Accueil » A la une » « Made in France » de Nicolas Boukhrief. Critique dvd

« Made in France » de Nicolas Boukhrief. Critique dvd

Synopsis: Sam, journaliste indépendant, profite de sa culture musulmane pour infiltrer les milieux intégristes de la banlieue parisienne. Il se rapproche d'un groupe de quatre jeunes qui ont reçu pour mission de créer une cellule djihadiste et semer le chaos au cœur de Paris.

La fiche du DVD

Le film : "Made in France [DVD + Copie digitale]"
De : Nicolas Boukhrief
Avec : Malik Zidi, Dimitri Storoge, François Civil, Nassim Si Ahmed, Ahmed Dramé
Sortie le : 05/04/2016
Distribution : TF1 Vidéo
Durée : 85 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film
Les bonus

Depuis quelques mois ce sont des images et des sons qui repassent en boucles à la TV et à la radio. L’embrigadement, la radicalisation, tout le processus d’intégration d’un dispositif que Nicolas Boukhrief a scénarisé avec une prémonition dont il réfute lui-même les premiers symptômes.

Trois ans avant le massacre perpétré dans les locaux de « Charlie Hebdo », il planchait déjà sur le sujet inspiré par  l’affaire Mohamed Merah.

Il faut lui reconnaître une vista exceptionnelle et une bonne connaissance d’un terrain à priori difficile à cerner. L’éclosion d’une cellule terroriste réclame avant tout discrétion et dissimulation, deux facteurs que le cinéaste débusque avec maestria dans le comportement de ces hommes qui vont se fondre dans la foule pour mieux intégrer le modèle qu’ils entendent détruire. Ils sont menés par un chef qui ne supporte aucune entorse au mode de vie inhérent à leurs nouvelles conditions, et aux ordres qu’il retransmet. Dimitri Storoge est incroyable.

La cellule est constituée, le chef donne toutes les recommandations pour se fondre dans la foule...
La cellule est constituée, le chef donne toutes les recommandations pour se fondre dans la foule…

Tout un processus voit alors le jour qui entre le premier mitraillage d’entraînement et l’annonce du passage à l’acte procure aux différents protagonistes des sentiments si divers que la joie, la stupeur ou la consternation concilient un semblant de réflexion autour de leur préméditation.

Nous sommes en guerre, nous sommes des soldats rétorquent inlassablement le chef de la bande devant les réticences de certains de ses hommes. Sam tente de refreiner ses craintes (Malik Zidi ), lui le journaliste infiltré qui commence à paniquer quand il voit la manière dont la structure se radicalise pour devenir un commando armé jusqu’aux dents. Et désormais irrécupérable.

Au-delà du problème déontologique, c’est aussi l’instrument qu’il va devenir aux yeux d’une société qui ignore tout de ses états de fait. Insidieusement, habilement, Nicolas Boukhrief signe un polar excellent d’un genre un peu biaisé (le braquage devient un attentat) en cernant au mieux la psychologie des protagonistes, avec la suspicion inhérente à ce courant.

Comme dans tout bon thriller, il faut chercher le traître, le maillon faible, l’anicroche à un plan mûrement établi. C’est là que le film est totalement réussi sans amalgame possible à une actualité malheureuse. Mais en toute vérité.

" Je n'ai rien d'un visionnaire, les attentats ne datent pas d'aujourd'hui".
« Je n’ai rien d’un visionnaire, les attentats ne datent pas d’aujourd’hui « .

LES SUPPLEMENTS

  • Entretient avec le réalisateur (16 mn) .Le choix d’un polar ? «  Un genre humble, on n’est pas là pour donner des leçons, humble par rapport au cinéma, et à l’actualité. (…).Il y a eu un écho immédiat parmi les jeunes acteurs que je rencontrais, de toute façon il aurait été malsain, genre récupération de mettre une ou deux grosses têtes d’affiche. (…) Un sujet très connecté avec leur génération »

« Ce qui a généré ce film c’est l’affaire Merah, je n’avais rien de visionnaire comme on a pu le dire au moment de Charlie Hebdo, qui n’a rien changé à mon film, il était alors en cours de montage, je me suis posé pas mal de questions, mais je n’ai rien changé »

 « Difficile à monter comme film, pas de financement, méprisé par les structures étatiques qui le trouvaient anecdotique sans Canal +, il ne se faisait pas »

« La fièvre qui s’empare d’une jeunesse, c’est ça la question, la base du film c’était de ne pas les juger, mais de les raconter, les actes sont jugés par eux-mêmes ».

Scènes coupées (6 mn). Il faut les voir, mais elles ne sont pas très utiles à un film qui tient tout seul, désormais.

Meilleur dvd Avril 2016 Depuis quelques mois ce sont des images et des sons qui repassent en boucles à la TV et à la radio. L’embrigadement, la radicalisation, tout le processus d’intégration d’un dispositif que Nicolas Boukhrief a scénarisé avec une prémonition dont il réfute lui-même les premiers symptômes. Trois ans avant le massacre perpétré dans les locaux de « Charlie Hebdo », il planchait déjà sur le sujet inspiré par  l’affaire Mohamed Merah. Il faut lui reconnaître une vista exceptionnelle et une bonne connaissance d’un terrain à priori difficile à cerner. L’éclosion d’une cellule terroriste réclame avant tout discrétion et dissimulation, deux…
Le film
Les bonus

Ce film a été tourné avant le massacre dans « Charlie Hebdo » prévient un carton, relayé  par un second avertissement sur l’interview des bonus réalisé avant les attentats du 13 novembre. Nicolas Boukhrief n’est pas un visionnaire mais un témoin de son temps qui depuis plus de trois ans travaillait sur le sujet de l’intégrisme, la radicalisation… On peut évoquer de nombreux thèmes à partir de cette filière que le réalisateur exploite avec beaucoup de circonspection, ne jugeant jamais mais développant une stratégie parfaitement assimilée par les terroristes. Il en fait un excellent thriller tout en ramenant le discours uniforme à des vérités premières sur la manière dont fonctionnent réellement les individus. Au regard d’un processus dévastateur et parfois très haineux, le réalisateur choisit pour son dénouement une voie médiane, presque heureuse pour le spectateur effrayé par une actualité anxiogène.

Avis bonus Un entretient très éclairant avec le réalisateur, plus des scènes coupées à voir, mais rien de transcendant pour le film

User Rating: Be the first one !
Made in France [DVD + Copie digitale] (DVD) de Nicolas Boukhrief
Date de sortie du DVD : 5 April 2016
Format : PAL
Studio : TF1 Vidéo
Duree : 85 minutes

PRIX : EUR 9,39 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Rock’n roll » de Guillaume Canet. Critique cinéma

L'auteur-réalisateur-interprète se flingue à tout va, il se fait trop de mal !