Accueil » A la une » « A couteaux tirés » de Rian Johnson. Critique cinéma

« A couteaux tirés » de Rian Johnson. Critique cinéma

Personne ne fait attention à la vieille et pourtant elle voit tout . ( K Callan,géniale ) .

Synopsis: Célèbre auteur de polars, Harlan Thrombey est retrouvé mort dans sa somptueuse propriété, le soir de ses 85 ans. Benoit Blanc est engagé par un commanditaire anonyme afin d’élucider l’affaire. Mais entre la famille d’Harlan qui s'entre-déchire et son personnel qui lui reste dévoué, Blanc plonge dans les méandres d’une enquête mouvementée, mêlant mensonges et fausses pistes.

La fiche du film

Le film : "À couteaux tirés"
De : Rian Johnson
Avec : Daniel Craig, Chris Evans
Sortie le : 27/11/2019
Durée : 131 Minutes
Genre : Policier, Comédie, Drame
Type : Long-métrage
Le film

J’hypothèse que le crime a été commis dans le placard aux balais avec une pelle à feu… Le «  Cluedo » en images ( décors, ambiance, personnages) sur le mode Agatha Christie ( récit et intrigues aux rebondissements incessants ). Et pourtant Rian Johnson a bien tricoté de ses seules petites mains cette intrigue cousue de fil blanc qu’il s’évertue à brouiller par plaisir et perversité.

Le fond de commerce de sa famille Thrombey qui a la mort suspecte du patriarche ( éminent auteur de romans policiers ) oublie de consoler sa mère momifiée dans un coin du salon pour mieux s’écharper sur les modalités de l’enterrement.

Histoire d’enterrer toutes les vieilles histoires que les poutres centenaires du manoir ont eu à saisir au cours de ces derniers jours.

Un salmigondis de racontars, de rumeurs et de faits précis que la police tente de comprendre, aidée dans sa tâche par le débonnaire Benoit Blanc, détective privé, et rémunéré pour l’occasion par une main anonyme. Ce qui ne fait qu’épaissir le mystère de la demeure seigneuriale : meurtre ou suicide ?

Comme dans tout bon roman du genre, tout le monde avait un intérêt à voir le vieux passer par-dessus bord, même si les premiers éléments de l’enquête conduisent vers le suicide. Ce que nous laisse penser le réalisateur qui confie à la seule personne digne de crédit le soin de nous montrer comment et pourquoi .

Bien belle brochette et peut-être un meurtrier au milieu de tout ça !

Elle s’appelle Marta, infirmière attitrée jour et nuit auprès du vieux Thrombey. Au plus petit mensonge, elle dégobille tout ce qu’elle vient d’ingurgiter. Un moyen comme un autre pour l’inspecteur de lui faire confiance en lui confiant les clés du mystère de la mort de son patron.

Une intrigue labyrinthique à souhait pour mieux disperser le spectateur dans les incongruités d’un scénario bien tordu. C’est voulu, certes, mais à trop se disperser, l’histoire se perd en route.

On relève ici et là quelques personnages bien « sympathiques », retenus par le seul intérêt de leurs interprètes ( Jamie Lee Curtis, Michael Shannon, Don Johnson, Chris EvansToni Colette, élégamment travestie… ) et une intrigue que la jeune Marta endosse maintenant dans le rôle évident du suspect.

Persuadée d’être démasquée, l’infirmière se rend au futé détective , qui lui dit immédiatement de baisser les bras …

Ana de Armas ne s’en tire pas trop mal face à Christopher Plummer, patriarche bienveillant, et surtout Daniel Craig en policer futé comme on n’en fait plus. Quand il écarquille les yeux, il fait peur. C’est un peu amusant, mais un peu seulement …

J’hypothèse que le crime a été commis dans le placard aux balais avec une pelle à feu… Le «  Cluedo » en images ( décors, ambiance, personnages) sur le mode Agatha Christie ( récit et intrigues aux rebondissements incessants ). Et pourtant Rian Johnson a bien tricoté de ses seules petites mains cette intrigue cousue de fil blanc qu’il s’évertue à brouiller par plaisir et perversité. Le fond de commerce de sa famille Thrombey qui a la mort suspecte du patriarche ( éminent auteur de romans policiers ) oublie de consoler sa mère momifiée dans un coin du salon pour mieux…
Le film

Comme le scénariste-réalisateur nous tend un sac de nœuds quasiment impossible à dénouer, la résolution de l’énigme à la Christie ( Agatha de son prénom ) nous offre plusieurs situations possibles, entre le crime et le suicide, avec une liste des suspects qui peuplent la famille du défunt. Rien de bien nouveau donc, dans ce genre cinématographique que le réalisateur s’amuse à décortiquer à sa façon, de manière plaisante. Tellement emberlificotée, qu’à la fin on se moque un peu des conclusions de l’enquête que Daniel Craig a pourtant menée avec sérieux et distinction. Au milieu d’une kyrielle d’invités prestigieux Jamie Lee Curtis, Michael Shannon, Don Johnson,  Chris Evans, Toni Colette, élégamment travestie… ) avec la jeune Ana de Armas qui ne s’en tire pas trop mal face à Christopher Plummer, en patriarche bienveillant.

User Rating: 2.9 ( 1 votes)

Voir aussi

« Manta Ray » de Phuttiphong Aroonpheng. Critique dvd .

Un OVNI comme on dit, complètement barré dans les étoiles …

Laisser un commentaire