Accueil » A la une » « Sage femme » de Martin Provost. Critique cinéma-dvd

« Sage femme » de Martin Provost. Critique cinéma-dvd

Synopsis: Claire est la droiture même. Sage-femme, elle a voué sa vie aux autres. Déjà préoccupée par la fermeture prochaine de sa maternité, elle voit sa vie bouleversée par le retour de Béatrice, ancienne maîtresse de son père disparu, femme fantasque et égoïste, son exacte opposée.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Sage Femme"
De : Martin Provost
Avec : Catherine Frot, Catherine Deneuve, Olivier Gourmet, Quentin Dolmaire, Mylène Demongeot
Sortie le : 23 août 2017
Durée : 117 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

Meilleur dvd Aout 2017 ( 8 ème )

Un peu longuet, dommage. L’histoire est très bien écrite, parfaitement filmée avec des interprètes de tout premier plan. Une ou deux séquences d’accouchement supprimées avec quelques pirouettes scénaristiques superflues ( malgré Mylène Demongeot ) n’auraient pas gâché le plaisir.

Celui d’un cinéma total dans lequel Martin Provost retrouve le charme et l’élégance de son écriture pour dire les choses telles qu’elles sont, le monde comme il va, sans en rabattre sur l’artifice. C’est la vie au cinéma, et le cinéma dans la vie de cette sage-femme conforme aux exigences de son métier : l’attention, l’amour des autres jusqu’à l’abnégation parfois qui se heurte au tempérament explosif d’une rencontre du passé. Celle qui fut la maîtresse de son père, peut-être au seuil de sa vie, revient trente ans après frapper à la porte de la petite fille.

D’un caractère bienveillant, Claire va peu à peu faire allégeance à son passé

Chamboulement total dans la vie de Claire dont le comportement hésitant des premiers jours va s’effacer devant la femme qu’elle demeure, en toute circonstance. Elle va tendre la main à cette Béatrice fougueuse et sans-gêne, dont la désinvolture est à l’égale différence de sa droiture. Sur ce canevas sans équivoque Martin Provost, également scénariste, donne le ton d’une chronique féminine attachante et naturelle.

Béatrice a beau être une tête à claques, une dévergondée de première, on s’y attache vite sous les traits de Catherine Deneuve en parfait état d’ébriété artistique. L’autre Catherine, Mme Frot est tout aussi magnifique de bonté et pudeur partagées dans l’antre de ses petits secrets, que le vieux garçon du jardin voisin va peu à peu révéler. Olivier Gourmet jovial et tranquille, formidable comédien complice du cadre et des lumières que Provost réserve de la même manière à ses rôles plus secondaires : Quentin Dolmaire, Pauline Etienne, Audrey Dana …

Il est tout aussi attentif à leurs préoccupations , dont le travail de sage-femme mis en avant de manière très chirurgicale. Mais jamais il n’insiste ou se répète, laissant au quotidien le soin de remettre en perspective ces choses de la vie qu’ après Sautet, il libère sur paroles. Les images qui les accompagnent sont tout aussi précieuses.

,

Meilleur dvd Aout 2017 ( 8 ème ) Un peu longuet, dommage. L’histoire est très bien écrite, parfaitement filmée avec des interprètes de tout premier plan. Une ou deux séquences d’accouchement supprimées avec quelques pirouettes scénaristiques superflues ( malgré Mylène Demongeot ) n’auraient pas gâché le plaisir. Celui d’un cinéma total dans lequel Martin Provost retrouve le charme et l’élégance de son écriture pour dire les choses telles qu’elles sont, le monde comme il va, sans en rabattre sur l’artifice. C’est la vie au cinéma, et le cinéma dans la vie de cette sage-femme conforme aux exigences de son métier :…
Le film

Elle n’était pas obligée de répondre à cette voix sur répondeur. Puis de faire le déplacement jusqu’à Paris. Plus qu’intriguée, Claire va peu à peu faire allégeance à ce passé qui lui revient trente ans après. L’ancienne maîtresse de son père gravement malade veut vivre semble-t-il les derniers jours de sa vie aux côtés de ce qui fut son autre famille. L’histoire est très bien écrite, parfaitement filmée avec des interprètes de tout premier plan. Il est simplement dommage que Martin Provost par ailleurs irréprochable, tire sur la cordelette de deux ou trois séquences superflues. Pour compenser ce trop-plein d’images, le réalisateur retrouve le charme et l’élégance de son écriture pour dire les choses telles qu’elles sont, le monde comme il va, sans en rabattre sur l’artifice. Catherine Deneuve en parfait état d’ébriété artistique, fait face à l’autre. Catherine Frot, est tout aussi magnifique de bonté et pudeur qu’Olivier Gourmet va joyeusement bouleverser, complice du cadre et des lumières que Provost réserve de la même manière à ses rôles plus secondaires : Quentin Dolmaire, Pauline Etienne, Audrey Dana …

User Rating: 3.6 ( 1 votes)
SAGE FEMME (dvd) (DVD) de Martin Provost
Date de sortie du DVD : 23 August 2017
Format : PAL
Studio : France Télévisions Distribution
Duree : 117 minutes

PRIX : EUR 14,99 (Prix de depart : EUR 15,05)

Voir aussi

« Les Enchainés » d’Alfred Hitchcock. Critique Bluray

Hitchcock, les années Selznick, l’un des quatre titres du coffret consacré à ce duo parfait

Laisser un commentaire