Accueil » Comédies dramatique » [Critique DVD]  » Peau d’homme, coeur de bête »
[Critique DVD]  » Peau d’homme, coeur de bête »

[Critique DVD]  » Peau d’homme, coeur de bête »

Synopsis: Aurélie, cinq ans, passe des vacances dans le Sud chez sa grand-mère, en compagnie de sa sœur aînée. Mais un jour, leur oncle, après quinze années d'absence, revient au sein du clan familial, troublant leur quiétude estivale.

La fiche du Disque

Le film : "Peau dhomme Coeur de bête"
De : Hélène Angel
Avec : Bernard Blancan, Serge Riaboukine ,Guilaine Londez,Cathy Hinderchied,Virginie Guinand
Sortie le : 8 novembre 2011
Distribution : Epicentre Films
Durée : 93 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de Disque : 1
Le film
Les bonus

Ce film m’a désarçonné ; à plusieurs reprises j’ai failli le lâcher . Mais le ton innovant, le renouvellement d’un style à la française autour des secrets de famille et l’interprétation générale de comédiens peu coutumiers du grand écran, vous alertent obligatoirement . Il y a une ambiance , feutrée ,insistante , un équilibre toujours précaire dans les relations fraternelles qui va peut-être conduire au drame pressenti.

Mais lequel, contre qui, par qui ? Pour son premier film Hélène Angel  , est-elle même toujours en ballottement , passant d’un extrême à l’autre pour dire l’amour que l’on entretient au cœur de la maisonnée et la haine sourde , attisée par des années d’absence, ou de silence.

Quand Coco revient auprès de sa mère , adulte égaré dans sa tête et ses souvenirs, on ne sait plus grand-chose de lui. Ses petites nièces ne l’ont jamais connu , ses deux frères l’avaient oublié. Le temps des vacances d’été , la cellule familiale va se reconstituer , d’abord pour le meilleur ….

Constante du cinéma français, le drame familial , s’égare ici sur des voies encore inexplorées, où la réalisatrice se débarrasse d’une psychologie de bas étage pour laisser parler sa caméra. Elle filme à l’instinct, joue du corps à corps avec les hommes et les femmes , ce qui n’est pas sans risque pour une mise en scène qui dérape parfois . Mais ce petit  côté abrupt et maladroit, est à l’image de ces personnages perdus dans  des paysages magnifiques, et sauvages.

Comme  ce flic mis à pied  , pour cause de violence, et venu se ressourcer auprès de sa vieille mère .Le costume de  Serge Riaboukine  est étonnamment ajusté à cette silhouette taillée dans la masse , qui chaque jour se fracasse un peu plus contre ses faibles certitudes. Bernard Blancan, en fils demeuré est tout aussi inquiétant sous ce regard perdu, éperdu , de retour d’une guerre qu’il n’a jamais fini.

Les deux jeunes interprètes, excellentes

Je ne peux passer sous silence l’extraordinaire prestation des deux jeunes comédiennes Cathy Hinderchied et Virginie Guinand , époustouflantes d’un bout à l’autre d’une histoire qu’elle ne quitte jamais . Lâchées dans la nature, traquées en toute liberté.

LES BONUS

  •  Court métrage « La vie parisienne » de Hélène Angel (35 mn)

Déjà la patte Angel. Trois vies de filles en parallèles. Où nous mènent-elles ? La réalisatrice les suit sans trop nous donner d’explications, si ce n’est que rien ne se passe forcément comme prévu. On attend l’issue de chaque bulle avec impatience. Même si rien n’arrive, ou si peu, et c’est déjà beaucoup …

 

  • Entretiens avec l’équipe

Quelques réflexions ou commentaires, qui souvent sortent du convenu

Hélène Angel :

La réalisatrice  évoque une touche autobiographique, mais pas comme on l’entend habituellement. A découvrir donc, dans les grands espaces …américains. Avec l’explication sur le casting.

Serge Riaboukine

Parle de son personnage, «  en la mémoire de mon père, comme s’il était là ».

Guilaine Londez

Elle joue Annie, une fille facile du pays. Dès la lecture du scénario,elle est entrée dans l’histoire , et en parle très bien.« Dès les premières pages, j’avais peur pour la petite fille. Et après on a peur pour tout le monde. En lisant le scénario, il y avait des résistances, et c’est très rare, habituellement tout glisse… »

 

Ce film m'a désarçonné ; à plusieurs reprises j’ai failli le lâcher . Mais le ton innovant, le renouvellement d’un style à la française autour des secrets de famille et l’interprétation générale de comédiens peu coutumiers du grand écran, vous alertent obligatoirement . Il y a une ambiance , feutrée ,insistante , un équilibre toujours précaire dans les relations fraternelles qui va peut-être conduire au drame pressenti. Mais lequel, contre qui, par qui ? Pour son premier film Hélène Angel  , est-elle même toujours en ballottement , passant d’un extrême à l’autre pour dire l’amour que l’on entretient au cœur de…

Vue d'ensemble des tests

Le film
Les bonus

Résumé : Sur le thème des trois frères, Hélène Angel évite le cheminement psychologique habituel au cinéma français , lui préférant des chemins de traverse, qui nous promettent encore des films tout aussi étonnants .

Avis Bonus : Un moyen métrage assez étonnant et déjà porteur d'un style singulier. Des commentaires sur le film par l'équipe qui tente de sortir de la langue de bois , et c'est plutôt réussi

62

Peau d'homme Coeur de bête (DVD) de Serge Riaboukine, Bernard Blancan, Pascal Cervo, Maaike Jansen, Cathy Hinderchied

Date de sortie du DVD : 8 November 2011

Format : Couleur, Plein écran, Son HiFi, Cinémascope, PAL

Studio : Epicentre Films

Duree : 93 minutes

PRIX : EUR 20,99 (Prix de depart : ---)

Un commentaire

Laisser un commentaire