Accueil » Les critiques » Critiques DVD » [Critique DVD] Festival – Newport
[Critique DVD]  Festival – Newport

[Critique DVD] Festival – Newport

Synopsis: Avec de nombreux classiques dont les titres de Bob Dylan “All I Really Wanna Do”,“Maggie’s Farm” et “Mr Tambourine Man”, ce DVD revient sur les grands moments du festival folk de Newport, au cours duquel Mr Dylan électrifia pour la première fois, sa musique…

La fiche du Disque

Le film : "Newport Folk Festival"
De : Murray Lerner
Avec : Bob Dylan, Joan Baez, Son House, Peter Paul and Mary, Howlin'Wolf
Sortie le : 17 avril 2012
Distribution : Eagle Vision
Durée : 97 minutes
Film classé :
Nombre de Disque : 1
Le film

Quatre éditions du festival folk de Newport au début des années 60, sont présentées dans le film de Murray Lerner, avec  les événements majeurs qui permirent à ce genre musical une transition cruciale. Comme on le voit à plusieurs reprises lors de bœufs, de mini concerts, ou de « l’assaut final », tous les artistes  partagent un profond sentiment communautaire, perpétuant un lien profond avec l’histoire américaine.

Cette synthèse cinématographique nous entraîne ainsi des coulisses à la salle improvisée au grand air ( même sous la pluie l’ambiance demeure) , avec ses dormeurs à la belle étoile et ses rencontres improvisées au cœur d’un public qui devient tour à tour, spectateur, chanteur et musicien. Chacun ou presque y va de sa petite gratouille. Avant de découvrir ceux qui demain feront l’actualité musicale, mais aussi sociale et politique des USA.

Bob Dylan, y est omni présent. En chaire et en os, mais aussi grâce aux nombreuses adaptations de ses premiers titres comme « Blowind in the wind », et « Times are changing » que se chargent de populariser Peter Paul and Mary. J’ai bien aimé son interprétation acoustique de  “Tambourine Man”, avant que l’âge aidant, le gamin, lunettes de soleil en prime, se mette à électrifier sa musique. Un épisode jugé alors révolutionnaire et hautement controversé.

Joan Baez (“Farewell Angelina”) n’a pas non plus manqué le rendez vous. C’est toujours un grand plaisir d’entendre cette voix cristalline percer  la nuit américaine, avec une décontraction et une aisance, déconcertantes. Elle les met au service du festival, dès ses débuts (voir son duo avec Peter Yarrow, et sa longue interview entre deux déplacements) avant d’introduire personnellement le jeune  Bob Dylan. Ils sont sur une scène annexe, quasiment au milieu de la foule qui s’empresse autour de la chanteuse tandis que Dylan réussit à s’engouffrer dans le bus qui les attend.

Les à-côtés du festival qui font le sel de ce film où l’on retrouve magnifiques, des artistes country comme Johnny Cash ( “I Walk the Line”), des légendes vivantes comme Son House, qui chante et parle beaucoup,Howlin’ Hof ou Mississippi John Hurt, le blues ayant ici sa part de vérité .

A l’image de certaines chorales (Sacred Harp Singers, Georgia Sea Island Singers), ou des étonnants danseurs du Blue Ridge Mountain, qui sur un rythme très country déplacent pieds et jambes de manière fulgurante.

Sorti dans les salles en 1967, le film a été restauré à partir de la pellicule originale sous la supervision du réalisateur oscarisé Murray Lerner. Le son a été remixé et remasterisé. Au début des années 60, le festival folk de Newport était très influent

Contient extraits et titres en entier

If I Had A Hammer (Peter Paul & Mary)- Mary Hamilton (Joan Baez)-All I Really Want To Do(Bob Dylan)-Blowin’ In The Wind (Peter, Paul & Mary)-And The War Drags On… (Donovan)-Turn, Turn, Turn (Judy Collins)-Just Can’t Keep From Cryin’(Odetta)-Keys To The Highway (Brownie McGhee & Sonny Terry)-Candy Man(Mississippi John Hurt)-Maggie’s Farm (Bob Dylan)-Help Me, Jesus(The Staple Singers)-I Was Born In Chicago (Paul Butterfield Blues Band)-Son House Blues (Son House)-You Hear My Howling Early In The Morning (Howling Wolf)-I Walk The Line (Johnny Cash)-Farwell Angelina( Joan Baez)-Tambourine Man( Bob Dylan)

Durée : 97 minutes

Quatre éditions du festival folk de Newport au début des années 60, sont présentées dans le film de Murray Lerner, avec  les événements majeurs qui permirent à ce genre musical une transition cruciale. Comme on le voit à plusieurs reprises lors de bœufs, de mini concerts, ou de « l’assaut final », tous les artistes  partagent un profond sentiment communautaire, perpétuant un lien profond avec l’histoire américaine. Cette synthèse cinématographique nous entraîne ainsi des coulisses à la salle improvisée au grand air ( même sous la pluie l’ambiance demeure) , avec ses dormeurs à la belle étoile et ses rencontres improvisées au…

Vue d'ensemble des tests

Le film

Résumé : Plus qu’une captation, il s’agit d’un véritable film documents qui nous donne à voir et à entendre une grande page d’histoire de la musique américaine. Des coulisses aux scènes annexes, avec de nombreux titres et des interviews. Si la V.O est la bienvenue, les sous titres font défauts.

76

Newport Folk Festival (DVD) de

Date de sortie du DVD : 17 April 2012

Format : DVD-Vidéo, Plein écran, PAL

Studio : Eagle Vision

Duree : 120 minutes

PRIX : EUR 8,99 (Prix de depart : ---)