Accueil » Dévédéthèque

Dévédéthèque

« Body double » de Brian de Palma. Critique Blu-ray

BODY DOUBLE 02

Coffret Ultra Collector. Nouvelle restauration. Les penchants très affirmés de Brian de Palma pour son maître trouvent un aboutissement dans ce thriller sous influence hitchcockienne. « Vertigo », « Fenêtre sur cour », «  Sueurs froides », je vous renvoie aux scènes référentes qu’il est toujours amusant de relever. Rien que le voyeurisme compulsif d’un …

lire »

« Y aura-t-il de la neige à Noël ?  » de Sandrine Veysset. Critique Blu-ray

Y'AURA T'IL DE LA NEIGE À NOËL VERSION RESTAURÉE 08

Aux saisons qui passent, et aux spectateurs qui restent. (Dédicace de fin du film). Vingt ans bientôt. Ce film n’a rien perdu de sa jeunesse, de sa fraîcheur d’esprit, de son histoire. Celle d’une famille totalement recroquevillée autour d’une mère-louve, aimante, au-delà du possible, quand son compagnon, le père de …

lire »

« Panique » de Julien Duvivier. Critique DVD

Panique

« Vous savez ce qu’il lui reproche à  ma barbaque ? D’ête pas assez saignante ». Ainsi parle le boucher de Mr Hire … C’est le premier film de Julien Duvivier que je chronique dans ce blog. Honte à moi, si la filmographie du Monsieur est du même tonneau. Je me souviens de …

lire »

Jane Campion, les courts-métrages. Critique dvd

passionless

Dans le coffret Jane Campion.  Ce sont les six court-métrages de la réalisatrice, dont le dernier réalisé en 2007  » The lady bug »  à l’occasion des soixante ans du festival de Cannes. « Peel » a reçu la palme d’Or du court-métrage au Festival de Cannes de 1986.   « Tissues » (1980). Avant …

lire »

« Un ange à ma table » de Jane Campion. Critique dvd

angel-at-my-table-janet-frame

Dans le coffret Jane Campion . Egalement chroniqué dans ce coffret :   » Les courts métrages,  « Bright star », « La Leçon de piano«  L’enfance n’est pas tendre avec elle-même. Et les adultes ne lui facilitent guère la tâche. C’est un peu le leitmotiv de ce récit que l’on nommerait aujourd’hui biopic, autour de …

lire »

« Fitzcarraldo » de Werner Herzog. Critique Blu-ray

fitzcarraldo_1982_1

Le cinéma de la démesure. J’en reviens toujours à Fellini qui nous faisait rêver, mais j’oubliais ce Herzog impétueux, ce «  Fitzcarraldo » flamboyant, devant et derrière l’écran. On a tant dit sur les conditions incroyables du tournage que je crois qu’une légende s’est forgée bien au-delà de la vérité. L’excellent …

lire »