Accueil » A la une » « Panique » de Julien Duvivier. Critique DVD

« Panique » de Julien Duvivier. Critique DVD

Synopsis: Profitant de l'admiration qu'il lui voue, Alice laisse volontairement peser les soupçons du meurtre commis par son amant sur l'inquiétant Mr Hire.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Panique [Édition Digibook Collector Blu-ray + DVD + Livret]"
De : Julien Duvivier
Avec : Viviane Romance, Michel Simon, Max Dalban, Émile Drain, Guy Favières
Sortie le : 02 decemb 2015
Distribution : TF1 Vidéo
Durée : 91 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 2
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Décembre 2015 ( 10 ème )

« Vous savez ce qu’il lui reproche à  ma barbaque ? D’ête pas assez saignante ». Ainsi parle le boucher de Mr Hire …

C’est le premier film de Julien Duvivier que je chronique dans ce blog. Honte à moi, si la filmographie du Monsieur est du même tonneau. Je me souviens de « Pépé le Moko », mais ce «  Panique » me parait largement au-dessus d’une réputation qui n’a jamais atteint celle de  Marcel Carné.

Réalisé juste après la fin de la seconde guerre mondiale, ce film dit beaucoup sur l’état d’une société qui de nos jours demeure assez bien en place. Mr Hire vit dans sa marge et ne fait rien pour y participer. Le boucher, le pharmacien, le percepteur le montrent du doigt. Puis le soupçonnent d’être le meurtrier d’une jeune femme retrouvée dans le terrain vague voisin.

Dans le livre de Simenon «  Les fiançailles de Mr Hire » dont s’inspire Duvivier, l’enquête policière et le profil du suspect sont au centre des préoccupations littéraires. Le cinéaste n’en conserve qu’une trame pour mieux s’appesantir sur le climat social de l’époque. C’est toute une atmosphère qu’il recrée de manière extraordinaire à travers une mise en scène dont il use et abuse avec maestria.

La belle et son amant criminel ...
La belle et son amant criminel …

De nombreuses séquences référentes sont à citer, comme l’interrogatoire de Mr Hire (Michel Simon) dans la loge du concierge de l’hôtel, la diseuse de bonne aventure, les auto-tamponneuses, le cortège de l’enterrement en second plan, dans un second cadre,  alors que le secrétaire du commissaire de police entreprend la belle au comptoir du café … Elle est jouée par Viviane Romance plus connue à l’époque que Simone Signoret, un temps pressentie. Dans son rôle de femme fatale, la dame s’y prend à merveille, suscitant la passion secrète de Mr Hire qui se laissera prendre dans ses filets.

Il est très bien lui aussi Michel Simon dans les frusques de ce personnage secret et solitaire, donc inquiétant aux yeux de la populace qui se prépare à la curée. Duvivier ne lâche rien dans le dénouement d’un drame pressenti. Mais lequel ? Excessif dans la précision et les détails, si proche du sentiment populaire si cher au néo-réalisme. Il ne lui manque peut-être qu’une photographie plus concordante aux affres du moment. Le noir et blanc n’est quand même pas terrible. Les décors noyés dans la grisaille plombent également cette fête qui demeure malgré tout celle du cinéma.

LES SUPPLEMENTS

  • L’éclat de Michel Simon (15 mn). Claude Gauteur, auteur d’un livre sur le comédien parle bien évidemment de son protégé, tout en évoquant l’univers de Duvivier. Il établit surtout une comparaison entre le roman de Simenon et ce qu’en a fait le cinéaste.
Le boucher n'est pas le dernier à vouloir délater...
Le boucher n’est pas le dernier à vouloir délater…

Claude Gauteur s’amuse de voir le personnage de Michel Simon attiré par la photographie, le comédien étant lui-même un amateur. Il avait paraît-il une jolie collection de photos érotiques qui sera brûlée à la demande de son fils François, à sa mort.

  • Duvivier, un maître, par Patrice Leconte (20 mn). Le réalisateur de «Mr Hire» toujours adapté du livre de Simenon et nullement un remake de «  Panique » comme il s’en défend, explique très bien le travail particulier que demande l’écriture de Simenon au cinéma. «  Les deux films se complètent » dit-il encore, soulignant «  la fantaisie macabre chez Duvivier, sa fantasmagorie aussi ». Le réalisateur regrette que ce cinéaste soit passé à la trappe de la nouvelle vague, «  il est pourtant l’auteur de films d’une noirceur formidable ».

Patrice Leconte évoque aussi Michel Simon qu’il a côtoyé lorsqu’il était stagiaire sur le film de Walerian Borowczyk «  Blanche ». «  C’est moi qui le conduisais, il était alors très vieux, très bougon, il en voulait à la terre entière. Mais quand il a compris que j’étais cinéphile, on a parlé cinéma et de «  Panique » mais j’aurais aimé approfondir, mais c’était pas possible ».

Michel Simon, impeccable
Michel Simon, impeccable…
  • Le film vu par Guillemette Oidicino (Télérama) et Eric Libiot (L’Express). Les deux critiques qui font de plus en plus œuvre commune reconnaissent le film comme « un chef d’œuvre,  on ne le dit pas souvent, mais c’est un très grand film qui vieillit beaucoup mieux que «  Pépé le Moko » ».

Eric Libiot remarque pertinemment  qu’Hitchcock s’est peut-être inspiré de « Panique ». Il  cite trois scènes qui effectivement renvoient  à ce que fera le maître du suspense un peu plus tard dans «  Fenêtre sur cour » et «Vertigo»..Les deux compères s’étonnent aussi de la manière dont Duvivier a « complètement explosé le bouquin. Leconte est plus proche de l’œuvre littéraire ».

Guillemette Oidicino avoue adorer  « sa misogynie, dans tous ses films il a peur des femmes, de ce qu’elles provoquent, que des garces ».

Meilleur dvd Décembre 2015 ( 10 ème ) « Vous savez ce qu’il lui reproche à  ma barbaque ? D’ête pas assez saignante ». Ainsi parle le boucher de Mr Hire … C’est le premier film de Julien Duvivier que je chronique dans ce blog. Honte à moi, si la filmographie du Monsieur est du même tonneau. Je me souviens de « Pépé le Moko », mais ce «  Panique » me parait largement au-dessus d’une réputation qui n’a jamais atteint celle de  Marcel Carné. Réalisé juste après la fin de la seconde guerre mondiale, ce film dit beaucoup sur l’état d’une société qui de nos jours…
Le film
Les bonus

J’ai beaucoup aimé «  Mr Hire » de Patrice Lecomte et tout autant ce «  Panique » de Julivien Duvivier, les deux s’inspirant plus ou moins de l’œuvre de Simenon «  Les fiançailles de Mr Hire ». J’ai découvert un réalisateur qui à part «  Pépé le Moko » était à ce jour complètement oublié. Quand on voit la richesse de sa mise en scène, la technique pour mener à bien son récit (Hitchcock s’en serait parait-il inspiré), sa direction d’acteurs, on ne peut que saluer le talent quasiment sans faille. Michel Simon est parfait dans sa pelure de héros malgré lui et la belle Viviane Romance, joliment destructrice en femme fatale. C’est du côté des décors et de la photographie que le film accuse quelques faiblesses. On biberonne encore beaucoup trop à la science de Trauner et à la littérature d’Audiard…

Avis bonus Beaucoup d'informations sur le film et son auteur, avec en particulier l'éclairage de Patrice Lecomte vis à vis de son propre film " Mr Hire"

User Rating: Be the first one !
Panique [Édition Digibook Collector Blu-ray + DVD + Livret] (Blu-ray) de Julien Duvivier
Date de sortie du Blu-ray : 2 December 2015
Format :
Studio : TF1 Vidéo
Duree : 98 minutes

PRIX : EUR 17,09 (Prix de depart : EUR 20,06)

Voir aussi

« Moka » de Frédéric Mermoud. Critique dvd

Diane a perdu son fils dans un accident de la circulation. La voiture ne s’est pas arrêtée. …