Accueil » A la une » « The Duke » de Roger Michell. Critique DVD

« The Duke » de Roger Michell. Critique DVD

Synopsis: En 1961, Kempton Bunton, un chauffeur de taxi sexagénaire, vole à la National Gallery de Londres le portrait du Duc de Wellington peint par Goya. Il ne rendra le tableau que si le gouvernement facilite l’accès à la télévision gratuit pour les personnes âgées.

La fiche du film

Le film : "The Duke"
De : Roger Michell
Avec : Jim Broadbent, Helen Mirren
Sortie le : 11/05/2022
Distribution : Pathé
Durée : 95 Minutes
Genre : Biopic, Comédie, Drame
Type : Long-métrage
Le Film
Les bonus

Ce film pépère raconte l’histoire d’un pépère. Un monsieur de bientôt soixante-dix ans en révolte permanente contre la société et ses injustices sociales. Il ne peut la fermer si bien qu’à chaque emploi, il se retrouve très vite en difficulté.

Son épouse n’en peut plus de ses jérémiades continues et mensonges perpétuels. Il se prend pour Robin des bois et se fait toujours prendre, jusqu’au jour où, il subtilise en pleine nuit à la National Gallery de Londres le portrait du Duc de Wellington peint par Goya .

La police crie au crime d’Etat perpétré sur commande par une organisation professionnelle. Kempton se marre en mettant le précieux tableau dans le double fond d’une armoire aménagé par son fiston (Fionn Whitehead). Dans la confidence, il est le contre feu aux soupçons répétés de sa mère pour le moindre doute.

La famille c’est quelque chose chez les Bunton, surtout le fils aîné qui gagne beaucoup d’argent à ne rien faire s’étonne encore la mère . Elle ne voit pas d’un bon œil sa copine qui débarque sans prévenir. Il faut en effet se méfier de la belle Irène (Aimee Kelly ) qui met son nez un peu partout …

En sous-entendu, on vous parle d’un drame familial qui plombe toujours la maisonnée. Mais en dehors du jeu très typé de Jim Broadbent en retraité bougon , et de la présence discrète d’Helen Mirren, le scénario ne fait pas plus d’efforts.

Mais sortir d’un tribunal avec le sourire  du brave Kempton, dont l’humour a fait les choux gras des échotiers et du public, demeure un excellent moment. 

LES SUPPLEMENTS

  • L’histoire vraie (3 mn)-Chris Bunton, le petit fils de Kempton, auteur du vol, raconte
  • Le making of- Courte séquence au cours de laquelle on voit un peu le tournage du film dont l’histoire est racontée par l’équipe . Un film « dans l’esprit des premières comédies des Studio Ealing » dit Ellen Mirren
Ce film pépère raconte l’histoire d’un pépère. Un monsieur de bientôt soixante-dix ans en révolte permanente contre la société et ses injustices sociales. Il ne peut la fermer si bien qu’à chaque emploi, il se retrouve très vite en difficulté. Son épouse n’en peut plus de ses jérémiades continues et mensonges perpétuels. Il se prend pour Robin des bois et se fait toujours prendre, jusqu’au jour où, il subtilise en pleine nuit à la National Gallery de Londres le portrait du Duc de Wellington peint par Goya . La police crie au crime d’Etat perpétré sur commande par une organisation…
Le Film
Les bonus

Roger Michell a le chic pour évoquer des sujets graves tels que le chômage, la pauvreté et le racisme en y mettant une pincée de fantaisie qui allège bien sa mise en scène par ailleurs tout aussi sommaire. Le scénario est de la même trempe. Un film donc bien pépère sur un pépère qui n’en finit pas de râler après le gouvernement et la redevance TV. Après bien des tentatives avortées et des petits boulots perdus, pour cause de grande gueule, le voici en possession d’un tableau de Goya subtilisé dans une galerie de Londres . Retraité recherché par toutes les polices de Grande Bretagne, il règlera lui-même le problème avant que le tribunal ne se penche sur son cas. En dehors du jeu très typé de Jim Broadbent en retraité bougon ( typiquement britannique dira-t-on)  , et de la présence discrète d’Helen Mirren, cette histoire gentiment racontée ne mène pas très loin . Elle peut occuper une belle soirée d'hiver.

Deux intermèdes sur la véritable histoire et un petit making of

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Des oiseaux, petits et grands » de Pier Paolo Pasolini. Critique dvd-Coffret

Musique Ennio Morricone.- Reprise en salles : 20 Juillet 2022 . –  Coffret Pier Paolo …

Laisser un commentaire