Accueil » Comédies » [Critique dvd ] Voir la mer
[Critique dvd ]  Voir la mer

[Critique dvd ] Voir la mer

Synopsis: L'histoire de deux frères. Qui habitent Montbard, en Bourgogne. Et qui, pour les vacances d'été, ont décidé d'aller voir leur mère à Saint Jean de Luz. Parce que ça fait longtemps. Parce que ça lui fera plaisir. Mais chemin faisant, ils content fleurette...

La fiche du DVD

Le film : "Voir la mer"
De : Patrice Leconte
Avec : Pauline Lefèvre,Nicolas Giraud, Clement Sibony
Sortie le : 20 septembre 20
Distribution : StudioCanal
Durée : 87 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film
Les bonus

L’amitié fraternelle !Visiblement, le charme de Pauline Lefèvre a opéré . Patrice Lecomte filme la belle encore plus belle, car le plus souvent au naturel. C’est ce que je retiens en premier de ce film très sensuel , mais  ce n’est qu’un détail. Car au-delà de la plastique de la demoiselle, il lui fait jouer à la perfection le rôle de l’ingénue grande duduche qui se complaît dans son personnage de petite fille abandonnée et qui ne demande qu’à être recueillie.
Le hasard pointe deux frères, à la vie, à la mort, deux garçons fort sympathiques, mais totalement nigauds quand Prudence ( ça ne s’invente pas )  leur tombe dans les bras. Elle  vient de quitter un amant maladroit, et malheureux, et qui maintenant fait tout pour la reconquérir.

photo-Voir-la-mer-2010-9

Patrice Leconte a toujours aimé suivre ce genre de  personnages un peu à l’emporte pièce, avec leur destin de guingois et la légèreté qui va avec.

Il sait les filmer et leur attribuer en peu de mots, toute une histoire, et des promesses d’avenir que le cinéma se charge d’accomplir. Ca devient une mise en scène, et là encore j’avoue avoir été agréablement surpris par quelques partis pris. Sans révolutionner le septième art, ils  confèrent à ce film une touche d’originalité, malmenée par un scénario indistinct (il semble avoir été écrit au fur et à mesure du récit) et des dialogues minimalistes.
On s’en tient donc principalement aux personnages et par bonheur ils tiennent la route. Dame Lefèvre donc , je n’y reviens pas, et les deux frangins que Leconte dessine avec une sensibilité à fleur de peau, et de la tendresse à revendre.


Un duo bien vu, très attachant et que Clément Sibony et Nicolas Giraud  portent avec une aisance amicale bien agréable. Les histoires de frères au cinéma ne manquent pas ; et de mémoire, elles sont rarement menées avec autant de justesse . « Le fils préféré » de Nicole Garcia et   « Père et fils  » de Michel Boujenah mis à part.
A part ça, je me demande ce que Patrice Lecomte reproche aux voitures Citroën ;mais à force d’en dire du mal, avec humour et détachement ça leur fait malgré tout de la pub. Et puis je l’accuse ouvertement de trahison.

Dans un des nombreux jeux qui oppose notre trio amoureux, il est question de deviner l’origine de certaines spécialités. Aux rillettes, il répond Le Mans, alors que tout fin connaisseur sait que  la Touraine est la reine de ce pâté de porc .La où le réalisateur a passé le plus clair de son enfance. Rillettes de Tours, c’est pour toujours !

LE MAKING OF

Une tentative prévient-on à la fin, signée par la Pauline du film… Je crompends mieux car l’ensemble ne se prend pas au sérieux et ne nous apprend pas grand-chose sur le film, sinon que l’ambiance avait l’air d’être sérieusement décontractée. Où l’on redécouvre quelques étapes, façon guide touristique ( Nevers pas mal … ).Patrice Leconte s’attelant au défi des petits beurres, quelques scène de tournage du stock-car ( quand même !) et puis plus grand chose , dommage !

 

 

L'amitié fraternelle !Visiblement, le charme de Pauline Lefèvre a opéré . Patrice Lecomte filme la belle encore plus belle, car le plus souvent au naturel. C’est ce que je retiens en premier de ce film très sensuel , mais  ce n’est qu’un détail. Car au-delà de la plastique de la demoiselle, il lui fait jouer à la perfection le rôle de l’ingénue grande duduche qui se complaît dans son personnage de petite fille abandonnée et qui ne demande qu’à être recueillie. Le hasard pointe deux frères, à la vie, à la mort, deux garçons fort sympathiques, mais totalement nigauds quand Prudence ( ça ne…

Vue d'ensemble des tests

Le film
Les bonus

Résumé : C'est un Leconte inattendu, lui qui a quasiment exploré tous les registres. Cette fois l'air de vraiment rien , il nous conte la solide amitié entre deux frangins pour lesquels on se prend vite d'affection, tant il nous les rend attachants . Avec une belle demoiselle en prime qui se joue de l'objectif et d'une histoire malheureusement trop anecdotique . C'est la faiblesse d'un film original.

Avis Bonus : Un making of tranquille et sans réel intérêt , façon carte postale de l'été , bidouillé par Pauline ...

48

Voir la mer (DVD) de Nicolas Giraud, Clément Sibony, Pauline Lefèvre, Patrice Leconte

Date de sortie du DVD : 20 September 2011

Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL

Studio : Studiocanal

Duree : 87 minutes

PRIX : EUR 15,03 (Prix de depart : EUR 10,02)