Accueil » A la une » « Olé, Olé, Olé » The Rolling Stones . Critique dvd

« Olé, Olé, Olé » The Rolling Stones . Critique dvd

Des coulisses à la scène, via les ruelles de Buenos Aires, cette fois ils ne peuvent pas nous échapper, grandiose !

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Olé Olé Olé! - a Trip Across Latin America"
De : Paul Dugdale
Avec : Mick Jagger (chant, guitare, harmonica) ; Keith Richards (guitare, chant) ; Charlie Watts (batterie) ; Ronnie Wood (guitare).
Sortie le : 26 mai 2017
Distribution : Eagle Rock
Durée : 100 minutes
Film classé :
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le documentaire
Le bonus

Mai 2017:le meilleur dvd

Deux mois avant leur tournée latino-américaine, les Stones répètent ! A force de les voir et de les entendre depuis des siècles, je les imaginais rodés à tout jamais. « Ce sont plus des retrouvailles que des répétitions, ça fait longtemps que l’on ne s’était pas vus, il y a un peu de rouille, faut s’en débarrasser ».

Le début d’une nouvelle et fabuleuse histoire pour un groupe qui a dépassé la légende. Ce super reportage en atteste, leur aventure est scellée par l’Histoire. Dans les années soixante, de nombreux pays d’Amérique Latine, sous le joug dictatorial, leur interdisent de venir à domicile. Ecouter les Stones est un délit susceptible de vous conduire en prison.

L’engouement au Chili ou en Argentine est à la hauteur de ce qu’ils appellent leur libération : « en notre absence une sorte de culte, de mode a émergé » murmure Mick Jagger. La caméra de Paul Dugdale qui parcourt les dix villes majeures du continent latino-américain, ne laisse alors rien au hasard, de la scène et de ses contours, et des coulisses où on prépare activement ce qui doit être l’événement de cette tournée : le tout premier concert à La Havane, un show gratuit et démesuré comme Cuba n’en avait jamais connu.

La préparation minutieuse de ce rendez-vous est quelque chose d’extraordinaire à suivre, au coeur des tractations techniques et diplomatiques. Obama s’invite sur l’agenda des rockers anglais. Le pape ne voit pas d’un bon œil ce concert le vendredi saint. Les intéressés écoutent, se renseignent et poursuivent leur périple dans cet univers peuplés de fans et d’inconditionnels.

En Argentine où le groupe n’est pas venu depuis 1995, le mouvement a suscité de nombreuses vocations. « On est fiers de représenter ce style de musique » dit l’un d’entre eux à qui Jagger rend visite. L’occasion d’avoir son sentiment et ses commentaires sur le cours de sa carrière, et ce besoin de retrouver un peu de calme et de solitude en se perdant dans les ruelles de Buenos Aires.

Quand Keith Richard le rejoint (belle entente entre les deux hommes) c’est pour évoquer la naissance de « Honky Tonk Women » un soir au bord d’une rivière. Version acoustique dans la foulée avant de retrouver la scène pour une option plus dévertébrée.

Il n’y a pas tortillé du genou, ce documentaire est exemplaire. On vit avec le quatuor, on l’accompagne dans ses suites hôtelières et ses virées nocturnes. Au détour d’une rue, il tombe sur un groupe de percussionnistes qui n’en revient toujours pas d’avoir été accompagné quelques minutes par le leader des Stones

Ronnie Wood retrouve un vieux copain peintre, Keith arrête la pluie avec son bâton magique, mais pas toujours (le Brésil procure ainsi des images de scènes magnifiques et pluvieuses) on n’en finit pas de revisiter la planète musicale qui s’arrêtera de tourner un soir de Cuba pour des milliers de gens en pleine liberté. « Pendant trois générations, le gouvernement nous a volé notre jeunesse. Dire aujourd’hui à la police que j’écoute librement cette musique, c’est une surdose de liberté ». Je crois qu’on en reparlera encore longtemps de ce concert et de cette tournée mémorable. Ce dvd en prime et c’est l’éternité assurée !

  • Mais encore

Sept titres filmés intégralement à Buenos Aires  “Out Of Control” et “Paint It Black”,  Sao Paulo “Honky Tonk Women” et “Sympathy For The Devil”, et Lima « You Got The Silver”, “Midnight Rambler” et “Miss You”.

 

Mai 2017:le meilleur dvd Deux mois avant leur tournée latino-américaine, les Stones répètent ! A force de les voir et de les entendre depuis des siècles, je les imaginais rodés à tout jamais. « Ce sont plus des retrouvailles que des répétitions, ça fait longtemps que l’on ne s’était pas vus, il y a un peu de rouille, faut s’en débarrasser ». Le début d’une nouvelle et fabuleuse histoire pour un groupe qui a dépassé la légende. Ce super reportage en atteste, leur aventure est scellée par l’Histoire. Dans les années soixante, de nombreux pays d’Amérique Latine, sous le joug dictatorial,…
Le documentaire
Le bonus

Le film de la tournée des Rolling Stones en Amérique latine réalisé par Paul Dugdale oscille entre le reportage et le documentaire pour donner au bout du compte un aperçu remarquable de l’univers stonien dans toute sa splendeur. Titres live galvanisants, moments intimes avec les membres du groupe, attentes et réactions des fans, ou péripéties du montage du concert à Cuba, on vit quasiment 24 heures sur 24 h en leur compagnie, découvrant avec Jagger les ruelles de Buenos Aires et l’origine de Honky Tonk Women. La version acoustique est complétée par l’option scénique que l’on retrouve en intégralité dans le bonus. Il comprend sept titres complets filmés dans 3 villes différentes : l’ensemble est vraiment grandiose.

User Rating: Be the first one !
The Rolling Stones - Olé Olé Olé! A Trip Across Latin America (DVD) de Paul Dugdale
Date de sortie du DVD : 26 May 2017
Format : PAL
Studio : Eagle Vision
Duree : 100 minutes

PRIX : EUR 15,99 (Prix de depart : EUR 15,00)

Voir aussi

« Sans pitié » de Sung-hyun Byun. Critique dvd

Au départ l'histoire est bête comme chou. Et puis un flic décide de ne pas jouer la partition habituelle

Laisser un commentaire