Accueil » Comédies dramatique » « Le temps de l’aventure » de Jérôme Bonnel. Critique Cinema

« Le temps de l’aventure » de Jérôme Bonnel. Critique Cinema

Synopsis: Une journée. Un train. Deux inconnus. Des échanges de regard, le cœur qui bat.Le regarder partir, le perdre à tout jamais ou s'offrir au temps de l'aventure ? Et si la vie d'Alix basculait...

La fiche du film

Le film : "Le Temps de l'aventure"
De : Jérôme Bonnell
Avec : Emmanuelle Devos, Gabriel Byrne
Sortie le : 10/04/2013
Distribution : Le Pacte
Durée : 105 Minutes
Genre : Comédie dramatique, Romance
Type : Long-métrage
Le film

Emmanuelle Devos et Gabrielle Byrne se croisent par hasard dans un train. Une destinée fatale qui pour le 7 ème art ne l’est pas. C’est  la promesse d’un couple inattendu, qui du papier à l’image devient une évidence de bonheur.Passager, certes, mais empreint d’une telle sérénité que l’aventure n’a plus rien de furtive. Elle s’inscrit dans l’histoire de cette homme et de cette femme, tout aussi mystérieux l’un que l’autre, qui sans jamais vraiment se dévoiler, réussiront à s’aimer, pleinement.

C’est pourquoi on en ressort un peu chamboulé de cette journée si particulière, si lumineuse, malgré quelques ombres tapies dans les recoins de l’intimité. Un anglais traverse la Manche pour assister à un enterrement à Paris. Il y retrouve ses amis français, mais du défunt, on ne sait rien. De l’anglais, pas grand-chose. L’homme  retrouve aussi la passagère du train à qui il avait demandé son chemin.

photo-Le-Temps-de-l-aventure-2013-11

Ce qu’elle fait là, ce qui la conduit auprès de ce bel inconnu, c’est encore un mystère qui s’ajoute à son parcours amoureux, mais si peu. Son copain est injoignable, sa mère, trop présente, et sa sœur, absente depuis quelques années. Elles vont se revoir entre deux trains (une scène mémorable), et puis Alix repart à la conquête de cet homme à nouveau perdu dans les rues de Paris.

Une héroïne parfaitement dessinée par un réalisateur, Jérome Bonnel qui entre le désir et l’abandon la pare d’une fragile sollicitude .Il suffit d’une carte bancaire sans provision ou d’une batterie de téléphone, à plat,  pour changer le cours de votre petite existence. Emmanuelle Devos , une fois encore, séduit dans la peau de cette femme, comédienne le jour et la nuit, qui ne sait plus trop quel est son rôle. Elle se méfie de ses proches,  s’offre et se révèle à un inconnu. Un beau brun, taciturne, Gabriel Byrne, super et mystérieux. Il ne dit pas grand-chose, mais son regard parle pour lui.

En prenant Sautet et Truffaut à témoin, Jérôme Bonnel ajoute sa partition très personnelle à ce cinéma de l’intime , qui mêle au réalisme poétique des fragments de vie arrachée à nulle part, au hasard, au temps qui passe. Le temps d’une aventure …

le temps de l'aventure

  • Mais encore. Jérôme Bonnell a déjà dirigé Emmanuelle Devos dans « J’attends quelqu’un » en 2007. Mais cette fois, il désirait faire un film spécialement pour la comédienne, et très généralement il s’est plu à écrire pour une femme : « Pour un pudique comme moi, c’est comme une bonne planque, je peux y mettre beaucoup de choses sans jamais être directement soupçonné d’autobiographie !. C’est une façon de contempler tout en m’identifiant, d’être à la fois plus libre et plus à l’abri. »

Avec « Le Temps de l’aventure », Jérôme Bonnell retrouve plusieurs thèmes qui lui sont chers, déjà évoqués dans ses précédents films, comme la rencontre et la passion secrète. Il s’agit de choix inconscients pense-t-il. »Sans avoir l’impression de les choisir si clairement, les thèmes qui me rattrapent ont toujours un peu à voir avec « comment quitter l’enfance ».

Emmanuelle Devos et Gabrielle Byrne se croisent par hasard dans un train. Une destinée fatale qui pour le 7 ème art ne l’est pas. C’est  la promesse d’un couple inattendu, qui du papier à l’image devient une évidence de bonheur.Passager, certes, mais empreint d’une telle sérénité que l’aventure n’a plus rien de furtive. Elle s’inscrit dans l’histoire de cette homme et de cette femme, tout aussi mystérieux l’un que l’autre, qui sans jamais vraiment se dévoiler, réussiront à s’aimer, pleinement. C’est pourquoi on en ressort un peu chamboulé de cette journée si particulière, si lumineuse, malgré quelques ombres tapies dans…

Review Overview

Le film

Un film romantique d’un genre nouveau, qui mêle à un peu d’humour et de légèreté, une tendresse naturelle entre deux parfaits inconnus. Emmanuelle Devos et Gabriel Byrne donnent à ce couple inattendu, une saveur particulière. Où la mélancolie et l’amour seraient porteurs d’un espoir proche du bonheur…

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Mademoiselle » de Park Chan-Wook. Critique cinéma-dvd

Une adaptation du roman "Du bout des doigts" ("Fingersmith") de Sarah Waters, totalement aboutie…

8 Commentaires

  1. Un très beau film ,émouvant ,qui effleure ces instants de fragilité que la vie nous offre rendant ainsi accessible momentanément un autre avenir, et revéillant le gout de l’aventure.
    Un peu d’audace encore une fois….et le reve merveilleux d’une histoire d’un jour qui ravivera un peu plus tard le poids de la tristesse.Il demeure une belle rencontre que celle de ces 2 acteurs là.

Laisser un commentaire