Accueil » A la une » « Un peu, beaucoup, aveuglément » de et avec Clovis Cornillac. Critique dvd

« Un peu, beaucoup, aveuglément » de et avec Clovis Cornillac. Critique dvd

Synopsis: Lui est inventeur de casse-têtes. Investi corps et âme dans son travail, il ne peut se concentrer que dans le silence. Elle est une pianiste accomplie et ne peut vivre sans musique. Elle doit préparer un concours qui pourrait changer sa vie. Ils vont devoir cohabiter sans se voir...

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Un peu, beaucoup, aveuglément"
De : Clovis Cornillac
Avec : Mélanie Bernier, Clovis Cornillac, Lilou Fogli, Philippe Duquesne, Grégoire Oestermann
Sortie le : 15 septemb 2015
Distribution : Orange Studio
Durée : 86 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Le bonus

Il y a plein de très bonnes surprises dans ce film qui dépasse les codes de la comédie romantique pour aller chercher un peu de poésie et de fantasmagorie, là où habituellement on ne joue que sur des sentiments. Clovis Cornillac, premier film et plein d’idées en tête qu’il traduit avec un bonheur égal devant et derrière la caméra. Sans jamais tirer la couverture, laissant bien au contraire sa partenaire s’exprimer avec une totale liberté. Je ne crois pas trop m’avancer en assurant que Mélanie Bernier décroche ici son premier grand rôle, avec les félicitations du jury.

Elle a peut-être encore un côté Cécile de France dans son jeu, mais le personnage c’est bien elle, petite bonne femme renfermée sur elle-même, et qui n’attend que le déclic pour lâcher sa verve et toute sa pétulance. Ce qu’elle pratique très rapidement face aux agissements sournois et anonymes de son voisin retranché derrière sa cloison.

Cet homme associable au possible  passe tout son temps dans sa chambrée à confectionner des jeux plus tordus les uns que les autres. Il ne supporte pas la contrariété, le bruit, la vie. La pianiste d’à-côté tente donc de la jouer moderato jusqu’à l’explosion totale, et principalement verbale. Les deux êtres ne se rencontrent jamais et ne se connaissent que par ouïe dire et déduction.

Les deux copains...
Les deux copains…

Un procédé qui fonctionne très bien sous le regard du néophyte Cornillac très au fait des subterfuges et des quiproquos du genre. «  Si les gens pouvaient se parler sans se voir » dit son personnage, «  ils s’entendraient mieux ». Sa mise en scène  pleine de petites trouvailles (dont le clin d’œil aux tourterelles) agrémente le pastiche de la comédie, avec des contre-champs rigolos (cloison oblige) et des scènes drolatiques. Et plus encore quand le couple décide d’inviter leurs meilleurs amis à un repas, toujours à l’aveugle. Le casting parfait révèle là encore deux comédiens trop discrets au cinéma Lilou Fogli et Philippe Duquesne.

Réalisateur très prometteur, Clovis Cornillac se révèle donc aussi être un excellent directeur d’acteurs. Mais  depuis quelques années, à le voir jouer, on pouvait le deviner.

  • Making of (26 mn). C’est effectivement une visite dans les coulisses que nous propose ce bonus, avec beaucoup de répétitions, d’explications de textes entre les comédiens, et de scènes de tournage pendant lesquels les commentaires continuent d’enrichir le sujet.

On voit vraiment l’équipe au travail, notamment le monteur que Cornillac va voir pendant le tournage, ce qui lui donne encore de nouvelles idées pour la suite de son film.

Meilleur dvd Septembre 2015 Il y a plein de très bonnes surprises dans ce film qui dépasse les codes de la comédie romantique pour aller chercher un peu de poésie et de fantasmagorie, là où habituellement on ne joue que sur des sentiments. Clovis Cornillac, premier film et plein d’idées en tête qu’il traduit avec un bonheur égal devant et derrière la caméra. Sans jamais tirer la couverture, laissant bien au contraire sa partenaire s’exprimer avec une totale liberté. Je ne crois pas trop m’avancer en assurant que Mélanie Bernier décroche ici son premier grand rôle, avec les félicitations du jury. Elle…
Le film
Le bonus

Clovis Cornillac, déjà certifié parmi les très bons acteurs réussit un premier film en tout point exemplaire vis-à-vis du sujet qu’il s’impose. Une comédie romantique qui va bien au-delà des références du genre pour jouer de la poésie et de la fantasmagorie des situations engendrées par l’aventure. Un homme et une femme, séparés par une cloison vont apprendre à s’aimer, malgré leurs différences et l’absence de tout contact. Un procédé qui fonctionne très bien sous le regard du néophyte Cornillac très au fait des subterfuges et des quiproquos du genre. Mélanie Bernier décroche ici son premier grand rôle, avec les félicitations du jury, bien entourée par deux comédiens trop discrets au cinéma Lilou Fogli et Philippe Duquesne.

Avis bonus Un making of très sympa

User Rating: Be the first one !
Un peu, beaucoup, aveuglément (DVD) de Clovis Cornillac
Date de sortie du DVD : 15 September 2015
Format : PAL
Studio : Orange Studio
Duree : 86 minutes

PRIX : EUR 10,00 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Moka » de Frédéric Mermoud. Critique dvd

Diane a perdu son fils dans un accident de la circulation. La voiture ne s’est pas arrêtée. …