Accueil » A la une » « Man on high heels » de Jang-jin. Critique Bluray

« Man on high heels » de Jang-jin. Critique Bluray

Synopsis: Ji-wook est un policier endurci bardé de cicatrices prêt à tout pour arrêter les criminels qu'il pourchasse — en particulier Heo-gon, un mafieux notoire et cruel. Sa jeune compagne ignore que Ji-wook ne nourrit qu'un seul désir : devenir une femme...

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Man On High Heels [Combo Blu-ray + DVD]"
De : Jang Jin
Avec : Cha Seung-won, Oh Jung-ee, Esom, Song Young-chang, Ahn Kil-kang
Sortie le : 09 Mars 2017
Distribution : Blaq Out
Durée : 125 minutes
Film classé : 12 ans et plus
Nombre de DVD / Blu-Ray : 2
Le film
Les bonus

C’est un super-héros. Un flic impérial, bardé de cicatrices, bourré de prothèses, qui sans cesse se bat contre la pègre. Une violence inouïe. Indestructible, Ji-wook a l’apparence d’un homme bien ordinaire dont le visage lisse ne laisse paraître qu’un peu de tristesse. Un secret profondément enfoui dans son enfance, cette révélation d’un être secondaire, la source de tous ses désirs à ce jour toujours refoulés.

Mâle policier en quête de sa féminité, Ji-wook tait son dilemme dans la sauvagerie du monde interlope qu’il fréquente. Ses vies parallèles mèneront simplement le combat de la justice face aux tourments d’une transformation radicale, dûment réfléchie.

Il s’y prépare clandestinement. Ses rencontres de la nuit le guident aussi et l’apprivoisent. Ji-wook assume ses fréquentations transsexuelles qui au grand jour s’évanouissent dans des parfums enivrants. L’instant de tous les dangers quand il lui faut reprendre le cours d’une vie de plus en plus chaotique.

Le flic et sa collaboratrice occasionnelle qui ne sait toujours pas qui est cet homme dont elle est secrètement amoureuse

Pour un détail, une remarque, la suspicion s’installe, pour un comportement mal interprété, on ne saisit plus très bien la personnalité de ce flic sans peur ni reproche. Jang Jin nous le rappelle avec insistance et poésie diaphane dans ces retours à l’adolescence, empreinte de l’homme et de son histoire.

Jang-mi (Esom),  la jeune serveuse de bar qui de temps en temps l’assiste, vient de ce passé dont elle ignore encore le retour, jusqu’au jour de la révélation.

Du film policer à la romance mezzo voce, le réalisateur sud-coréen adopte à sa manière le transgenre que porte son héros dans une mise en scène d’une sobriété paradoxale. Jamais il ne se précipite et les tractations entre flics et voyous sont des conversations de salon. Là où parfois le ton monte et varie en chorégraphie agressive, presque drôle quand Jang-jin retient ses protagonistes à la limite de l’apoplexie.

La scène finale est un chef d’œuvre de décantation pugilistique, un jeu tout en retenu de la part de Cha Seung-Won, dont les ruptures de ton impriment à son image l’être à part qu’il demeure. Un peu à l’image de ce film si peu conventionnel. Si singulier.

Les Suppléments

  • * Présentation des personnages : si vous souhaitez confronter votre point de vue à celui des comédiens…
  • * Sur le tournage du film : on présente le film, la manière dont on a préparé les comédiens aux scènes d’action que le réalisateur voulait « sèches, sans superflu… ».
  • * Entretien avec Jang jin. Le réalisateur a voulu faire ce film pour tous ces gens dont « les désirs ne correspondent pas aux soi-disant normes de la société. J’ai voulu exprimer leurs difficultés, la discrimination, les préjugés. »

Prix de la critique au festival de Beaune 2016 C’est un super-héros. Un flic impérial, bardé de cicatrices, bourré de prothèses, qui sans cesse se bat contre la pègre. Une violence inouïe. Indestructible, Ji-wook a l’apparence d’un homme bien ordinaire dont le visage lisse ne laisse paraître qu’un peu de tristesse. Un secret profondément enfoui dans son enfance, cette révélation d’un être secondaire, la source de tous ses désirs à ce jour toujours refoulés. Mâle policier en quête de sa féminité, Ji-wook tait son dilemme dans la sauvagerie du monde interlope qu’il fréquente. Ses vies parallèles mèneront simplement le combat…
Le film
Les bonus

C’est un polar, un film noir et tout ce que l’on veut sur le genre thriller que le réalisateur sud-coréen bouscule sans en faire des tonnes pour en venir au vrai sujet : les tourments d’un flic qui depuis son enfance refoule sa féminité. Une réalisation transgenre en quelque sorte pour le cinéaste et son comédien Cha Seung-Won à l’unisson de cette quête déstabilisante dans un monde où la violence et les règlements de compte ne se font pas souvent avec des hauts talons. Un décalage de ton, des ruptures et une mise en scène qui ne rentre pas non plus dans les canons du film noir tout en laissant le filon prendre le tempo d’un récit de plus en plus inattendu : cette entreprise à haut risque est solidement menée jusqu’à son terme qu'il ne faut pas manquer.

Avis bonus Quelques scènes de tournage, brèves, et le point de vue de l'équipe...

User Rating: Be the first one !
Man On High Heels [Combo Blu-ray + DVD] (Blu-ray) de Jang Jin
Date de sortie du Blu-ray : 9 March 2017
Format : Couleur
Studio : Blaq Out
Duree : 125 minutes

PRIX : EUR 19,99 (Prix de depart : EUR 20,06)

Voir aussi

« Les Enchainés » d’Alfred Hitchcock. Critique Bluray

Hitchcock, les années Selznick, l’un des quatre titres du coffret consacré à ce duo parfait

Laisser un commentaire