Accueil » A la une » « Tuez Hitler, la chance du diable » de Frédéric Tonolli . Critique DVD

« Tuez Hitler, la chance du diable » de Frédéric Tonolli . Critique DVD

Synopsis: Le 30 avril 1945, Adolf Hitler se suicide dans son bunker à Berlin. Il s'est finalement donné la mort alors que beaucoup ont tenté de l'éliminer. Contrairement aux certitudes, tous les allemands n'étaient pas derrière leur chancelier : dès 1921, une trentaine d'attentats ont été commis contre lui. Tous échouèrent. 

La fiche du DVD

Le film : "Tuez Hitler ! (La chance du Diable)"
De : Frédéric Tonolli
Avec :
Sortie le : 15/07/2015
Distribution : TF1 Vidéo
Durée : 90 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le documentaire

La chance du diable. Le sous-titre de ce documentaire est pour Hitler. De 1921 à 1944, une trentaine de tentatives d’attentats vont échouer. Avec des images d’archives, parfois inédites, et une mise en scène fictionnelle un peu timide, « Tuez Hitler, la chance du diable » raconte l’histoire de cinq de ces attentats, ceux qui n’avaient aucune chance de rater…

Les deux plus célèbres sont organisés par un civil Johann Georg Elser le 8 novembre 1939 à Munich et par un officier allemand Claus von Stauffenberg le 20 juillet 1944 à la Wolfsschanze (la « tanière du loup »), le quartier-général d’Adolf Hitler en Prusse-Orientale. Au bout du compte c’est toute l’histoire de la seconde guerre mondiale qui revit le long de ce fil rouge tissé par des civils ou des militaires souhaitant  mettre fin à la folie meurtrière d’Hitler.

Il est question de  conscience et d’honneur au cœur d’un pays qui marche derrière cet homme providence. Le parti nazi règne en maître, la croix gammée est son emblème

« Qui pouvait imaginer qu’en lui prêtant serment, Hitler allait nous obliger à accomplir des ordres criminels », dit un officier  Auparavant, c’est à l’Allemagne et à son président que les soldats allemands prêtaient serment. Mais l’après-guerre jette le pays dans le chaos, dans lequel Hitler va trouver une situation favorable à son credo. Il remet l’Allemagne au travail en moins de quatre années, les premiers camps enferment les juifs, les communistes, les USA financent la reprise économique…

adolf-hitler-nazi-allemagne-3089324-jpg_2763435_660x281

L’homme est adulé par 90% de ses concitoyens, les autres se taisent ou sont en prison. Nous sommes en 1938. Des généraux envisagent un putsch, espérant le soutien de la France et de l’Angleterre, mais rien ne bouge. Bien au contraire, les britanniques font quasiment allégeance. Un nouveau ratage pour les conspirateurs, un de plus …

Hitler bénéficie toujours d’une chance extraordinaire. Il annule la manifestation au cours de laquelle l’attentat était prévu, il quitte les lieux avant l’explosion (l’horaire de son train a été modifié). Quand il lui arrive d’être blessé, c’est tout à fait légèrement  alors que des personnes de son entourage sont tuées.

La relation des faits s’appuie avec pertinence sur des images d’archives, des vidéos de l’époque. La reconstitution est une mise en scène assez naïve. Les images d’époque, on les connait, mais elles font toujours aussi mal. Hitler visitant Paris au petit matin, posant face à la Tour Eiffel, la capitulation à la Rotonde, le führer dans son refuge bavarois.

A 13 mn près, le 20 juillet 1944
A 13 mn près, le 20 juillet 1944

D’autres sont plus rares, voire inédites. Hitler a compris depuis longtemps que même dans son entourage on cherchait à l’éliminer, il ne viendra jamais plus à Paris. Pour ses autres déplacements, il est désormais accompagné de nombreux fidèles, de goûteurs, et d’un médecin. Ces vidéos sont étonnantes : le retour triomphal sur le quai de la gare après la signature de l’armistice en France, la bataille de Stalingrad, (les allemands ont interdiction de se replier). La reddition de l’armée allemande  met fin aux mythes de l’invincibilité d’Hitler. C’est le début de la fin, mais Hitler est toujours debout. Des officiers se concertent à nouveau mais «  prendre l’initiative d’un coup d’état, non, suivre les ordres oui ». On connait la suite…

La chance du diable. Le sous-titre de ce documentaire est pour Hitler. De 1921 à 1944, une trentaine de tentatives d’attentats vont échouer. Avec des images d’archives, parfois inédites, et une mise en scène fictionnelle un peu timide, « Tuez Hitler, la chance du diable » raconte l'histoire de cinq de ces attentats, ceux qui n'avaient aucune chance de rater... Les deux plus célèbres sont organisés par un civil Johann Georg Elser le 8 novembre 1939 à Munich et par un officier allemand Claus von Stauffenberg le 20 juillet 1944 à la Wolfsschanze (la « tanière du loup »), le quartier-général d’Adolf Hitler en Prusse-Orientale. Au bout du compte c’est toute l’histoire de la seconde guerre mondiale qui revit le…

Review Overview

Le documentaire

Avec des images d’archives, parfois inédites, et une mise en scène fictionnelle un peu timide, « Tuez Hitler, la chance du diable » raconte l'histoire de cinq de ces attentats, ceux qui n'avaient aucune chance de rater... La relation des faits s’appuie avec pertinence sur des images d’archives, des vidéos de l’époque. La reconstitution est une mise en scène assez naïve. Les images d’époque, on les connait, mais elles font toujours aussi mal. D’autres sont plus rares, voire inédites. Hitler a compris depuis longtemps que même dans son entourage on cherchait à l’éliminer, il ne viendra jamais plus à Paris. C’est toute l’histoire de la seconde guerre mondiale qui défile ainsi sous nos yeux, avec la distance nécessaire à la compréhension d’un phénomène qui aujourd’hui encore suscite bien des interrogations.

User Rating: Be the first one !
Tuez Hitler ! (La chance du Diable) (DVD) de Frédéric Tonolli
Date de sortie du DVD : 15 July 2015
Format : Noir et blanc, Couleur, Plein écran, PAL
Studio : TF1 Vidéo
Duree : 90 minutes

PRIX : EUR 4,51 (Prix de depart : EUR 15,05)

Voir aussi

« Rock’n roll » de Guillaume Canet. Critique cinéma

L'auteur-réalisateur-interprète se flingue à tout va, il se fait trop de mal !