Accueil » Comédies » « Red » de Robert Schwentke . Critique DVD

« Red » de Robert Schwentke . Critique DVD

Synopsis: L'heure de la retraite a sonné ! Dans certaines professions, la transition peut s'avérer difficile : Franck ne supporte pas l'inactivité, son collègue Joe végète en maison de retraite, Marvin use d'amphétamines et Victoria fait des petits boulots...

La fiche du DVD

Le film : "RED"
De : Robert Schwentke
Avec : Bruce Willis, Mary-Louise Parker
Sortie le : 17/03/2011
Distribution : M6 Vidéo
Durée : 107 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film
Les bonus

Une parodie ou pas ! Mais l’entre deux n’est pas du meilleur effet,c’est le gros défaut de ce film : ne jamais opter pour un genre bien défini. Au-début, on rigole tellement c’est gros, et puis quand Bruce Willis fronce les sourcils, avec un flingue , ça devient un peu plus sérieux. Après quoi le même individu s’amourache d’une fonctionnaire qui n’arrête pas de papillonner, même au plus fort de la mitraille. Marie-Louise Parker joue très bien la  nunuche  évaporée, et le réalisateur n’a pas l’air si mauvais que ça. C’est encore plus frustrant. Dans le style action, sa mise en scène est attirante, mais le plus incroyable je crois dans cette histoire, c’est le casting.

Comment Morgan Freeman , John Malkovich (ridicule quand il porte couettes et robe folklorique) et autre Helen Mirren peuvent-ils se complaire à faire n’importe quoi, alors que visiblement tout est en place pour réaliser soit un film très drôle, soit un classique, mais véritable thriller ?
Car l’histoire est tout aussi mince et usée jusqu’à la corde du septième art : un ancien agent de la CIA est la cible de ses anciens employeurs. Pour s’en tirer il lui faut démasquer le commanditaire de l’opération. Il déloge donc ses collègues d’autrefois, aujourd’hui peinards dans des retraites dorées, bizarres ou luxueuses, pour faire le coup de feu aux quatre coins de la planète .Très honnêtement le film ne va pas plus loin. C’est beaucoup d’énergie dépensée, pour un résultat aussi amusant que navrant.

Une belle triplette d'acteurs, mais encore ?....
Une belle triplette d’acteurs, mais encore ?….

 LES SUPPLEMENTS

  • Les dossiers secrets de la CIA.
    Le premier concerne le lavage de cerveau et je n’ai rien compris. Le second expédie en quelques minutes la façon dont la CIA a sauvé Gorbatchev. Il est notamment question de tunnel sous le Kremlin.
  • Rencontre avec les acteurs
    C’est un mélange de making of, et d’entretiens, des chapitres courts, où tout le monde dit du bien de tout le monde. Le mieux servi est me semble-t-il Bruce Willis, même si très énigmatique Richard Dreyfuss (il est là , lui aussi ), reconnaît que « c’est un mec sérieux, mais il sait qui il est. Et il sait ce qu’il fait, il est aussi fun que ses films ».
Karl Urban est chargé d’abattre l’ancien agent de la CIA. C’est peut-être le seul à ne pas rigoler dans l’histoire.

Helen Mirren est quant à elle sans ambiguïté « avec sa notoriété, il pourrait être loin des gens, mais sa grande qualité c’est qu’il veut être avec les autres ».

Le réalisateur passe aussi à la moulinette, avant de découvrir les lieux de tournage (il semble que La Nouvelle Orléans ait été préférée à Toronto par – 25 degrés) et le fameux refuge de Marving Boggs (John Malkovich ), un peu paumé, un peu barré.

  • Les effets spéciaux ne nous apprennent pas grand-chose et les deux scènes coupées, idem.
Une parodie ou pas ! Mais l’entre deux n’est pas du meilleur effet,c’est le gros défaut de ce film : ne jamais opter pour un genre bien défini. Au-début, on rigole tellement c’est gros, et puis quand Bruce Willis fronce les sourcils, avec un flingue , ça devient un peu plus sérieux. Après quoi le même individu s’amourache d’une fonctionnaire qui n’arrête pas de papillonner, même au plus fort de la mitraille. Marie-Louise Parker joue très bien la  nunuche  évaporée, et le réalisateur n’a pas l’air si mauvais que ça. C’est encore plus frustrant. Dans le style action, sa mise en scène…

Review Overview

Le film
Les bonus

Il est pénible d'être pris pour un gogo. Du lard ou du cochon, mais décidez vous à nous faire un film qui tienne la route , quel que soit le genre retenu.

Avis Bonus : Ils sont courts, et peu révélateurs de l'industrie cinématographique

User Rating: Be the first one !
RED (DVD) de Robert Schwentke
Date de sortie du DVD : 17 March 2011
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : M6 Vidéo
Duree : 107 minutes

PRIX : EUR 7,87 (Prix de depart : EUR 7,87)

Voir aussi

« Police fédérale Los Angeles » de William Friedkin. Critique Blu-ray

Le dernier coffret collector de l'année chez Carlotta, le père Noël ne viendra pas pour rien

Laisser un commentaire