Accueil » A la une » « The lunch box » de Ritesh Batra. critique dvd

« The lunch box » de Ritesh Batra. critique dvd

Synopsis: Ila, une jeune femme délaissée par son mari, se met en quatre pour tenter de le reconquérir en lui préparant un savoureux déjeuner. Elle confie ensuite sa lunch box au gigantesque service de livraison qui dessert toutes les entreprises de Bombay. Le soir, Ila attend de son mari des compliments qui ne viennent pas. En réalité, la Lunch box a été remise accidentellement à Saajan, un homme solitaire, proche de la retraite. Comprenant qu'une erreur de livraison s'est produite, Ila glisse alors dans la lunch box un petit mot, dans l'espoir de percer le mystère.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "The Lunchbox"
De : Ritesh Batra
Avec : Irrfan Khan, Nimrat Kaur, Nawazuddin Siddiqui, Lillete Dubey, Nakul Vaid
Sortie le : 06 mai 2014
Distribution : Blaq Out
Durée : 102 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Le bonus

Pour un étranger, l’activité est surprenante : en Inde, des sociétés de service livrent dans les bureaux des plats cuisinés.  Souhaitant reconquérir les faveurs de son mari volage, une jeune femme  imagine alors  des recettes encore plus raffinées. Elle les concocte dans la fameuse lunch box, et attend le soir un retour de flamme qui ne vient pas.

Il y a eu méprise sur la destination, et comprenant l’erreur, la femme ne fait rien pour revenir à la case départ. Mieux, elle mitonne à nouveau de bons petits plats pour un inconnu  qui habituellement se fait servir par un restaurant plutôt minable. S’il  ne comprend pas comment du jour au lendemain ils ont pu s’améliorer à ce point, il les encourage à poursuivre dans ce sens…

Une étrange relation s’établit ainsi entre deux êtres qui ne se connaissent absolument pas, sinon par le lien d’une nourriture succulente .La méprise aurait pu s’arrêter là, mais la femme poursuit l’aventure, en un jeu subtil,  comme une relation amoureuse, interdite et secrète. Ils échangent maintenant des missives.

photo-The-Lunchbox-Dabba-2013-1

Ila lui raconte sa vie, le comptable commente ses plats, salés, trop épicés, fait quelques confidences en retour, sans se préoccuper du mari fatigué de toujours recevoir  du chou-fleur «  t’as un stock à écouler » tempête-t-il. Entre ces échanges épistolaires, c’est la vie du quartier qui  défile et nous révèlent d’abord une ville et puis les sentiments qui rapprochent de plus en plus l’homme et la femme.

Le quotidien de Bombay engorgée, les transports surchargés, le suicide d’une femme et de son enfant, et un troisième partenaire qui s’invite : le stagiaire du comptable, culoté, inconscient, tout l’inverse de Saajan, dont la nature renfermée s’accommode mal avec le tempérament de son adjoint. Mais pour Ritesh Batra, c’est un autre ton qui s’ajoute à la gamme de cette comédie pas vraiment drôle quand on gratte le vernis des uns et des autres.

Le cinéaste en conserve malgré tout le charme de cette union qui ne dit pas son nom, entre vécu et ressenti, et une distance toujours élégante;  quand les protagonistes se retrouvent dans un même lieu, et l’ignorent, c’est encore plus évident. Un café en l’occurrence, instant magique que je vous laisse deviner, découvrir et apprécier à la hauteur du regard du jeune réalisateur.

photo-The-Lunchbox-Dabba-2013-3

Il est au plus près des acteurs, qui  se fondent dans l’histoire, en totale osmose avec la caméra : une touchante attention aux personnages. Ce sont d’excellents comédiens, Nimrat Kaur et Irfan Khan dont la gestuelle et le regard suffiraient à animer un film muet. Et comme il parle, c’est encore mieux !

LES SUPPLEMENTS

  • Présentation du film par Philippe Tesson, Semaine de la critique à Cannes
  •  Entretien avec le réalisateur (12 mn)

« J’étais parti sur l’idée d’un documentaire, mais les histoires que l’on me racontait m’ont donné l’idée de ce film, et de la femme qui  voulait changer sa vie avec la cuisine. Et si c’était la vie de quelqu’un d’autre qu’elle changeait ? Alors  les deux personnages masculins sont  arrivés ».

Inspiré par l’écriture du romancier turc Pamuk,  « que j’admire énormément », il se réfère aussi à des cinéastes comme Louis Malle («  Le souffle au cœur » l’un des films les mieux écrits selon moi) ou Bergman « on y voit des hommes vrais, on ne voit pas la main de dieu, ni celle du réalisateur, c’est beaucoup plus subtil que cela ». D’après plusieurs études (de nombreux professionnels étrangers, des scientifiques aussi, sont venus étudier le phénomène à la fois économique et social de la lunch box) il est dit que sur 6 millions de livraisons, il n’y a qu’une erreur de destination.

Meilleur dvd Mai 2014 Pour un étranger, l’activité est surprenante : en Inde, des sociétés de service livrent dans les bureaux des plats cuisinés.  Souhaitant reconquérir les faveurs de son mari volage, une jeune femme  imagine alors  des recettes encore plus raffinées. Elle les concocte dans la fameuse lunch box, et attend le soir un retour de flamme qui ne vient pas. Il y a eu méprise sur la destination, et comprenant l’erreur, la femme ne fait rien pour revenir à la case départ. Mieux, elle mitonne à nouveau de bons petits plats pour un inconnu  qui habituellement se fait servir…

Review Overview

Le film
Le bonus

« On oublie les choses si on n’a personne à qui les raconter » relève l’héroïne de ce film passionnant qui voit deux êtres communiquer par le biais d’une lunch box, cette boîte contenant le menu du jour des employés de bureau de Bombay. Une erreur de destination et l’histoire prend une étonnante tournure. Les deux comédiens exceptionnels Nimrat Kaur et Irfan Khan se fondent dans cette très belle idée de scénario  que raconte avec un brio discret, mais d’une très belle élégance le jeune cinéaste Ritesh Batra : une vérité naturelle, un regard sur la ville et sur l’union inimaginable d’un homme renfermé, et d’une femme délaissée par son mari volage. Du très grand cinéma …

Avis bonus Malheureusement , un petit entretien seulement avec le réalisateur

User Rating: Be the first one !
The Lunchbox (DVD) de Ritesh Batra
Date de sortie du DVD : 6 May 2014
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Blaq Out
Duree : 102 minutes

PRIX : EUR 19,99 (Prix de depart : ---)

Voir aussi

« Fuocoammare, par-delà Lampedusa » de Gianfranco Rosi. Critique dvd

Berlinale 2016 Ours d’Or, Prix du Jury Œcuménique, Prix Amnesty International, Prix du Jury du …

Laisser un commentaire