Accueil » Les critiques » César 2022.Les illusions perdues

César 2022.Les illusions perdues

Il y a quatre ans « Edmond » de Alexis Michalik est passé inaperçu dans le lot des distinctions cinématographiques. Seul le festival de Sarlat a su discerner la valeur de ce cinéma populaire et superbe, dans son adaptation d’une œuvre classique et d’une mise en scène au classicisme renouvelé. Ce que je retrouve beaucoup dans « Illusions perdues » de Xavier Giannoli; grand favori de cette édition 2022.

Marc Andreoni, et Simon Abkarian, dans  » Edmond » de Alexis Michalik, un duo extraordinaire.

Les votants de l’Académie des Césars ont mille fois frissonné à cette Comédie Humaine qui nous ressemble encore aujourd’hui dans l’acceptation d’une cérémonie toujours en peine de célébrer à leur juste valeur, le talent de nos créateurs.

Pourquoi « Boîte noire » de Yann Gozlan, si original, au suspense ténu, à l’interprétation sans faille n’est-il pas proposé dans les meilleurs films ?  Un exemple doublé par «Médecin De Nuit» de de Elie Wajeman, à la mise en scène toujours en alerte du propos qu’elle mène avec force et conviction …

Mathieu Amalric dans « Tralala » des frères Larrieu

On pourrait parler aussi des acteurs, des actrices , des absents ( « Tralala » de Arnaud et Jean-Marie Larrieu,« Tout s’est bien passé » de François Ozon … François Créton dans  » Les Héroïques«  de Maxime Roy ) .

Parler de la relativité de nos opinions si diverses et contrastées sur l’esquisse d’un possible palmarès contraire à nos envies . Les illusions perdues !..

Les César

2011-2012-2013-201420152018201920202021

L’abécédaire des films nommés ….

  • « Aline » de Valérie Lemercier-Meilleur film-Meilleure réalisation- Meilleure actrice- Valérie LemercierMeilleure actrice dans un second rôle Danielle Fichaud, Meilleur acteur dans un second rôle Sylvain MarcelMeilleur scénario original Valérie Lemercier et Brigitte Buc- Meilleurs effets visuels
  • « Annette » de Leos Carax-Meilleur film- Meilleure réalisation- Meilleur acteur Adam Driver– Meilleur montage Nelly Quettier-Meilleurs effets visuels, Guillaume Pondard-Meilleur scénario original Leos Carax., Ron Mael et Russel Mael

 

  • « Bac Nord » de Cédric Jimenez.Meilleur film- Meilleure réalisation- Meilleur acteur Gilles LelloucheMeilleurs acteurs dans un second rôle François Civil, Karim Leklou (photo)

 

 

Louise Orry-Diquéro, Anamaria Vartolomei, Luàna Bajrami
  • « Une Femme Du Monde » de Cécile Ducrocq-Meilleure actrice Laure Calamy
  • « La Fracture » de Catherine Corsini. Meilleur film- Meilleure actrice Valeria Bruni Tedeschi Meilleur acteur Pio Marmaï Meilleure actrice dans un second rôle Aissatou Diallo Sagna Meilleur scénario original Catherine Corsini, Laurette Polmanss et Agnès Feuvre
  • « France » de Bruno Dumont-Meilleure actrice Léa Seydoux
  • « Gagarine » de Fanny Liatard et Jérémie Trouilh- Meilleur Premier Film

 

 

  • « La Panthère des Neiges » de Marie Amiguet et Vincent Meunier-Meilleur Premier Film
  • « Serre-moi fort » de Mathieu Amalric-Meilleure actrice Vicky Krieps –Meilleure adaptation Mathieu Amalric
  • « Slalom » de Charlène Favier-Meilleur premier film- Meilleur espoir féminin Noé Abita
  • « Le Sommet des Dieux » de Patrick Imbert. Meilleur film d’animation
  • « Suprêmes » de Audrey Estrougo Meilleur espoir masculin Sandor Funtek
  •  « Titane » de Julia Ducournau-Meilleure réalisation-Meilleur espoir féminin ( Agathe Rousselle) – Meilleurs effets visuels Martial Vallanchon

  • Meilleur Film Étranger

« Compartiment n°6 » de Juho Kuosmanen ( photo)-« Drive My Car » de Ryosuke Hamaguchi-« First Cow » de Kelly Reichardt-« Julie (en douze chapitres) » de Joachim Trier-« La loi de Téhéran» de Safed Roustayi-« Madres Paralelas » de Pedro Almodóvar-« The Father » de Florian Zeller

  • Meilleur Documentaire

« Animal »de Cyril Dion-« Bigger Than U »s de Flore Vasseur-« Debout les femmes ! » de Gilles Perret-« Indes Galantes » de Philippe Béziat-« La Panthère des Neiges » de Marie Amiguet et Vincent Meunier

  • Meilleur Film D’animation

« Même les souris vont au paradis » de Denisa Grimmova et Jan Bubenicek-« Le sommet des Dieux » de Patrick Imbert-« La Traversée » de Florence Miailhe

Il y a quatre ans « Edmond » de Alexis Michalik est passé inaperçu dans le lot des distinctions cinématographiques. Seul le festival de Sarlat a su discerner la valeur de ce cinéma populaire et superbe, dans son adaptation d’une œuvre classique et d’une mise en scène au classicisme renouvelé. Ce que je retrouve beaucoup dans « Illusions perdues » de Xavier Giannoli; grand favori de cette édition 2022. Les votants de l’Académie des Césars ont mille fois frissonné à cette Comédie Humaine qui nous ressemble encore aujourd’hui dans l’acceptation d’une cérémonie toujours en peine de célébrer à leur juste valeur,…

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Le Blues entre les dents » de Robert Manthoulis. Critique dvd

Un documentaire lié à une fiction : les racines sont intactes, mais la mise en scène se traîne

Laisser un commentaire