Accueil » Tag Archives: drogue

Tag Archives: drogue

« Frères ennemis » de David Oelhoffen. Critique cinéma

Classique dans l’esprit, moderne dans l’interprétation. Pour deux acteurs dont les personnages se révèlent bien différents de l’image des premiers échanges. Matthias Schoenaerts, Reda Kateb… Tout oppose ces deux frangins que le cinéma adore. Ce sont « Les liens du sang » de Jacques Maillot, « Blood Ties » de Guillaume Canet. L’un est …

lire »

« Futur Immédiat, Los Angeles 1991 » de Graham Baker. Critique Blu-ray

L’argument : James Caan et Terence Stamp s’affrontent dans cet étonnant polar mâtiné de science-fiction Sacré Meilleur film de science-fiction de l’année lors de sa sortie aux États-Unis, il y a trente ans, « Futur immédiat, Los Angeles 1991 » doit son succès à son mélange des genres détonant : une histoire entre …

lire »

« La Fête est finie » de Marie Garel-Weiss. Critique dvd

On a déjà vu et entendu ce genre de récits en images, ou lu de semblables aventures. Des toxicos en quête de rémission traversent des périodes difficiles avant de sortir du noir. Pour son premier film, la scénariste Marie Garel-Weiss reprend le thème avec une pointe d’originalité et de vérité …

lire »

« Le Monde est à toi » de Romain Gavras . Critique cinéma

J’ai vu ce film en compagnie d’un garçon qui le visionnait pour la seconde fois, tellement il avait ri. Ce qui ne fut pas vraiment mon cas, aggravé par une deuxième alerte : ce jeune homme avait adoré «  Le poirier sauvage », contrairement à moi-même, comme on pourra le constater ici-bas. …

lire »

« Persian connection » de Daniel Grove. Critique Cinéma ( VOD )

C’est un film de gangsters assez classique même si Daniel Grove  innove et rend sa mise en scène parfois indigeste. Beaucoup trop sophistiquée quand la forme domine le fond, assez inédite sur l’origine des malfrats. Des témoins de la guerre Iran-Irak devenus gangsters aux USA n’assimilent pas forcément les codes des …

lire »

« Symphonie pour un massacre » de Jacques Deray. Critique Blu-ray

Meilleur dvd Avril 2018 ( 8 ème) Jacques Deray a depuis 2005 un prix qui porte son nom. Celui du Film policier français. Le réalisateur de « Borsalino » fut bien l’un des maîtres du polar hexagonal. On le surnomma même le Alfred Hitchcock français. Ce qui parait exagéré, même si la …

lire »