Accueil » Les critiques » Critiques Blu-ray » [Critique Blu-ray] « L’homme qui tua Liberty Valance »
[Critique Blu-ray] « L’homme qui tua Liberty Valance »

[Critique Blu-ray] « L’homme qui tua Liberty Valance »

Synopsis: Homme politique, Ransom Stoddad, assiste à l'enterrement de son ami Tom Doniphon . C'est l'occasion de revenir avec un journaliste sur les moments importants de sa vie, son arrivée dans l'Ouest, l'arrestation de sa diligence par le célèbre Liberty Valance, sa volonté de se venger Jadis, Donophon était devenu son allié...

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "L'Homme qui tua Liberty Valance ( Blu-ray)"
De : John Ford
Avec : James Stewart, Lee Marvin, John Wayne
Sortie le : 27 juin 2012
Distribution : Paramount Pictures
Durée : 118 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

 L’homme qui tua Liberty Valance

Bien qu’il ne s’agisse pas selon moi d’un chef d’œuvre, voici le genre de film indestructible. Il est une page de l’histoire du cinéma et plus généralement de l’Amérique tout entière. Car il la raconte formidablement bien, à travers un genre chéri des réalisateurs yankees, le western. Pas celui de la tradition des cow-boys et des indiens, mais porté désormais sur une vision plus contemporaine, où les « bienfaits » de la civilisation prennent le pas sur les hors-la-loi, à jamais impunis.

L’histoire déjà ne manque pas de piquant : pour se débarrasser du traditionnel méchant qui fait régner la peur sur la ville, on voit débarquer  un jeune avocat, frais émoulu de son université ; il vient pour faire régner la loi, et  entend bien l’appliquer à la lettre. Justicier presque malgré lui, il devra malgré tout apprendre à se défendre comme tout le monde, avec un pistolet.

photo-L-Homme-qui-tua-Liberty-Valance-The-Man-Who-Shot-Liberty-Valance-1961-4

Ce qui nous procure quelques scènes pittoresques, mais anecdotiques, à côté de séquences véritablement marquantes pour le septième art. Je pense notamment au bureau des journalistes dans lequel John Ford , prend véritablement un malin plaisir. Avec sa caméra, mais aussi son scénario pour lequel il consacre de belles pages sur la liberté de la presse.

Sa mise en scène très étudiée,  donne souvent autant d’importance au premier et second plan. Ce qui rend le point de vue pertinent, surtout que le cinéaste entend parler ici de valeurs basées sur la bravoure, l’héroïsme et l’honnêteté.  A l’image de son héros que James Stewart incarne avec une candeur bienvenue ; il rêve d’un monde idyllique où les hommes se donneraient la main.

Mais, comme  son compère beaucoup plus rompu aux charmes du western classique (John Wayne est ici un fermier à qui on ne la fait pas) Stewart me semble un peu passé d’âge pour quelqu’un qui nous dit-on sort d’une école d’avocat.

Plus crédible, Lee Marvin, dans le rôle titre, n’était pas encore très connu à l’époque. Son rôle de méchant qu’il s’emploie à rendre aussi noir que son regard donne toute la portée à ce western inhabituel qui se terminera par un duel tout aussi inattendu. Les codes sont cassés, mais la belle mécanique du genre fonctionne encore très bien.

19.99 €TTC

 L'homme qui tua Liberty Valance Bien qu’il ne s’agisse pas selon moi d’un chef d’œuvre, voici le genre de film indestructible. Il est une page de l’histoire du cinéma et plus généralement de l’Amérique tout entière. Car il la raconte formidablement bien, à travers un genre chéri des réalisateurs yankees, le western. Pas celui de la tradition des cow-boys et des indiens, mais porté désormais sur une vision plus contemporaine, où les « bienfaits » de la civilisation prennent le pas sur les hors-la-loi, à jamais impunis. L’histoire déjà ne manque pas de piquant : pour se débarrasser du traditionnel méchant qui fait…

Vue d'ensemble des tests

Le film

Résumé : Ce qui demeure un grand classique du western l'est aujourd'hui principalement par une thématique classique, mais traitée avec beaucoup d'originalité du point de vue du scénario, tandis que la mise en scène demeure un modèle du genre.

Avis Bonus : Il n'y en a pas

66

L'Homme qui tua Liberty Valance (En noir et blanc) (DVD) de John Ford

Date de sortie du DVD : 17 January 2002

Format : Anamorphique, Noir et blanc, Closed-captioned, PAL, Cinémascope

Studio : Paramount Pictures

Duree : 118 minutes

PRIX : EUR 12,66 (Prix de depart : EUR 13,03)