Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Still walking » de Hirokazu Kore-eda.Critique DVD

« Still walking » de Hirokazu Kore-eda.Critique DVD

A l'occasion de l'anniversaire de la mort accidentelle du fils aîné , une famille se retrouve pour une journée d'été. Sans effusion, ni drame , on se redit les choses , on se dit que l'on s'aime . C'est tout bonnement merveilleux .

La fiche du DVD

Le film : "Still Walking"
De : Kore-Eda Hirokazu
Avec : Hiroshi Abe, Yoshio Harada
Sortie le : 21/10/2009
Distribution : Pyramide Vidéo
Durée : 100 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film

La thématique autour des réunions de famille  ne manque pas.De la comédie au drame intégral comme ce «  Festen » danois de Thomas Vinterberg,  vraiment très bien. Quand le sujet nous vient du pays du soleil levant , l’étonnement lié à la curiosité est encore plus surprenant . Avec  Kore-Eda Hirokazu, la visions est extraordinaire, d’une humilité confondante .

Peu de moyens dans la  longue et parfois lente mise en scène, des dialogues réduits ,un jeu d’ acteurs minimaliste, dans un décorum inédit : l’application de la règle des trois unités.

«  Still walking » se déroule  pendant une seule  journée d’été à Yokohama au sein d’une famille qui commémore la disparition du frère aîné. Quinze ans plus tôt, il tentera de sauver un enfant de la noyade.

You , Kirin Kiki

Prétexte ou vœu pieux, ces retrouvailles se confinent principalement dans les préparatifs du repas et le repas lui-même. Une cérémonie, avec ses codes particuliers, qui peuvent nous échapper, mais qui réussissent captiver par leur élégance, leur sobriété , et la sérénité qui s’en dégage .

On est loin des règlements de compte, même si  dans l’étouffé des regards, le murmure des cloisons , chaque tension est perceptible . Elle est plus particulièrement  personnalisée par le père, magnifique dans son refus de communiquer . Magnifique par l’interprétation de Yoshio Harada .

Il en devient drôle, prêt à craquer pour un sourire ou un enfant qui le regarde  dans toute son innocence. La mère, est tout aussi bien interprétée par Kirin Kiki dans les nuances de la vieille dame qui sans élever la voix , et sous son air débonnaire ,réussit à dire tout ce qu’elle a sur le cœur .

Entre la fabuleuse interprétations des grands parents , le jeune Shoheil Tanaka tire bien son épingle du jeu
Entre la fabuleuse interprétations des grands parents , le jeune Shoheil Tanaka tire bien son épingle du jeu

 Au début du making of on voit la petite équipe court après le réalisateur qui se fait attendre. La chose est est assez courante.

Plus sérieusement le travail de mise en scène est bien expliqué autour du personnage principal, le frère qui n’est pas mort. Hiroshi Abe lui donne une dimension incroyable et paradoxale . Hiroshi AbeA l’image d’un récit qui ne semble qu’effleurer cette journée d’été, alors qu’il est d’une profondeur inouïe.Le comédien demeure à la surface des sentiments. Il  ne se livre pas , bien que déboussolé et mal à l’aise dans sa peau d’enfant qui n’aurait pas grandi , malgré son récent mariage avec une veuve .

Un autre sujet affleure dans cette valse  à contre temps parce que l’on ne sait pas comment dire aux gens  qu’on les aime. C’est tout le message ( ne parlons pas de morale ) de Kore-Eda Hirokazu qui l’épice d’un léger brin d’humour . La poésie du cœur . 

Suppléments : Film en VOST – Making-of (15 min)

La thématique autour des réunions de famille  ne manque pas.De la comédie au drame intégral comme ce «  Festen » danois de Thomas Vinterberg,  vraiment très bien. Quand le sujet nous vient du pays du soleil levant , l’étonnement lié à la curiosité est encore plus surprenant . Avec  Kore-Eda Hirokazu, la visions est extraordinaire, d’une humilité confondante . Peu de moyens dans la  longue et parfois lente mise en scène, des dialogues réduits ,un jeu d' acteurs minimaliste, dans un décorum inédit : l’application de la règle des trois unités. «  Still walking » se déroule  pendant une seule  journée d’été…

Review Overview

Le film

Au cinéma la thématique autour des réunions de famille ne manque pas. Rien de tout ça ici, mais une simple journée au cours de laquelle on se souvient ...

User Rating: Be the first one !
Still Walking (DVD) de Hirokazu Kore-Eda
Date de sortie du DVD : 21 October 2009
Format : PAL
Studio : Pyramide Vidéo
Duree : 110 minutes

PRIX : EUR 18,70 (Prix de depart : EUR 13,03)

Voir aussi

« L’Atelier » de Laurent Cantet. Critique cinéma

L’écriture libératoire au cœur d’un second procédé créatif, le cinéma. Laurent Cantet et Robin Campillo …

Laisser un commentaire