Accueil » Les sorties DVD / BR » « Do not disturb » d’Yvan Attal. Sortie Cinéma

« Do not disturb » d’Yvan Attal. Sortie Cinéma

Synopsis: Un soir, Jeff débarque sans prévenir chez Ben. Pour célébrer ces retrouvailles et distraire son vieux copain de sa vie rangée, Jeff l'entraîne dans une fête. Sur place, une discussion évoque un festival de porno amateur et l'idée prend vite l'allure d'un pari ...

La fiche du film

Le film : "Do Not Disturb"
De : Yvan Attal
Avec : François Cluzet, Yvan Attal
Sortie le : 03/10/2012
Distribution : UGC Distribution
Durée : 88 Minutes
Genre : Comédie
Type : Long-métrage
  • Le remake d’un film indépendant américain « Humpday » de Lynn Shelton.

Comme pour ses précédents films,  il s’agit d’une comédie dans laquelle Yvan Attal  dirige sa femme, Charlotte Gainsbourg.« L’envie était double, jouer un des rôles et aussi mettre en scène une histoire qui ne vient pas de moi. Il n’était pas question de tout chambouler pour justifier le remake. Je voulais au contraire rester fidèle, en adaptant toutefois à la France. Malgré tout, il fallait que ce film devienne le mien et c’était un travail plus qu’intéressant de tourner le sujet d’un autre, de me l’approprier. »

« Ce qui m’intéressait, c’était de mettre en scène la sexualité et de parler des questions qui s’y rapportent, sans jamais être embarrassant, même quand la situation se corse… La sexualité est toujours une chose qui nous enferme, qu’on ne remet jamais en question… On se croit libre et sans tabou et on se rend compte qu’on est loin du compte. Surtout les hommes. J’ai l’impression que les femmes connaissent leurs désirs. Pour elles, assumer leur sexualité n’est pas une remise en question de leur identité. Chez les hommes c’est plus compliqué. »

Le film s’intéresse aussi beaucoup  à l’art : « A travers Ben et Jeff, tous deux anciens des Beaux-arts, le film interroge sur la place de l’artiste et le rôle d’une œuvre d’art. Ce questionnement faisait particulièrement écho à ma situation – celle d’un réalisateur qui doit répondre à une commande, et aux impératifs d’un producteur, tout en s’appropriant le sujet de manière personnelle ».

A propos de François Cluzet son partenaire à l’écran : « je n’avais pas envie d’un acteur comique pour Jeff car je voulais donner du crédit et du réalisme à l’histoire. Du coup, je l’ai contacté  parce qu’il apporte de la justesse au propos. Il est très drôle, mais il ne force pas le rire ou la blague. »

Se démarquant du film américain , le réalisateur a étoffé le rôle de la femme de Ben, Anna, jouée par Laetitia Casta, et a ainsi abordé la thématique du couple. »

photo-Do-Not-Disturb-2012-3

Une scène de 20 minutes se déroule dans une chambre d’hôtel. Les personnages doivent passer à l’acte. Cette scène s’est révélée être un véritable défi pour le réalisateur/acteur : « Avoir la double casquette de metteur en scène et d’acteur peut devenir très contraignant dans ce genre de scène. François me rassurait, j’avais confiance dans sa capacité à me relancer comme acteur quand j’étais très concentré sur le cadre et la mise en scène. »

Le remake d'un film indépendant américain "Humpday" de Lynn Shelton. Comme pour ses précédents films,  il s'agit d'une comédie dans laquelle Yvan Attal  dirige sa femme, Charlotte Gainsbourg."L’envie était double, jouer un des rôles et aussi mettre en scène une histoire qui ne vient pas de moi. Il n’était pas question de tout chambouler pour justifier le remake. Je voulais au contraire rester fidèle, en adaptant toutefois à la France. Malgré tout, il fallait que ce film devienne le mien et c’était un travail plus qu’intéressant de tourner le sujet d’un autre, de me l’approprier." "Ce qui m’intéressait, c’était de…

Review Overview

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

Sortie Blu-ray : c’est Pathé qui restaure

De nouvelles restaurations chez Pathé enrichissent le patrimoine cinématographique français

Laisser un commentaire