Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Chloé » d’Atom Egoyan .Critique DVD

« Chloé » d’Atom Egoyan .Critique DVD

Synopsis: Elle soupçonne son mari de la tromper, et pour s’en convaincre charge une escort girl de lui en ramener la preuve. Erreur fatale qui nous entraîne dans les abîmes des troubles de l’amour .

La fiche du Disque

Le film : "Chloé"
De : Atom Egoyan
Avec : Julianne Moore, Liam Neeson
Sortie le : 13 juillet /201
Distribution : StudioCanal
Durée : 92 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de Disque : 1
Le film
Les bonus

Atom Egoyan à la remorque d’un remake imaginé d’après «  Nathalie » de Anne Fontaine , avec Fanny Ardant et Emmanuelle Béart. Je ne l’ai pas vu et le synopsis du copié collé ne m’incitait pas d’avantage à le visionner. Trop romantique peut-être pour goûter aux déviances érotiques d’une jeune fille en fleur, prête à tout pour peu qu’on l’y pousse un peu.

Mais voilà Atom Egoyan s’y colle , après son dernier film «  Adoration »:  je me suis dit qu’il y avait peut-être pépite sous la couette. On ne s’emballera pas jusqu’à ce point, mais l’adaptation du réalisateur canadien est assez  captivante. Quitte à faire hurler les gardiens du temple, c’est dans une veine hitchcockienne qu’il imagine un système de manipulation amoureuse, terriblement efficace. Si le meurtrier est ici remplacé par une belle , l’effet est tout aussi dévastateur et troublant .

La faute à Catherine. Ce médecin réputé soupçonne son mari David (Liam Neeson ) de la tromper. Elle engage alors Chloé, une séduisante escort girl, afin d’en avoir le cœur net. Et à  entendre cette dernière , le doute n’est plus permis aux yeux de Catherine qui voit alors son propre piège se retourner contre elle et sa famille .

Autour d’un triangle amoureux , relativement classique, la femme, le mari et sa maîtresse, le cinéaste réduit très vite son champ de vision à un duel féminin, aux apparences trompeuses. Qui joue à quoi et qui fait quoi ? Qui est qui ?  Chloé en mante religieuse semble bien innocente et Catherine certaine et dominatrice , perd peu à peu de sa superbe, jusqu’à sombrer dans un  délire paranoïaque.

On découvre une Julianne Moore totalement transformée par un désir qu’elle ne veut pas admettre , face à la candeur vénéneuse de Amanda Seyfried qui petit à petit enfonce un peu plus profondément le pic à glace dans le cœur de sa rivale. Les deux comédiennes tiennent superbement le film  dans des rôles aussi difficiles et ambigus, Seyfried ayant la lourde tâche d’aborder un personnage toujours en porte à faux, sur le fil du rasoir.

Mais quand il lâche ses deux actrices  Atom Egoyan me semble plutôt distant. Les seconds rôles, les à-côtés n’ont guère d’ampleur et certaines scènes , surtout sur la fin, virent  au roman-photo.

Dommage pour ce bon thriller psychologique , à l’érotisme diffus , qui ne dit pas son nom, mais effleure juste le grain de la peau , pour quelques frissons partagés. Il n’y a rien de sulfureux ici bas, rien qu’un peu d’amours abandonnées.

LES SUPPLEMENTS

Ils sont très intéressants.

  • Making of. Tout le monde y va de son petit commentaire (notamment les acteurs décryptant leur personnage ), et c’est plutôt sympa . Et comme pour s’excuser de n’avoir signé cette fois que la réalisation, Atom Egoyan assure que «  un bon scénario invite à l’exploration et stimule l’imagination ». La scénariste Erin Cressida Wilson appréciera.
  • Un jour à Toronto. C’est là que vit le réalisateur et c’est dans cette ville qu’il a tourné «  Chloé » ainsi que plusieurs productions maison . Il nous guide  sur ses premiers pas de cinéaste, avant de retrouver le célèbre «  Windsor Arms » l’hôtel du film et de«  Speaking Parts ».

Il dit que « Toronto est la ville où l’on feint New-York ». C’est vrai pour «  Chloé » et pour le tournage devant lequel on passe au cours de cette visite urbaine. On ne sait pas de quel réalisateur il s’agit mais les taxis sont bien new-yorkais «  et ça me plait, c’est une ville qui recherche toujours son identité ».

  • Fin alternative. Pourquoi pas …
  • Interviews. Atom Egoyan-Julian Moore-Amanda Seyfried
Atom Egoyan à la remorque d’un remake imaginé d’après «  Nathalie » de Anne Fontaine , avec Fanny Ardant et Emmanuelle Béart. Je ne l’ai pas vu et le synopsis du copié collé ne m’incitait pas d’avantage à le visionner. Trop romantique peut-être pour goûter aux déviances érotiques d’une jeune fille en fleur, prête à tout pour peu qu'on l’y pousse un peu. Mais voilà Atom Egoyan s’y colle , après son dernier film «  Adoration »:  je me suis dit qu’il y avait peut-être pépite sous la couette. On ne s’emballera pas jusqu’à ce point, mais l’adaptation du réalisateur canadien est…

Review Overview

Le film
Les bonus

User Rating: Be the first one !
Chloe (DVD) de Atom Egoyan
Date de sortie du DVD : 13 July 2010
Format : PAL
Studio : Studiocanal
Duree : 92 minutes

PRIX : EUR 8,43 (Prix de depart : EUR 20,06)

Voir aussi

« Les Enchainés » d’Alfred Hitchcock. Critique Bluray

Hitchcock, les années Selznick, l’un des quatre titres du coffret consacré à ce duo parfait

Laisser un commentaire