Accueil » A la une » « Serena » de Susanne Bier . Critique DVD

« Serena » de Susanne Bier . Critique DVD

Synopsis: Pendant la Grande Dépression, George Pemberton et sa femme Serena s'installent en Caroline du Nord pour y développer une grande entreprise de bois de construction. Bien qu'étrangère à cette région inhospitalière, Serena s'impose rapidement comme l'égale des hommes à la tête d'un empire forestier. Fragilisé par la découverte de l'existence de l'enfant que George a eu dans ces montagnes des années plus tôt, le bonheur du couple s’étiole…

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Serena"
De : Susanne Bier
Avec : Jennifer Lawrence, Bradley Cooper, Rhys Ifans, Toby Jones, Sean Harris
Sortie le : 17 mars 2015
Distribution : Studiocanal
Durée : 105 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Une excellente histoire bien gâchée. L’adaptation du roman de Ron Rash massacrée. Trop de scènes appuyées, une caméra qui se traîne, insiste, s’attarde. Lassante au bout du conte que Susanne Bier nous dévoile dans un décor sauvage, de montagnes forestières et de puma solitaire. George Pemberton ( Bradley Cooper, qu’on a connu meilleur ) y dirige une importante scierie, avec à ses côtés de fidèles associés auxquels s’ajoutent désormais sa jeune épouse.

Il est toujours intéressant de voir comment l’intrusion d’une femme dans un milieu très masculin peut dérégler ce qui semblait immuable. Serena ( Jennifer Lawrence, plutôt à son aise ) en est bien consciente. Sa présence fragilise à la fois le fonctionnement de l’entreprise forestière, mais surtout les relations avec les proches qui se sentent dépossédés de leurs pouvoirs, de leurs responsabilités.

On se regarde, on s’épie, on opte pour un camp. L’occasion de prendre un peu le large, comme une indépendance vis-à-vis d’une autorité désormais malmenée. Le shérif du coin, qui lorgne sur la propriété ( Toby Jones, secondaire, mais primordial peut gagner quelques arpents dans ce jeu où la trahison se monnaie sur le champ. Avec des personnages assez mystérieux comme le bras droit, l’homme à tout faire de Pemberton que Rhys Ifans interprète juste au cordeau.

photo-Serena-2014-3

Je vois ça comme du grand cinéma que Susanne Bier occulte au profit d’une réalisation ânonnée entre deux séquences et des ébats amoureux sans conséquence.  De longs plans inutiles, boursouflés, emphatiques plombent le bel ordonnancement imaginé autour d’une dramaturgie certaine ( le romancier Ron Rash retrouve-t-il ses petits ? ). Les amis d’autrefois, les associés d’hier, se font maintenant la guerre, les histoires du passé ressurgissent.

Et puis ce qui se trame entre les époux et leurs conséquences dont je ne vous dirais rien. Il vous reste à parcourir quelques bonnes images, quasiment la substance du film qui enfin se révèle pleinement au spectateur. Quelque chose de l’ordre du tragique, certes, mais le poids de l’insupportable apparaît bien léger au regard de ce mélodrame romantique. Et je ne vous parle pas des violons qui n’arrêtent pas de violoner…

LES SUPPLEMENTS

  • Une femme forte (2.10 mn)

Tout ce qu’il faut savoir sur le personnage de Jennifer Lawrence, si on ne l’avait pas compris ….

De vieilles connaissances …

  • Histoire d’un tournage (2.40 mn)

On apprend principalement qu’une fois le décor du village réalisé, Susanne Bier décide de tourner également les intérieurs sur place, et non plus en studio comme prévu initialement. «  Ca nous a bien aidés » reconnait Bradley Cooper. Après quoi on parle des costumes et de leur importance…

  • Susanne Bier : rencontre (2.40 mn)

Toute l’équipe passe rapidement pour dire beaucoup de bien sur la manière de travailler de la réalisatrice.

Une excellente histoire bien gâchée. L'adaptation du roman de Ron Rash massacrée. Trop de scènes appuyées, une caméra qui se traîne, insiste, s’attarde. Lassante au bout du conte que Susanne Bier nous dévoile dans un décor sauvage, de montagnes forestières et de puma solitaire. George Pemberton ( Bradley Cooper, qu'on a connu meilleur ) y dirige une importante scierie, avec à ses côtés de fidèles associés auxquels s’ajoutent désormais sa jeune épouse. Il est toujours intéressant de voir comment l’intrusion d’une femme dans un milieu très masculin peut dérégler ce qui semblait immuable. Serena ( Jennifer Lawrence, plutôt à son…

Review Overview

Le film
Les bonus

Un mélo ou le romantisme affleure dans les affaires, ça fait pas bon ménage. Grosso modo c’est ce que je retiens de ce film gâché par trop de scènes appuyées, une caméra qui se traîne, insiste, s’attarde. Les comédiens font bien ce qu’ils peuvent, notamment Jennifer Lawrence et Rhys Ifans, dans un rôle assez mystérieux, mais ça ne suffit pas à insuffler le bon tempo d’une histoire qui avait pourtant tout pour elle. Sans compter les violons qui bétonnent plus qu’ils accompagnent, il y avait de quoi faire plus simple, plus efficace …

Avis bonus De courts chapitres où l’on revoit toujours les mêmes

User Rating: Be the first one !
Serena (DVD) de Susanne Bier
Date de sortie du DVD : 17 March 2015
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Studiocanal
Duree : 105 minutes

PRIX : EUR 9,99 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Rock’n roll » de Guillaume Canet. Critique cinéma

L'auteur-réalisateur-interprète se flingue à tout va, il se fait trop de mal !