Accueil » A la une » « Lulu, femme nue » de Solveig Anspach. Critique DVD

« Lulu, femme nue » de Solveig Anspach. Critique DVD

Synopsis: À la suite d'un entretien d'embauche , Lulu ne rentre pas chez elle , et laisse son mari et ses trois enfants. Rien de prémédité. Elle s'octroie quelques jours de liberté, sur la côte, en profiter pleinement, sans culpabilité. En chemin, elle croise des gens qui sont, eux aussi, au bord du monde : un drôle d'oiseau couvé par ses frères, une vieille qui s'ennuie à mourir et une employée harcelée par sa patronne... Toutes vont l'aider à retrouver une ancienne connaissance perdue de vue : elle-même.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Lulu, femme nue"
De : Sólveig Anspach
Avec : Karin Viard, Bouli Lanners, Claude Gensac, Pascal Demolon, Philippe Rebbot
Sortie le : 12 juin 2014
Durée : 85 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Juin 2014 ( 3 ème )

Ce dvd fait partie du coffret  » Solveig Anspach, l’intégrale ».-

La Vendée,  jamais aussi bien  filmée. (*) Des lumières turquoise, des cadres exotiques, des perspectives enchanteresses, comme un parfum de rêve et de liberté. Celui que respire Lulu, échappée de tout et de rien, de son petit train-train quotidien, qu’elle quitte un jour, sans trop savoir pourquoi. Simplement fatiguée de passer pour la nunuche du coin, la femme du garagiste, celle à qui jamais rien n’arrive.

Dans son grand besoin de «  je ne sais quoi », elle respire maintenant le grand air de ce petit coin  balnéaire, pas très loin de chez elle, qu’elle découvre pour la première fois. Elle se découvre aussi, avec les gens du cru que Solveig Anspach façonne une fois encore à son image de réalisatrice fantasque.

On quitte à peine les pensionnaires de Montreuil pour découvrir une autre faune, peuplée de personnages haut en couleur et bien souvent dans la marge . Passons sur le réceptionniste plus vrai que nature , et sur la vieille dame ( Claude Gensac, extraordinaire ) pour nous attarder, comme le fait Lulu, sur le cas de Charles, qui va devenir l’affaire de sa vie.

Un vieux gars, semble-t-il, poète et vagabond, qui vit avec ses deux frangins, totalement déchirés. Si Philippe Rebbot n’est pas une surprise, la présence de Pascal Demolon dans le rôle du déjanté de service est plus étonnante, mais tout aussi décapante.

photo-Lulu-femme-nue-2013-2

Au milieu donc, le grand frangin, Charles , un tendre que Bouli Lanners rend encore plus attachant auprès de Lulu et d’un public qui devrait découvrir enfin un grand acteur. Solveig Anspach a cette intuition pour mettre en avant des comédiens habitués au second rôle, et qui par la grâce d’une histoire bien écrite et d’une mise en scène attentive, brillent d’un tout autre feu.

Il y aussi dans un rôle plus discret la jeune Solène Rigot qui ne devrait pas tarder à faire parler d’elle.

Karin Viard n’avait peut-être pas besoin d’un tel accompagnement pour confirmer qu’elle peut endosser n’importe quel costume, mais  la voici en totale adéquation avec l’humour de vivre de la réalisatrice. Drôle sans excès, léger avec ce qu’il faut de romanesque, c’est l’esprit de Tati qui souffle sur ces plages vendéennes. On n’est pas loin de Saint-Marc-sur-Mer, et le vent du large inspire les créateurs. Les vrais !
(*) Pour connaître un peu le coin, ça n’a rien de folichon. Eh bien, c’est tout le contraire …
  • Les  Bonus (20 min) 
  • Making of, Scènes coupées, Interview d’Etienne Davodeau …
Meilleur dvd Juin 2014 ( 3 ème ) Ce dvd fait partie du coffret " Solveig Anspach, l'intégrale".- La Vendée,  jamais aussi bien  filmée. (*) Des lumières turquoise, des cadres exotiques, des perspectives enchanteresses, comme un parfum de rêve et de liberté. Celui que respire Lulu, échappée de tout et de rien, de son petit train-train quotidien, qu’elle quitte un jour, sans trop savoir pourquoi. Simplement fatiguée de passer pour la nunuche du coin, la femme du garagiste, celle à qui jamais rien n’arrive. Dans son grand besoin de «  je ne sais quoi », elle respire maintenant le grand air…

Review Overview

Le film
Les bonus

Autour d’une histoire d’amour et de liberté, joliment écrite, Sólveig Anspach s’attache une fois encore à nous présenter des personnages sortis de nulle part, et pourtant tellement accrochés à notre quotidien. Il suffit comme Lulu de prendre un peu de recul, de distance et ce grand bol d’air pour dire que la vie est là tout à côté . Un beau regard de cinéaste, un propos simple, mais tellement évident, un très joli film.

User Rating: 3.55 ( 1 votes)

Voir aussi

« Technoboss » de João Nicolau. Critique cinéma-VOD

Fantasque et bienheureux , Luis n'entend pas l'heure de la retraite sonnée