Accueil » A la une » « On a failli être amies » de Anne Le Ny. Critique cinéma

« On a failli être amies » de Anne Le Ny. Critique cinéma

Synopsis: Marithé travaille dans un centre de formation pour adultes. Elle aide les autres à trouver leur vocation.  Carole, vit et travaille dans l’ombre de Sam, son mari, énergique et talentueux chef étoilé. Ce n’est cependant pas tant de métier, dont Carole semble avoir besoin de changer, mais de mari. Marithé se donnera à fond pour aider Carole à se projeter dans une nouvelle vie. Mais quelle est la nature profonde de ce dévouement, quand Marithé ne semble pas insensible au charme de Sam, ni à sa cuisine ?

La fiche du film

Le film : "On a failli être amies"
De : Anne Le Ny
Avec : Karin Viard, Emmanuelle Devos
Sortie le : 25/06/2014
Distribution : Mars Distribution
Durée : 91 Minutes
Genre : Comédie
Type : Long-métrage
Le film

Pour la promo, elles ont assuré. Karin Viard et Emmanuelle Devos se sont retrouvées sur tous les plateaux TV, studios radio et journaux, avec une énergie comparable à celle de leur prestation cinématographique. L’un des seuls points intéressants  de cette entreprise .Louable à l’origine par un sujet assez original et ses comédiens, elle offre un panorama sans relief, une mise en scène de plus en plus inconsistante, au fur et à mesure qu’Anne Le Ny développe ses arguments.

Ceux de deux femmes réunies autour du même homme (qui ne le sait pas encore) pour former un trio improbable, imaginé sur le mensonge et l’infidélité de l’épouse en quête de sa personnalité. C’est pourquoi elle s’adresse à un centre de formation professionnelle où Marithé lui propose un bilan de compétences. L’amitié entre les deux femmes sera loin d’être immédiate, et surtout évidente, quand l’une comme l’autre semblent avoir des intérêts divergents pour la sceller. C’est bien par le jeu de l’amour et du hasard qu’elles vont se retrouver sur des faux-semblants et la manipulation.

on a failli être amies

Une subtile combinaison de quiproquos dont la finesse échappe malheureusement au jeu des comédiens, trop stéréotypé. La direction d’acteurs pêche plus que la mise en scène dont la drôlerie passagère et légère sauve bien des situations. La formation professionnelle prend au passage quelques coups de griffes plutôt amusants, même si les circonstances ne s’y prêtent pas vraiment.

C’est un peu dans ce déséquilibre, ce dérèglement que le film aurait pu trouver son véritable rythme, mais rien n’y fait, et à force de perdre la mesure, le tempo idéal, l’ensemble tourne en jus de boudin. Peut-être l’une des spécialités de Sam, qui sous la toque du chef étoilé donne à Roschdy Zem, un rôle inhabituel mais plutôt convaincant. Karin Viard et Emmanuelle Devos suivent à la lettre les consigne de leur metteur en scène : elles sont professionnelles, mais la touche de folie, d’imagination, que l’on attend de leurs personnages s’ éteint une fois les présentations terminées

Pour la promo, elles ont assuré. Karin Viard et Emmanuelle Devos se sont retrouvées sur tous les plateaux TV, studios radio et journaux, avec une énergie comparable à celle de leur prestation cinématographique. L’un des seuls points intéressants  de cette entreprise .Louable à l’origine par un sujet assez original et ses comédiens, elle offre un panorama sans relief, une mise en scène de plus en plus inconsistante, au fur et à mesure qu’Anne Le Ny développe ses arguments. Ceux de deux femmes réunies autour du même homme (qui ne le sait pas encore) pour former un trio improbable, imaginé sur…

Review Overview

Le film

En ne donnant semble-t-il pas de direction précise à ses acteurs, et un sens à sa mise en scène (les cadrages apparaissent souvent maladroits, gratuits) Anne Le Ny gâche un sujet plutôt subtile et drôle : l’amitié calculée entre deux femmes réunies par le même homme, qui à l’origine ignore tout de la situation. Roschdy Zem, qui troque son flingue pour le rouleau à pâtisserie, Karin Viard et Emmanuelle Devos ont bien du mérite à mettre un peu d’ordre dans ce désordre amoureux. Une fois les présentations terminées, ça patine sérieusement.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

Le Festival Télérama : 3.50 € la place

Le 20e Festival cinéma Télérama a lieu du 18 au 24 janvier. Pour 3,50 euros …

5 Commentaires

  1. D’Anne Le Ny, j’avais bien aimé « ceux qui restent » et à un degré moindre « les invités de mon père » ou « Cornouaille », mais ce quatrième film est plus dispensable. Après un début intéressant, la comédie (où on rit parfois un peu quand même) s’essouffle et Karine Viard pourtant toujours juste en général est un ton au-dessous ici. Beaucoup de choses sont vraiment trop prévisibles. Loïck est bien sympa d’avoir attribué 2 étoiles, je me demande si ce film n’en mérite pas qu’une.

Laisser un commentaire