Accueil » Aventure » Les Oscars , ce qu’il faut savoir

Les Oscars , ce qu’il faut savoir

 

 Depuis que les Oscars existent, on a coutume de leur reprocher un certain… académisme. Une propension à ne sacraliser que les films typiquement hollywoodiens qui jouent avant tout la carte du grand spectacle. Mais les quelques œuvres sélectionnées par TCM contredisent les faits.

Avec son souffle épique et ses images en technicolor, « Lawrence d’Arabie », honoré par sept statuettes, pourrait parfaitement correspondre au prétendu profil type du vainqueur… à ce détail près qu’il ne s’agit pas d’un film made in Hollywood mais 100% britannique ! Quant à « West Side Story« , ses dix Oscars pourraient trahir une tendance à favoriser la comédie musicale, genre typiquement hollywoodien, sauf qu’à sa sortie, en 1961, son réalisateur Robert Wise en a transgressé les codes en tournant de nombreuses scènes en extérieurs et surtout en traitant d’un sujet à résonance sociale : celui des gangs de New York !

west side story

Faute de grand spectacle, ce sont également aux comédies romantiques, autre spécialité d’Hollywood, que les mauvaises langues reprochent de rafler les statuettes. Un joli couple, une belle idylle, des dialogues enlevés, et le tour est joué. Sauf que Kramer contre Kramer, avec ses cinq trophées, dont celui du meilleur acteur, du meilleur scénario et du meilleur réalisateur a contredit cette idée reçue en recueillant tous les honneurs alors qu’il traitait du sujet inverse : les affres du divorce !

 Consensuels les Oscars ? C’est aussi sur ce terrain qu’ils sont parfois critiqués. Pourtant, dans son JFK, Oliver Stone remet en cause la thèse officielle de l’assassinat du Président Kennedy, ce qui ne l’a pas empêché de récolter deux Oscars et huit nominations ! Plus risqué encore, le pari de Jonathan Demme qui a osé aborder dans Philadelphia le thème du sida, encore largement tabou en 1993, et n’en a pas moins recueilli 5 nominations, notamment pour le meilleur acteur et le meilleur scénario, avec à la clé une statuette pour Tom Hanks, courageux interprète du héros victime de la maladie !

 

 Pour le pire et le meilleur (1997) HD INEDIT (As good as it gets), de James L. Brooks, avec Jack Nicholson et Helen Hunt

 Kramer contre Kramer (1979) HD de Robert Benton, avec Dustin Hoffman et Meryl Streep-

5 Oscars (Meilleur film, meilleur acteur et actrice second rôle, meilleur réalisateur, meilleur scénario)

Lawrence d’Arabie – version restaurée (1962) HD (, de David Lean, avec Peter O’Toole et Omar Sharif

7 Oscars (Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure photographie, meilleurs décors, meilleur montage, meilleure musique, meilleur son)

 La Tour infernale (1974) HD (The Towering inferno), de John Guillermin, avec Steve McQueen et Paul Newman

 3 Oscars (Meilleur photographie, meilleur montage, meilleure musique)

West Side Story (1961) 

 10 Oscars (Meilleur film, meilleur acteur second rôle, meilleure actrice second rôle, meilleur réalisateur, meilleurs décors, meilleure photographie, meilleurs costumes, meilleur montage, meilleure musique, meilleur son)

JFK – director’s cut (1991) HD INEDIT TV(JFK), de Oliver Stone, avec Kevin Costner et Gary Oldman

2 Oscars (Meilleure photographie, meilleur montage)

la tour infernale

 

Voir aussi

« Cornélius, le meunier hurlant » de Yann Le Quellec. Critique cinéma-dvd

 D’après « Le Meunier hurlant » de l’écrivain finlandais Arto Paasilinna . – On ne fait plus …

Laisser un commentaire