Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Taking off » de Milos Forman .Critique DVD

« Taking off » de Milos Forman .Critique DVD

Synopsis: Jeannie, 15 ans, a quitté le domicile familial pour s’installer avec un chanteur hippie. Partis à sa recherche, ses parents découvrent le New York effervescent du début des années 70…

La fiche du DVD

Le film : "Taking Off"
De : Milos Forman
Avec : Lynn Carlin, Buck Henry
Sortie le : 23/03/2011
Distribution : Carlotta Films
Durée : 89 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Mars 2011 ( 5 ème )

Patientez encore un peu. Les dix premières minutes, je vous le concède, sont pénibles, complètement datées. Mais une fois les ritournelles hippies terminées, et le sujet fixé autour de la libération sexuelle, nous voici déjà dans du grand, du très grand Milos Forman.
Avec bien évidemment les précautions d’usage, le temps n’épargne rien. Mais sa patine a maintenant des reflets documentaires (ah ces années soixante-dix) et le fond du discours  demeure un bel exercice de cinéma. Le premier film américain du cinéaste tchécoslovaque réalisé en 1971 (on saluera par la suite « Vol au-dessus d’un nid de coucou », « Amadeus »… ) s’incruste dans une famille typique de la bourgeoisie moyenne à la fin des années soixante.

Un peu largués les vieux

La fille unique du couple ,coincé comme il peut, rêve de liberté et fugue plus qu’à son tour, rejoignant les mouvements « peace and love » du quartier. Papa s’inquiète, maman prend peur, mais en  partant à la recherche de la petite protégée, ils vont découvrir que le monde a bien des côtés sympathiques.

Si la légèreté du résumé peut surprendre, c’est à mon avis sur ce même ton que Milos Forman déploie toute sa maestria pour donner un bon coup de canif dans les préjugés.

La pointe n’est pas acérée, mais titille gentiment cette société dépassée par cette jeunesse bercée aux rythmes des musiques de Jimi Hendrix, Dylan et autres éléphants volants. Ca plane doucement et le monde ne s’en porte pas plus mal. C’est ce que vont découvrir ces parents made in USA, en cheminant à distance sur les traces de leur progéniture, goûtant à leur tour aux plaisirs défendus.

Forman s’en donne à cœur joie quand il s’agit de filmer une course-poursuite, à pieds, dans les rues de New-York, une nuit d’ivresse pour deux papas en plein désarroi, une partie de strip-poker, ou bien une séance collective de fumette pour grandes personnes. Les scènes sont drôles, grandioses et demeurent à jamais gravées dans le marbre du septième art.
Et le plus bizarre, c’est qu’au bout du compte Milos Forman nous fait la morale. Par l’intermédiaire de l’héroïne qui rentrant tranquillement chez elle le soir pour faire dodo, trouve la maisonnée vide. Et pour cause… Quand elle se réveille ce qu’elle voit de ses parents, revenus de leurs escapades libertines, c’est le monde à l’envers. Et c’est génial !.

Les Suppléments 

  • Préface de Luc Lagier (6 mn)
  • Avant « Taking off » : Milos Forman en route pour l’Amérique (30 mn)
    Le réalisateur raconte le début de sa carrière dans la Tchécoslovaquie soviétique et la genèse de « Taking Off » entre la France et les États-Unis.Au milieu d’un casting d’adolescents issus de mouvements contre-culturels (la jeune Linnea Heacock , repérée par le cinéaste dans Central Park), quelques visages connus traversent le film : la chanteuse Carly Simon, encore anonyme, l’actrice Kathy Bates à 22 ans, ou encore Ike et Tina Turner en guest stars.
  • Deux Européens à New York (16 mn)
    Jean-Claude Carrière, qui a co-écrit avec Milos Forman, se souvient de leur rencontre et leur expérience unique du New York hippie.
Meilleur dvd Mars 2011 ( 5 ème ) Patientez encore un peu. Les dix premières minutes, je vous le concède, sont pénibles, complètement datées. Mais une fois les ritournelles hippies terminées, et le sujet fixé autour de la libération sexuelle, nous voici déjà dans du grand, du très grand Milos Forman. Avec bien évidemment les précautions d’usage, le temps n’épargne rien. Mais sa patine a maintenant des reflets documentaires (ah ces années soixante-dix) et le fond du discours  demeure un bel exercice de cinéma. Le premier film américain du cinéaste tchécoslovaque réalisé en 1971 (on saluera par la suite « Vol…

Review Overview

Le film
Les bonus

On ferme les yeux au début, tellement c'est ringard, après quoi un grand cinéaste s'attaque pour la première fois de sa carrière américaine ( 1970 ) à cette société qu'il poursuivra avec une maestria drôle et intelligente. Je vous dis qu'une dizaine de scènes méritent aujourd'hui plusieurs chapitres, tellement c'est bien fait .

Avis Bonus : Emouvant de découvrir les premiers pas de ce qui deviendra un grand réalisateur . Et surtout de l'entendre raconter sa propre histoire , une fois sortie de Tchécoslovaquie pays alors sous le joug de l'Union Soviétique .

User Rating: Be the first one !
Taking Off [Édition Collector] (DVD) de Milos Forman
Date de sortie du DVD : 23 March 2011
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Carlotta Films
Duree : 89 minutes

PRIX : EUR 6,74 (Prix de depart : EUR 6,69)

Voir aussi

« Les Enchainés » d’Alfred Hitchcock. Critique Bluray

Hitchcock, les années Selznick, l’un des quatre titres du coffret consacré à ce duo parfait

Laisser un commentaire