Accueil » A la une » « Moka » de Frédéric Mermoud. Critique dvd

« Moka » de Frédéric Mermoud. Critique dvd

Synopsis: Munie de quelques affaires et d'un peu d'argent Diane Kramer part à Evian. Une obsession : retrouver le conducteur de la Mercedes couleur moka qui a renversé son fils. Mais le chemin de la vérité est plus sinueux qu'il n'y paraît. Diane devra se confronter à une autre femme, attachante et mystérieu

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Moka"
De : Frédéric Mermoud
Avec : Emmanuelle Devos, Nathalie Baye, David Clavel, Diane Rouxel, Olivier Chantreau
Sortie le : 17 janvier 2017
Distribution : Pyramide Vidéo
Durée : 90 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Diane a perdu son fils dans un accident de la circulation. La voiture ne s’est pas arrêtée. Pour cette jeune mère, l’enquête de la gendarmerie ne progresse pas assez vite. Un enquêteur privé la conduit alors auprès d’un couple dont la voiture, semblable à la description d’un témoin, est mise en vente.

L’objet supposé du délit devient celui de l’intrusion, une fixation à jamais gravée dans la quête de cette femme dont l’imagination et la témérité l’entraînent là où elle ne pensait peut-être jamais aller.  Et le spectateur non plus : l’accumulation d’événements plus ou moins improbables édulcore l’énigmatique mode opératoire d’une femme prête à tout pour que justice soit rendue. Il n’est pas question de faire son deuil, l’expression est trop galvaudée pour ce cœur atrophié. Il lui faut savoir, comprendre et châtier.

Tout un processus que le scénario recto verso n’enclenche jamais vraiment. L’approche, la rencontre, l’enquête plus ou moins discrète, on tourne en rond à la manière de l’héroïne qu’Emmanuelle Devos supporte autant qu’elle l’accompagne. Double jeu sans aspiration, sans force, sans vitalité. Il lui faut aller malgré tout au bout de sa démarche, de plus en plus lasse, inquiète et du doute qui l’assaillit. Mais lequel ?

C’est en se présentant dans le magasin de sa « proie », Nathalie Baye esthéticienne, que Diane va lancer l’offensive…

Il y avait là de quoi tisser la véritable énigme de ce film autour de la confrontation avec ce couple qui semble-t-il ne se doute de rien. L’insistance de la femme confrontée à leurs interrogations : qui sait quoi, qui fait quoi ? L’ambiguïté, de mise, ne force jamais le cadenas du suspense. Les paysages sont jolis, Nathalie Baye fait ce qu’on lui demande et le mari sans épaisseur ni consistance joue les bons offices. David Clavel a bien de la peine…

Il attend lui aussi patiemment l’issue d’une révélation qui ne fait pas d’éclat, comme un drame reporté, par manque de volonté, de lucidité, d’un je ne sais quoi dans la mise en scène de Frédéric Mermoud qui jamais ne prend le pouls de la situation.

LES SUPPLEMENTS

Frédéric Mermoud dit tout le bien qu’il pense de ses comédiennes, à la ville comme à l’écran, « deux grandes actrices sur lesquelles je pouvais travailler les contrastes ».Il explique aussi comment il a opposé les personnages masculins, construits de manière différente, avec des décalages d’âge.Je ne suis pas certain d’avoir toujours vu ce qu’il raconte, (métaphore du western, le motif de l’eau « qui a contaminé tout le film« ) ce qui renforce mon désappointement.

  • « Le créneau » court métrage de Frédéric Mermoud. Toujours Emmanuelle Devos aux commandes, en compagnie de Hippolyte Girardot, et une apparition de Louis-Do de Lencquesaing. Une histoire absolument bien filmée autour d’un couple qui se dispute gentiment dans une voiture. Arrivé à destination, le créneau s’avère être un véritable casse-tête.

C’est tout à fait bien vu, bien interprété au cœur d’une tension dramatique qui s’installe avec une vérité qui ne manque pas de classe.

  • Sur une ligne de … fuites similaires :

« Trois mondes »de Catherine Corsini.

« La volante » de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri.

« The Major » de Yuri Bykov.

« Mère et fils » de Calin Peter Netzer

« Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils » de Pierre Aknine.

Diane a perdu son fils dans un accident de la circulation. La voiture ne s'est pas arrêtée. Pour cette jeune mère, l’enquête de la gendarmerie ne progresse pas assez vite. Un enquêteur privé la conduit alors auprès d'un couple dont la voiture, semblable à la description d’un témoin, est mise en vente. L'objet supposé du délit devient celui de l'intrusion, une fixation à jamais gravée dans la quête de cette femme dont l'imagination et la témérité l’entraînent là où elle ne pensait peut-être jamais aller.  Et le spectateur non plus : l'accumulation d'événements plus ou moins improbables édulcore l’énigmatique mode opératoire d’une…
Le film
Les bonus

Une mère de famille part à la recherche du chauffard qui a écrasé son fils en prenant la fuite. Un point de départ comme un autre pour édifier un récit de bonne facture, quand le réalisateur le veut bien et que son scénario l’accompagne avec une consistance égale à la teneur du projet. Emmanuelle Devos et Nathalie Baye en renfort, tout semble alors réuni pour que l’affaire soit conclue. Mais une fois dans le vif du sujet ça tangue, ça faiblit, la crédibilité du propos n’allant jamais à son terme. Le scénario abandonne me semble-t-il bien des pistes intéressantes pour relancer l’intérêt de l’histoire. Ne serait-ce qu’un examen un peu plus approfondi des présumés coupables, qui bien que de plus en plus troublés par l’insistance de la jeune femme, n’imaginent pas un instant ce qui les attend. Qui sait quoi, qui fait quoi ? L’ambiguïté, de mise, ne force jamais le cadenas du suspense . Alors on contemple les paysages très jolis, du côté d’Evian …

Avis bonus L'interview du réalisateur me conforte dans l'idée que l'on n'a pas vu le même film. Par contre son court-métrage est super !

User Rating: Be the first one !
Moka (DVD) de Frédéric Mermoud
Date de sortie du DVD : 17 January 2017
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Pyramide Vidéo
Duree : 90 minutes

PRIX : EUR 13,00 (Prix de depart : EUR 13,00)

Voir aussi

« Les Enchainés » d’Alfred Hitchcock. Critique Bluray

Hitchcock, les années Selznick, l’un des quatre titres du coffret consacré à ce duo parfait

Laisser un commentaire