Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Bellamy » de Claude Chabrol. Critique DVD

« Bellamy » de Claude Chabrol. Critique DVD

Synopsis: Comme chaque année, le commissaire Paul Bellamy vient séjourner à Nîmes dans la maison de famille de sa femme Françoise qui rêve de croisières au bout du monde... Paul ne peut se passer de Françoise mais il déteste les voyages.

La fiche du DVD

Le film : "Bellamy"
De : Claude Chabrol
Avec : Gérard Depardieu, Clovis Cornillac
Sortie le : 09/09/2009
Distribution : TF1 Vidéo
Durée : 105 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film
Les bonus

C’est un «  Chabrol » bizarre, comme tous ses films.  Ce n’est pas mon préféré : la mise en scène mollassonne , et le jeu d’acteurs, indécis, m’agacent. Et cette intrigue qui n’en est pas  une…

Le principal intéressé,l’inspecteur Bellamy s’en désintéresse  : il est en vacances, et le suspect supposé à tout du brave type à la dérive. Son crime ? La disparition d’un SDF  , du côté de Sète , là où Brassens est enterré. C’était son vœu le plus cher que de mourir près du poète , et le voici exaucé, alors plutôt qu’un meurtre , Bellamy évoque un suicide assisté. Basta et n’en parlons plus conclue Claude Chabrol qui  lui aussi a pris ses distances .

L’histoire  n’est qu’un prétexte , il la dévoile  en aparté pour mieux sonder tout ce qui nous y ramène .

Le soi-disant meurtrier par exemple qui renaît  sous une autre identité, pour retrouver sa maîtresse qui aime beaucoup de monde. Jacques Gamblin tient le double rôle , pas très à l’aise, me semble-t-il dans sa veste de caméléon, un peu paumé .

Bellamy

L’autre histoire c’est aussi celle du  couple des Bellamy , lui très amoureux de madame ( une très belle interprétation de Marie Bunel) qui lui renvoie l’ascenseur,  avec un éclair dans le regard qui rêve d’autres voyages . Avec son frère, pourquoi pas, intrus au domicile conjugale, de retour de cavale, de prison, de nulle part, on ne sait . Il est bougrement  antipathique.

Dans la peau de ce psychopathe quotidien, Clovis Cornillac , révèle une fois encore, toute l’étendue de son talent . Malgré Depardieu plus monumental que jamais , dans tous les sens du terme , en parfaite osmose avec ce réalisateur qu’il rencontre pour la première fois  .

Dans cette mise en scène décalée , où le double jeu conduit les apparences, Depardieu-Bellamy est ailleurs, dans un autre monde , et malgré tout ce qui s’y passe, il aimerait passer à autre chose . Sans élever la voix , sans prendre corps , mieux en allant tendrement de l’un à l’autre pour tenter chaque fois d’apaiser les tensions .

  • Making of . Cet excellent et long documentaire signé Pierre-Henri Gibert a pour titre «  Depardieu, le monstre de jeu » . No comment !

bellamyQuand la caméra ne tourne plus ,un autre comédien  reprend du poil de la bête pour contester un Chabrol têtu au possible ou rappeler quelques anecdotes de ses anciens tournages . Ce making of quasiment entièrement consacré à l’acteur  , est une singulière leçon de cinéma , quand parfois dans le creux de l’oreille le micro surprend la conversation . Comme une leçon de cinéma , hors cadre, un master classe d’une autre époque .

L’anecdote de Chabrol qui révèle à Gérard Depardieu pourquoi les acteurs chez lui  sont toujours bons, est savoureuse .

C’est un «  Chabrol » bizarre, comme tous ses films.  Ce n’est pas mon préféré : la mise en scène mollassonne , et le jeu d’acteurs, indécis, m’agacent. Et cette intrigue qui n’en est pas  une... Le principal intéressé,l’inspecteur Bellamy s’en désintéresse  : il est en vacances, et le suspect supposé à tout du brave type à la dérive. Son crime ? La disparition d’un SDF  , du côté de Sète , là où Brassens est enterré. C’était son vœu le plus cher que de mourir près du poète , et le voici exaucé, alors plutôt qu’un meurtre , Bellamy évoque un suicide…

Review Overview

Le film
Les bonus

User Rating: Be the first one !
Bellamy (DVD) de Claude Chabrol
Date de sortie du DVD : 9 September 2009
Format : Couleur, Cinémascope, PAL
Studio : TF1 Vidéo
Duree : 105 minutes

PRIX : EUR 4,79 (Prix de depart : EUR 4,79)

Voir aussi

« Police fédérale Los Angeles » de William Friedkin. Critique Blu-ray

Le dernier coffret collector de l'année chez Carlotta, le père Noël ne viendra pas pour rien

Laisser un commentaire