Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Démineurs » de Kathryn Bigelow. Critique DVD

« Démineurs » de Kathryn Bigelow. Critique DVD

Synopsis: Bagdad, de nos jours. Le sergent-chef James, spécialiste du déminage en zone de combat, prend la tête d'une unité d'hommes ultra-entraînés au désamorçage d'explosifs. Mais ses méthodes surprennent deux de ses soldats, Sanborn et Eldridge, lorsqu'il les précipite dans un jeu mortel de guérilla urbaine

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Démineurs (Oscar® 2010 du Meilleur Film)"
De : Kathryn Bigelow
Avec : Jeremy Renner, Anthony Mackie
Sortie le : 24 février 2010
Distribution : M6 Vidéo
Durée : 126 minutes
Film classé : Accord parental souhaité
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus
  • Aux Oscars 2010  : Meilleur film – meilleure réalisatrice  , meilleur scénario , meilleur montage, meilleur son , et meilleur montage sonore.

C’est un film sur la guerre, mais pas un film de guerre. Une histoire qui se passe en Irak , à Bagdad plus précisément , épicentre d’un conflit qui ne dit plus son nom . On dit la guerre en Irak. Les attentats de Bagdad. Derrière les mots, l’ information est courante, presque lisse , à l’image ( trompeuse ? )  des habitants de cette capitale décharnée,  spectateurs d’un quotidien qui ne leur appartient plus . Une bombe a été signalée dans une rue, les démineurs s’affairent et le quartier les observe, les épie , les attend . Sous ce tas de gravats, où est le piège  ? Où est le sniper ? Derrière ses fenêtres ouvertes, qui est l’ami, que fait l’ennemi ?

Quand Kathryn Bigelow, pose toutes ses questions , elle approche déjà  une réalité que sa caméra explore avec une très grande acuité. Toujours au premier plan, au cœur même de l’action . Au plus près des soldats de cette unité de déminage, elle évacue  les clichés sur le décorum guerrier et ses héros , pour ne parler que des hommes confrontés à la vérité du terrain , et aux regards des autres .

Ca pourrait être une bande de copains usinant dans la même entreprise. Sauf qu’ici c’est la mort que l’on transporte et c’est parfois la vie .  Le dilemme de ces démineurs qui pour sauver tout un pâté de maisons doivent alors sacrifier un homme bardé de dynamites . Ou bien quitter les lieux du drame avant que la foule, qui les guette ne les prenne pour cible.

Des scènes fortes et parfois insoutenables , et pourtant à cent lieues de la violence sanguinolente et barbare de certaines productions du même genre. Mais ici le genre est transcendé, respecté. Car  la réalisatrice de «Point break extrême limite » n’en rajoute  jamais dans sa mise en scène qui pour seul effet prend simplement  le temps nécessaire à l’action . «  Elle écrit avec sa caméra » dit très justement Jeremy Renner, le rôle titre , très en phase avec sa réalisatrice.

Je pense  à la scène de déminage de « No Man’s Land » de Danis Tanovic, ( très grand film ) d’une incroyable intensité . Elle dure le temps nécessaire pour que l’action puisse aller jusqu’au bout de sa vérité.  «  Démineurs » est du même acabit, à la puissance mille. La tension est palpable à chaque seconde,  même quand le soldat joue au foot avec un gamin qui lui vend des dvd pourris.

Jamais démonstratif, ce film s’interprète de l’intérieur , impliquant totalement le spectateur dans cette escarmouche au milieu du désert, accompagnant le  soldat qui s’aventure dans une ruelle de Bagdad où les ombres surgissent sans bruit . Ami ou ennemi ?  On parlera peut-être de psychologie alors qu’il est question d’humanité, de soldats qui redeviennent  des hommes en proie à leurs incertitudes, leurs doutes et à la vie qu’ils laissent derrière eux.

  • Making of. C’est raconté intelligemment, à l’image d’un making of qui pose clairement les enjeux du film. « L’objectif est de parvenir à dépeindre le chaos de la guerre, la confusion   et l’anarchie qui s’empare  du pays » explique Kathryn Bigelow. «  Aller au devant de la bombe, quand tout le monde recule de cent mètres c’est une marche épique ». A l’image de son film qui mérite effectivement de rafler tous les prix qu’on lui propose.
Aux Oscars 2010  : Meilleur film – meilleure réalisatrice  , meilleur scénario , meilleur montage, meilleur son , et meilleur montage sonore. C’est un film sur la guerre, mais pas un film de guerre. Une histoire qui se passe en Irak , à Bagdad plus précisément , épicentre d’un conflit qui ne dit plus son nom . On dit la guerre en Irak. Les attentats de Bagdad. Derrière les mots, l’ information est courante, presque lisse , à l’image ( trompeuse ? )  des habitants de cette capitale décharnée,  spectateurs d’un quotidien qui ne leur appartient plus . Une bombe a été signalée…

Review Overview

Le film
Les bonus

User Rating: Be the first one !
Démineurs (Oscar® 2010 du Meilleur Film) (DVD) de Kathryn Bigelow
Date de sortie du DVD : 24 February 2010
Format : Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : M6 Vidéo
Duree : 126 minutes

PRIX : EUR 6,38 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Police fédérale Los Angeles » de William Friedkin. Critique Blu-ray

Le dernier coffret collector de l'année chez Carlotta, le père Noël ne viendra pas pour rien

21 Commentaires

  1. Ce film est extrêmement prenant et parfaitement réalisé. A voir !

  2. Un grand choc que ce film , une révélation , aux oscars j’espère qu’il va cartonner devant la fumisterie d’Avatars, qui porte bien son nom
    et continuer comme ça à parler du cinéma

Laisser un commentaire