Accueil » Les critiques » Critiques DVD » Western, les films cultes

Western, les films cultes

Synopsis: Le 26 mai 1907 naissait un certain Marion Robert Morrison. Ce sera l’un des plus grands acteurs du cinéma américain et mondial, John Wayne. Cette figure incontournable du western hollywoodien revient ici dans « La Chevauchée fantastique », « La Charge héroïque », « Rio Bravo » et «La prisonnière du désert ».

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Coffret western vol.3 : Les films cultes"
De : John Ford, Howard Hawks
Avec : John Wayne, Nathalie Woodn,Claire Trevor ,John Carradine
Sortie le : 02 octobre 2012
Distribution : Editions Montparnasse
Durée : 462 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 4
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Octobre 2012

Le western est un genre qui suscite le coffret. La série éditée chez Paramount renferme de belles pépites comme « L’homme qui tua Liberty Valance », «  Règlement de comptes à O.K Corral ».
Les Editions Montparnasse se mettent en selle pour donner à John Wayne l’occasion de briller quatre fois, à pied, à cheval ou sur la toiture des saloons, poste d’observation mythique pour tout cow-boy qui se respecte.
Une belle collection qui malheureusement ne se foule guère pour donner du bonus à revendre. Seule « La Prisonnière du désert » offre plusieurs suppléments, dont une interview de Nathalie Wood qui s’exprime de façon originale sur le film qu’elle est en train de tourner.

En réalité, c’est mise en scène, comme les américains savent les bidouiller à la mimique près. Les suppléments de ce dvd en fournissent un exemple édifiant. Je vous les conseille vivement.Après quoi on retombe sur de bons vieux classiques mitonnés par John Ford, seul Howard Hawks ayant ici les honneurs de ce coffret avec « Rio Bravo ».

  • « Rio Bravo » de Howard Hawks (1959). Avec John Wayne, Dean Martin et Angie Dickinson

Un shérif arrête le frère de l’homme le plus puissant de la région. Il n’a pour alliés qu’un adjoint ivrogne, un vieillard boiteux, un gamin, une joueuse de poker et un hôtelier mexicain, et contre lui, une armée de tueurs.
Dans ce western mythique, John Wayne arpente la ville le doigt sur la gâchette, associé au grand Dean Martin et à la sulfureuse Angie Dickinson…

  • « La Charge héroïque » de John Ford (1950). Avec John Wayne, Joanne Dru et Ben Johnson

Le Capitaine de Cavalerie Nathan Brittles doit maîtriser la révolte d’une tribu indienne armée par des trafiquants rebelles. Par sécurité, le commandant du fort lui demande de conduire son épouse ainsi que sa nièce Olivia en lieu sûr…

  • « La Prisonnière du désert » de John Ford (1952). Avec John Wayne, Natalie Wood

Texas 1868. La famille d’Aaron Edwards est décimée par une bande de Comanches qui attaquent son ranch et enlèvent ses deux fillettes. Ethan, le frère d’Aaron, découvre le drame et se lance sur les traces des ravisseurs avec deux autres compagnons.

Une image bien symbolique du western
Une image bien symbolique du western
  • « La Chevauchée fantastique » de John Ford (1939). Avec John Wayne, Claire Trevor et John Carradine

Au cœur du territoire Apache, une diligence se dirige vers Lordsburg. A son bord, huit passagers vont connaître un voyage riche en rebondissements.
Pour ses personnages, ses scènes d’action, et ses paysages, ce film est considéré comme la quintessence du western américain.

LES SUPPLEMENTS

Uniquement dans «  La prisonnière du désert »

Il y avait une caméra derrière les caméras. John Ford a filmé les coulisses, depuis les repérages à Monument Valley jusqu’à la dernière prise. Quel que soit le chapitre abordé, on retrouve ainsi toujours les coulisses du film, des scènes de tournage, avec en prime les pubs de l’époque. C’est très marrant dont une qui émane d’un certain Monsanto….

  • Interview de Jeffrey HUnter ( 5 mn ). Le comédien parle peu, mais sert de faire-valoir au présentateur de l’émission TV  qui consacre quelques minutes au tournage de «  La prisonnière du désert ». Un petit document très intéressant où l’on voit comment creuser une route là où il n’y en avait jamais eu, amener l’électricité en territoire Navajo pour illuminer toute une ville , les trucs des cascadeurs, les travellings effectués lors de l’attaque du village Comanche etc, etc…

« C’est le  journal d’un tournage, le premier du genre il me semble » dit Jeffrey Hunter qui parle aussi à un moment de … making of. Attention nous sommes en 1952.

  • En pré-production (7 mn) .La préparation du film avec les camions circulant dans le désert, comment faire venir l’eau, la construction du camp, des décors, toute l’intendance.
  • Interview de Natalie Wood  (7 mn). Elle n’apparaît en fait qu’au milieu du chapitre, le reste étant réservé au présentateur, à la pub ( Monsanto)  et à des scènes du film . L’actrice ne fait que raconter l’histoire du film à travers son personnage, mais il faut la voir ainsi en compagnie du fameux présentateur de cette émission TV  …
  • Monument Valley (7 mn). Toujours les coulisses. Il y a une scène filmée au ras des pâquerettes qui est assez impressionnante.

Meilleur dvd Octobre 2012 Le western est un genre qui suscite le coffret. La série éditée chez Paramount renferme de belles pépites comme « L’homme qui tua Liberty Valance », «  Règlement de comptes à O.K Corral ». Les Editions Montparnasse se mettent en selle pour donner à John Wayne l’occasion de briller quatre fois, à pied, à cheval ou sur la toiture des saloons, poste d’observation mythique pour tout cow-boy qui se respecte. Une belle collection qui malheureusement ne se foule guère pour donner du bonus à revendre. Seule « La Prisonnière du désert » offre plusieurs suppléments, dont une interview de Nathalie…

Review Overview

Le film
Les bonus

User Rating: Be the first one !
Coffret western vol.3 : Les films cultes (DVD) de John Ford, Howard Hawks
Date de sortie du DVD : 2 October 2012
Format : Couleur, PAL
Studio : Editions Montparnasse
Duree : 462 minutes

PRIX : EUR 67,71 (Prix de depart : EUR 67,71)

Voir aussi

« L’Atelier » de Laurent Cantet. Critique cinéma

L’écriture libératoire au cœur d’un second procédé créatif, le cinéma. Laurent Cantet et Robin Campillo …

Laisser un commentaire