Accueil » A la une » 1 – Coffret Denys Arcand « Le déclin de l’empire américain » . Critique dvd

1 – Coffret Denys Arcand « Le déclin de l’empire américain » . Critique dvd

Le declin de l'empire Americain 1986 rear : Denys Arcand COLLECTION CHRISTOPHEL
  • Coffret Denys Arcand–
  • Acteurs :  Dominique Michel, Dorothée Berryman, Louise Portal…-
  • Réalisateur : Denys Arcand
  • L’histoire : Rémy, Pierre, Claude et Alain, professeurs à la faculté d’histoire, préparent leur soirée, leurs compagnes, Dominique, Louise, Diane et Danielle, s’entraînent dans un club de musculation esthétique. Les hommes discutent des femmes, les femmes discutent des hommes.
  • Audio : Québécois
  • Nombre de disques : 3 ( « Les invasions barbares » , « Le déclin de l’empire américain »,  » La chute de l’empire américain » )
  • Studio : Jour2Fête
  • Date de sortie du DVD : 3 septembre 2019
  • Film : 3.5/5

Il y a trente ans le sujet était original, voire inédit. La fin d’un monde, d’une moins d’une civilisation, racontée à travers une bande de « bobo » dirait-on aujourd’hui . Des intellectuels plutôt, attardés dans leurs préoccupations sexuelles ou sentimentales ( le distinguo est de mise ) et qui bavards au possible n’en relèvent que leurs désenchantements, leurs défaites et ce qui leur reste d’espoir et de vérité.

Trente ans donc, quand les conflits à travers le monde, les catastrophes internationales, le dérèglement climatique et les crises sociales ont pris le relais des préoccupations existentielles. Pour évoquer ce que l’on pourrait alors appeler «  La Chute de l’Empire Américain ».

Denys Arcand a su faire le lien entre ces années trentenaires, dont l’origine révèle une bande de potes qui à nos yeux n’a pas trop vieilli. Toujours aussi florissante dans cette société aux reflets trompeurs. Jouisseurs et insouciants sur la façade, ces femmes et ces hommes, mariés, divorcés, recomposés, tentent de survivre à une crise qu’ils alimentent au quotidien et dans l’inconscient le plus parfait.

Le discours prend forme au cours du repas que les hommes préparent pendant que leurs épouses, concubines et compagnes s’adonnent à une matinée sportive . Inversement des rôles présupposés.

Le metteur en scène alterne les situations avant de réunir tout ce petit monde bien sympathique autour d’une table qui ne l’est pas moins. Comme une confrontation des idées exprimées auparavant dans la cuisine ou la salle de gym.

Le procédé fonctionne parfaitement quand le « paraître » tombe le masque derrière lequel hommes et femmes avouent ce qu’ils sont. Rien de honteux, une sincérité à fleur de peau que Denys Arcand saisit sans autre forme de malice que celle de l’observateur avisé.

Nous voici donc complices de ces petits mots entre amis que le jeunot de l’histoire, Alain ( Daniel Brière), gobe comme il peut, tout en affirmant sa différence et son étonnement. Un cœur pur que Dominique ( Dominique Michel ) risque de briser par trop d’expériences gâchées auprès des hommes.

Ces hommes à qui Denys Arcand ne fait guère de cadeau : fuyants, lâches, et fanfarons. A qui la faute !

Coffret Denys Arcand-- Acteurs :  Dominique Michel, Dorothée Berryman, Louise Portal...- Réalisateur : Denys Arcand L'histoire : Rémy, Pierre, Claude et Alain, professeurs à la faculté d'histoire, préparent leur soirée, leurs compagnes, Dominique, Louise, Diane et Danielle, s'entraînent dans un club de musculation esthétique. Les hommes discutent des femmes, les femmes discutent des hommes. Audio : Québécois Nombre de disques : 3 ( "Les invasions barbares" , "Le déclin de l'empire américain", " La chute de l'empire américain" ) Studio : Jour2Fête Date de sortie du DVD : 3 septembre 2019 Film : 3.5/5 Il y a trente ans le sujet était original, voire inédit. La fin d’un monde, d’une moins d’une civilisation,…
Le film

Trente ans après je suis assez surpris de la bonne tenue de ce film qui pourtant porte des ingrédients si fragiles, voire périssables au regard d’une cinématographie qui bouscule allègrement thèmes et discussions. On reprend donc le constat d’une discussion entre copains, et pour certains de véritables amis sur leur vie sentimentale et sexuelle dont le distinguo apparait très vite dans les propos échangés lors de la préparation de la soirée. Mais au-delà de la sexualité affichée par les uns, les unes et les autres c’est tout un pan de la société canadienne qui s’effrite au cœur de ce microcosme intellectuel, trop sûr de lui et certains de ses acquis. Et quand les cœurs flanchent, que les masques tombent , c’est bien le début du déclin …

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Rojo » de Benjamin Naishtat. Critique dvd

Quand le film de genre hausse le ton et l'interprétation: remarquable !

Laisser un commentaire