Accueil » A la une » « Alain Delon, une carrière, un mythe » par Baptiste Vignol. Livre-Coffret

« Alain Delon, une carrière, un mythe » par Baptiste Vignol. Livre-Coffret

  • Avec chaque fois six DVD, GM éditions et Carlotta proposent deux livres-coffrets retraçant la carrière de ces deux frères ennemis, Jean-Paul Belmondo et Alain Delon

« Le plus bel homme des années soixante » pose ici dans ce très bel ouvrage écrit par un homme qui avoue sa passion pour le comédien à travers un site Internet dans lequel il invite un inconnu ou une célébrité à porter les lunettes de soleil vintage Alain Delon.

Comme un clin d’œil à une personnalité hors du commun de notre cinéma hexagonal et même européen dont la réputation ne fut pas toujours exempte de moqueries. Sur son ego par exemple.

Le comédien ne se démonte jamais. Sur « Deux hommes dans la ville » :« J’ai saisi la chance que j’avais de produire Gabin, et pour un acteur comme Delon (sic) cela devenait un privilège de produire un Gabin-Delon (re-sic) ».

Un assistant : « Delon ne baisse jamais les yeux quand il vous regarde, il vous regarde on peut ne pas être d’accord avec lui, c’était souvent mon cas, mais les relations demeuraient empreintes d’un respect mutuel ».

Six dvd accompagnent ce livret : Plein Soleil de René Clément (1960), Mélodie en sous-sol d’Henri Verneuil (1963), Le clan des Siciliens d’Henri Verneuil (1969), La piscine de Jacques Deray (1969), Le cercle rouge de Jean-Pierre Melville (1970) et Deux hommes dans la ville de José Giovanni (1973).

 Alain Delon, une carrière, un mythe, par Baptiste Vignol. GM éditions et Carlotta. 144 pages, 6 DVD, illustrations. 59€.

  • Mais aussi

« Jean-Paul Belmondo le magnifique » par Sophie Delassein.

On l’a souvent comparé à Delon ! A la séduction, Bebel rajoute la foi de l’aventurier pour lequel il est devenu le risque tout du cinéma français.

Il n’a jamais manqué une cascade, et quand l’histoire ne lui offrait pas l’occasion de virevolter d’un balcon à l’autre, Belmondo retrouvait le charme d’une gueule de cinéma à nulle autre pareille. Avec cet accent du gouailleur parisien à qui on ne l’a fait pas.

Ce que raconte Sophie Delassein, la journaliste, critique musicale et littéraire de L’Obs

Les dvd : A bout de souffle de Jean-Luc Godard (1960), Le Doulos de Jean-Pierre Melville (1962), Un singe en hiver d’Henri Verneuil (1962), Cent mille dollars au soleil d’Henri Verneuil (1964), L’homme de Rio de Philippe de Broca (1964) et Le Magnifique de Philippe de Broca (1973).

Jean-Paul Belmondo, le Magnifique, par Sophie Delassein. GM éditions et Carlotta. 144 pages, 6 DVD, illustrations. 59€.

Avec chaque fois six DVD, GM éditions et Carlotta proposent deux livres-coffrets retraçant la carrière de ces deux frères ennemis, Jean-Paul Belmondo et Alain Delon « Le plus bel homme des années soixante » pose ici dans ce très bel ouvrage écrit par un homme qui avoue sa passion pour le comédien à travers un site Internet dans lequel il invite un inconnu ou une célébrité à porter les lunettes de soleil vintage Alain Delon. Comme un clin d’œil à une personnalité hors du commun de notre cinéma hexagonal et même européen dont la réputation ne fut pas toujours exempte de moqueries.…

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« L’idiot » de Yuri Bykov . Critique dvd

Le bêta n'est pas forcément celui que l'on croit ...

Laisser un commentaire