Accueil » Roman adapté

Roman adapté

« Le Mystère Henri Pick » de Rémi Bezançon. Critique cinéma

L’adaptation des œuvres de David Foenkinos au cinéma ne me laisse pas de grands souvenirs. Et ce nouvel essai, littéraire à plus d’un titre, ne change rien à la donne. Malgré Luchini, la Bretagne, l’un et l’autre indiscutables, Camille Cottin plus convaincante que jamais ( un joli couple )  auprès de Bastien …

lire »

« Celle que vous croyez » de Safy Nebbou. Critique cinéma

D’après le roman éponyme de Camille Laurens. –  Le départ est poussif . Images virtuelles, dialogues dactylographiés ( SMS, si l’on veut… ), l’informatique se prend à nouveau au jeu du septième art. Avec une béotienne de première , Claire, qui pour suivre un peu mieux son amant du moment, …

lire »

« Un peuple et son roi » de Pierre Schoeller. Critique cinéma-dvd

Un peuple et son roi. Pierre Schoeller évite le mot qui fâche. Révolution ! Et la manière dont on prend la Bastille, ce sont des pierres qui tombent et laissent passer le soleil dans la rue. Jolie métaphore poétique pour dire la liberté qui ne cesse de parcourir cette page interminable de …

lire »

« Les frères Sisters » de Jacques Audiard. Critique cinéma-bluray

D’après le roman éponyme de Patrick DeWiit . –  Le début est pénible. En foulant les plaines du Far West, Jacques Audiard pose ses pieds dans l’empreinte des géants. Il observe l’intrusion de ses héros mal barrés. Un braquage qui foire et l’avenir des frères Sisters compromis par leur commanditaire, un …

lire »

« Continuer » de Joachim Lafosse. Critique cinéma

Adapter Mauvignier ! Le théâtre en est coutumier, pas le cinéma . Joachim Lafosse tente l’aventure, au grand sens du mot qui nous mène dans les plaines désertiques du Kirghizistan. Une  mère à l’abandon et son fils tout aussi paumé foulent cette terre inconnue. Pour retrouver ce qui manque de la passion d’autrefois, de …

lire »

« Mademoiselle de Joncquières » de Emmanuel Mouret. Critique Blu-ray

« C’était donc une comédie ?... Qui rassurez-vous, amusera tout Paris … » . – Il faut délaisser le temps et l’époque de Diderot et de « Jacques le Fataliste » . Pierre Choderlos de Laclos ne s’était pas encore penché sur ses liaisons dangereuses. La similitude de ton et d’esprit gagne un temps …

lire »