Accueil » A la une » « A ceux qui nous ont offensés » d’Adam Smith . Critique dvd

« A ceux qui nous ont offensés » d’Adam Smith . Critique dvd

Michael Fassbender, Brendan Gleeson, un père et son fils sur le point de rupture...

Synopsis: Les Cutler vivent comme des hors-la-loi depuis toujours dans une des plus riches campagnes anglaises, braconnant, cambriolant les résidences secondaires et narguant la police. Luttant pour faire perdurer leur mode de vie, Chad est tiraillé entre les principes archaïques de son père et la volonté de faire le nécessaire pour ses enfants. Mais la police, les traquant sans relâche, l'obligera peut-être à choisir entre sa culture et le bonheur des siens...

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "À ceux qui nous ont offensés"
De : Adam Smith
Avec : Michael Fassbender, Brendan Gleeson, Lyndsey Marshal, Georgie Smith, Rory Kinnear
Sortie le : 05 juillet 2017
Distribution : M6 Vidéo
Durée : 96 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Le bonus

« La prison ? C’est un remède du bon dieu, on passe tous par-là ». – 

Dans un terrain vague, une communauté tout aussi vague. Les Cutler. Une même famille, sédentaire et dangereuse. Commandée par le père, Colby, (Brendan Gleeson) qui ne se réfère qu’à son propre père décédé, la tribu vit d’expédients, de rapines et de mauvais coups que la police tente d’endiguer avec bien du mal.

Au cœur de la fratrie, Chad (Michael Fassbender)  le fils aîné aimerait bien s’extirper de ce tripot pour mettre sa famille à l’abri, et surtout son gamin Tyson fasciné par le patriarche. A l’idée d’indépendance, de désertion, d’abandon, celui-ci voit rouge et menace. Il sera sans pitié envers les dissidents.

Au jour le jour les rapports ne sont donc pas forcément cordiaux. Beaucoup de craintes, de menaces, de coups de gueule. Ça ressemble au terrain vague de « Mange tes morts-Tu ne diras point » de Jean-Charles Hue, mais la tension est d’un autre acabit.

Plusieurs fois la police le mettra en joue, mais sans preuve…

Le grand père terreur, à lui seul, est un monument de cinéma. Brendan Gleeson le plante aussi majestueusement que grossièrement au milieu de sa petite tribu qu’il surveille de manière peu conventionnelle.

Il conseille ainsi à son petit-fils d’éviter l’école et ses fadaises.

Chad (Michael Fassbender, excellent) supporte de moins en moins cette ingérence familiale, l’emprise de ce père qui dynamite le noyau familial. C’est peut-être pourquoi, la mère si discrète lors des premiers ébats ( Lyndsey Marshal), toujours absente sur les mauvais coups qu’elle suit à distance, cette mère impuissante se rebiffe peu à peu et revendique une vie qui ressemblerait à celle des autres.

Autour de ce dilemme contrarié Adam Smith n’arrive plus trop lui-même à faire la part des choses. Il tente, il explore mais ne retrouve jamais le bon chemin du début.

Les interventions policières paraissent presque factices, cautère sur une jambe de bois plantée dans une distribution quasi miraculeuse.Michael FassbenderBrendan Gleeson – Lyndsey Marshal – Georgie Smith… il n’y a rien à dire sur l’affiche qui pour un titre aussi porteur incite à la rencontre. Il n’aurait pas fallu qu’elle s’éternise.

LE SUPPLEMENT

  • Rencontre avec Michael Fassbender (16 mn). Un scénario peu commun l’a attiré vers ce projet pour « une histoire simple qui traite de dilemmes intéressants. Une histoire sincère, sans réponses, qui ne fait pas la morale, un véritable constat social ». L’acteur détaille alors la structure familiale du film, colonne vertébrale du scénario, en passant ensuite aux personnages.

La famille avant tout, l’ambiance dans le décor du campement… les thèmes de réflexion se poursuivent.

« La prison ? C’est un remède du bon dieu, on passe tous par-là ». -  Dans un terrain vague, une communauté tout aussi vague. Les Cutler. Une même famille, sédentaire et dangereuse. Commandée par le père, Colby, (Brendan Gleeson) qui ne se réfère qu’à son propre père décédé, la tribu vit d’expédients, de rapines et de mauvais coups que la police tente d’endiguer avec bien du mal. Au cœur de la fratrie, Chad (Michael Fassbender)  le fils aîné aimerait bien s’extirper de ce tripot pour mettre sa famille à l’abri, et surtout son gamin Tyson fasciné par le patriarche.…
Le film
Le bonus

D’après une histoire vraie et qui de temps à autre à travers le monde revit dans les gros titres des journaux, Adam Smith nous raconte l’aventure d’une famille genre plutôt tribu qu’un patriarche dirige par la grâce d’un dieu qu’il implore en n’oubliant jamais de rappeler l’existence de son propre père. C’est bien tout pour la famille au risque de franchir les lignes rouges et les astreintes d’une loi qui ne s’inscrit pas dans son vocabulaire. Mais quand devant tant d’omnipotence et de décisions irréfléchies et aveugles, le fils aîné tente de se désolidariser du carcan patriarcal, la tension ne fait que redoubler au cœur d’un système social totalement perverti et complètement anarchique. C’est semble-t-il le propos recherché par un réalisateur qui a malheureusement oublié ses notes en cours de tournage. Ses comédiens viennent à son secours par la grâce d’une interprétation qui y croit foncièrement.

Avis bonus Une rencontre avec Michael Fassbender qui défend bien le film...

User Rating: Be the first one !
À ceux qui nous ont offensés (DVD) de Adam Smith
Date de sortie du DVD : 5 July 2017
Format : PAL
Studio : M6 Vidéo
Duree : 96 minutes

PRIX : EUR 14,99 (Prix de depart : EUR 15,05)

Voir aussi

« Une Vie violente » de Thierry de Peretti. Critique cinéma

Un film tragique et magnifique pour l'évidence de ce qu'il raconte sur notre Histoire de France, et de Corse...

Laisser un commentaire