Accueil » Les critiques » Critiques Blu-ray » « Anthony Zimmer » de Jérôme Salle. Critique Blu-ray

« Anthony Zimmer » de Jérôme Salle. Critique Blu-ray

Et directement au Hilton, ca fait bizarre...

Synopsis: Génie de la finance criminelle, Anthony Zimmer est recherché par toutes les polices du monde. Personne ne sait à quoi il ressemble, mais dans la course qui oppose ceux qui veulent le coincer, Akerman, un flic d'exception, possède une longueur d'avance : il sait que Zimmer prendra tous les risques pour revoir Chiara.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Anthony Zimmer"
De : Jerome Salle
Avec : Sophie Marceau, Yvan Attal
Sortie le : 21 novemb 2005
Distribution : StudioCanal
Durée : 90 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Dans le genre arnaque, faux semblant et trompe l’œil,  « Usual Suspect » de Bryan Singer demeure à mes yeux le monument. Juste avant «Les Neuf Reines» de Fabián Bielinsky ,alors qu’un petit étage au-dessous « Anthony Zimmer » mérite lui aussi de figurer parmi les grands. C’est un film qui vous prend par la main dès les premières minutes, vous lâche peu après ( c’est quoi ce scénario qui rature des évidences ? ) et vous rattrape  d’une pirouette, par la grâce d’une bonne réplique (elles sont légion ), d’une scène inattendue, ou le regard d’une mante religieuse, peut- être  femme fatale .

Et quand la dame en question n’est autre que Sophie Marceau ,chapeau bas : il n’est pas courant de la voir dans ce genre d’exercice,elle y excelle. Elle m’a bluffé dans un registre peu prisé en France , tout du moins avec  talent . Fanny Ardant , Isabelle Adjani et puis après, dame Marceau ,sensuelle et troublante, énigmatique dans sa conduite de séductrice, qui l’amène à aborder dans le train, un homme, au hasard, comme le lui indique une lettre aussi mystérieuse que son commanditaire.

Chiara,elle, n’est pas surprise et s’engage dans la recommandation épistolaire avec un aplomb déconcertant. Un jeu trouble s’engage alors avec le malheureux François (Yvan Attal) qui au fil de sa relation découvre la belle enjôleuse sous un tout autre jour.

Et au cœur d’un labyrinthe dans lequel le spectateur plonge à son tour,tout aussi perdu et désemparé, face aux événements qu’un traducteur de métier,ne connaît pas forcément tous les jours. Mais le jour où on lui tire dessus, et que la belle s’évanouit dans la nature, l’homme se rebiffe.

On le comprend aisément, même si la caméra et la plume de Jérôme Salle s’ingénient à brouiller les pistes. « J’avais envie de réaliser un film en m’amusant avec les schémas traditionnels du cinéma.  Mon idée était : il vaut mieux partir du cliché que d’y arriver ! » Et à partir de ce postulat le contrat est totalement rempli.

C’est à ma connaissance son premier film tourné en 2005 ( depuis « Largo Winch »  a confirmé son talent ) :  un coup de maître pour un premier essai, bien qu’un gaillard encore plus chevronné aurait pu épicer d’avantage un scénario propice à ce genre d’exercice. Qui joue beaucoup sur la manipulation ( mais qui manipule qui ?) et les retournements de situations.

Anthony_Zimmer_2005_21Qui est qui, qui fait quoi, pour qui, pour quoi, tout le monde,spectateurs compris, à un moment  perd ses repères ; même l’imperturbable inspecteur de police, parfaitement croqué sous les traits de Sami Frey . Les pièces d’une partie d’échecs qui se joue en attendant que le maître arrive…

Lors de sa vision en salle, je pensais n’avoir pas tout compris.Le revoir a été un grand plaisir ,surtout que cette fois, j’ai tout saisi. Youpi !

 

LES SUPPLÉMENTS

  • Making of : intéressant pour quelques scènes, notamment celle de l’escalier de secours,mais les entretiens avec le réalisateur et les comédiens sont assez convenus. Excellent comédien Yvan Attal n’assure décidément pas hors plateau. Pour « Rapt », il nous fait le même coup.
  • Comparaison storyboard/film
Dans le genre arnaque, faux semblant et trompe l’œil,  « Usual Suspect » de Bryan Singer demeure à mes yeux le monument. Juste avant «Les Neuf Reines» de Fabián Bielinsky ,alors qu’un petit étage au-dessous « Anthony Zimmer » mérite lui aussi de figurer parmi les grands. C'est un film qui vous prend par la main dès les premières minutes, vous lâche peu après ( c’est quoi ce scénario qui rature des évidences ? ) et vous rattrape  d'une pirouette, par la grâce d’une bonne réplique (elles sont légion ), d’une scène inattendue, ou le regard d’une mante religieuse, peut- être  femme fatale . Et quand…

Review Overview

Le film
Les bonus

Pour le suspense, les faux-semblants , et la belle Sophie…voilà un excellent film policier à la française , qui s'affranchit des codes pour mieux relancer le suspense . Une interprétation hors pair de Sami Frey en flic top secret et Marceau qui la joue comme il faut . Attal est pas mal non plus et tout le reste suit .

User Rating: Be the first one !
Anthony Zimmer (DVD) de Jérôme Salle
Date de sortie du DVD : 21 November 2005
Format : Compilation, PAL
Studio : Studiocanal
Duree : 90 minutes

PRIX : EUR 9,27 (Prix de depart : EUR 9,27)

Voir aussi

« L’Atelier » de Laurent Cantet. Critique cinéma

L’écriture libératoire au cœur d’un second procédé créatif, le cinéma. Laurent Cantet et Robin Campillo …

Laisser un commentaire