Accueil » Dévédéthèque » « La grande illusion » de Jean Renoir . Critique Cinéma

« La grande illusion » de Jean Renoir . Critique Cinéma

Synopsis: Première Guerre mondiale. Deux soldats français sont prisonniers du commandant von Rauffenstein, un Allemand respectueux. Conduits dans un camp, ils aident leurs compagnons à creuser un tunnel . Mais la veille de leur évasion, les détenus sont finalement emmenés dans une forteresse de haute sécurité ...

La fiche du film

Le film : "La Grande illusion"
De : Jean Renoir
Avec : Jean Gabin, Pierre Fresnay
Sortie le : 09/06/1937
Distribution : Carlotta Films
Durée : 113 Minutes
Genre : Drame
Type : Long-métrage
Le film
Les bonus

Date de premièe  sortie cinéma : 9 juin 1937

Souvent cité parmi les films les plus importants du vingtième siècle, « La Grande Illusion » est le symbole d’un cinéma universel et pacifiste. Les aventures du lieutenant Maréchal, le soldat mécano immortalisé par Jean Gabin, scellent l’amitié naturelle entre des personnages très différents. Ni historique, ni vraiment de guerre, ce film saisit les hommes dans leur complexité individuelle, hors de toute appartenance aux nations, fussent-elles en guerre.

Quand Jean Renoir  rencontre le général Pinsard pendant la Première Guerre mondiale, le projet de ce film voit le jour. Pinsard lui raconte en effet ses souvenirs de pilote de chasse ,de prisonnier et d’évadé. Le réalisateur s’inspira également de ses propres souvenirs de guerre. Il fut officier entre 1914 et 1918.

Ce film évoque aussi la fin du règne de l’aristocratie dans l’armée à cause du déclin de la cavalerie à travers les portraits croisés du Capitaine de Boeldieu et de Von Rauffenstein.

La Grande Illusion fut nommé aux Oscars dans la catégorie meilleur film en 1939. Un fait rarissime pour un film étranger.

Jean Gabin, Pierre Fresnay, Erich Von Stroheim,sont à  l’affiche. Un monument !!

Si Pierre Fresnay incarne à merveille un capitaine sophistiqué, garant d’une certaine idée de l’aristocratie française, Erich von Stroheim est proprement inoubliable dans le rôle de son alter-ego germanique, le geôlier lui-même prisonnier d’un corset de fer. Cinéaste de la vie dans toute sa débordante énergie, Renoir dépeint ses personnages avec lyrisme, camaraderie et humour, avant de glisser dans la tragédie. D’abord choral et grandiose, le récit se resserre autour de l’intime au fur et à mesure que le ton devient plus grave, avec une seule constante : le projet d’évasion mené par les prisonniers français.

Une  sortie dvd  est disponible dans la collection RTL , dans laquelle figurent aussi ,  « Le lauréat » , « La Grande Vadrouille» de Gérard Oury, ou bien encore «Babel» de Alejandro González Inárritu.

  • Jean Renoir, à la sortie du film en 1937, et plus tard Françoise Giroud évoquent dans les bonus cette déclaration antimilitariste distinguée qu’est « La grande illusion » au festival de Venise.

Date de premièe  sortie cinéma : 9 juin 1937 Souvent cité parmi les films les plus importants du vingtième siècle, "La Grande Illusion" est le symbole d’un cinéma universel et pacifiste. Les aventures du lieutenant Maréchal, le soldat mécano immortalisé par Jean Gabin, scellent l’amitié naturelle entre des personnages très différents. Ni historique, ni vraiment de guerre, ce film saisit les hommes dans leur complexité individuelle, hors de toute appartenance aux nations, fussent-elles en guerre. Quand Jean Renoir  rencontre le général Pinsard pendant la Première Guerre mondiale, le projet de ce film voit le jour. Pinsard lui raconte en effet ses souvenirs de…

Review Overview

Le film
Les bonus

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Margaret » de Rebecca Daly. Critique dvd

Il est difficile de croire à une telle histoire et la remontée des eaux dans …

Laisser un commentaire