Accueil » A la une » « Le dernier coup de marteau » d’Alix Delaporte. Critique cinéma-dvd

« Le dernier coup de marteau » d’Alix Delaporte. Critique cinéma-dvd

Synopsis: Quand Victor, 13 ans, pousse la porte de l'opéra de Montpellier, il ne connaît rien à la musique. Il ne connaît pas non plus son père venu diriger la 6ème symphonie de Mahler. Il l’observe de loin, découvre l'univers des répétitions... Le jour où Nadia, sa mère, lui annonce qu’ils doivent quitter leur maison sur la plage, Victor s’inquiète. Pour sa mère, dont il sent qu’elle lui cache quelque chose, mais aussi pour sa relation naissante avec Luna, la voisine espagnole. Victor décide alors de se montrer pour la première fois à son père...

La fiche du DVD

Le film : "Le Dernier coup de marteau"
De : Alix Delaporte
Avec : Romain Paul, Clotilde Hesme, Grégory Gadebois, Candela Peña, Tristán Ulloa
Sortie le : 19/08/2015
Distribution : Pyramide Vidéo
Durée : 79 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film
Le bonus

Le titre faire référence à la manière d’interpréter à un moment très précis, une portée de la Sixième symphonie de Mahler. Le chef qui la dirige à Montpellier revient dans la région après des années d’absence marquées par une carrière  internationale. Aussi, la découverte d’un fils qui se présente spontanément à lui ne lui procure aucun plaisir. Mais aucune surprise, non plus.

Solitaire, célibataire, Samuel Rovinski vit dans un autre monde que rien ne semble vouloir perturber, si ce n’est un clavier mal ordonné, une trompette mal embouchée. Ce monde, Victor l’ignore bien évidemment, lui dont la passion est le football (centre de formation en vue) et une mère à la santé déficiente. Alors les deux hommes vont s’observer, distance respectable du maestro, se connaître avant de se retrouver.

Cette mise en scène, le cinéma l’illustre depuis des lustres. Mais elle trouve ici un écho original dans les rapports établis entre le père et le fils, assez vagues à l’origine, sans effusion, ni  pathos. On se parle très peu, on hésite sur les mots, les sentiments.On se fuit.L’histoire d’un apprivoisement réciproque joliment interprété par Grégory Gadebois, qui une fois encore, effectue un sans-faute dans un registre tout à fait particulier pour un homme aussi célèbre et sauvage. La musique, plus que le foot, va bien évidemment les rapprocher, une musique à laquelle adhère désormais Victor, autant par passion que par intérêt.

le dernier coup de marteau

Le fiston est interprété à la perfection par Romain Paul, qui pour un premier film doit sérieusement tenir le texte. Face à cette nouvelle vie qui se dévoile dans le velours et la culture, Victor conserve toutes ses attaches auprès de sa mère qui vivote dans une caravane près de la mer. Il sait pertinemment que c’est aussi pour lui, le moment inéluctable de la quitter … Clotilde Hesme est tout aussi parfaite dans cette situation précaire que le gamin pressent abandonner, alors que la vie s’y révèle de plus en plus. La belle Luna, de la maison voisine, n’y est pas étrangère.

C’est un autre sujet du film qui s’impose en toute logique dans cet apprentissage de la vie. Victor va l’aborder, sans insistance de la part d’Alix Delaporte. La réalisatrice sait que la vie ne se mange pas par les deux bouts; elle  réserve à ses protagonistes la même philosophie. C’est l’identité du film qui, sans développement superflu donne à voir ce qui reste du monde quand deux êtres se tendent la main, la joue, le cœur. Un film , dont bizarrement , on ressort apaisé, un peu plus heureux…

  • Le bonus. Quelques essais avec le jeune Romain Paul …

Le titre faire référence à la manière d’interpréter à un moment très précis, une portée de la Sixième symphonie de Mahler. Le chef qui la dirige à Montpellier revient dans la région après des années d’absence marquées par une carrière  internationale. Aussi, la découverte d’un fils qui se présente spontanément à lui ne lui procure aucun plaisir. Mais aucune surprise, non plus. Solitaire, célibataire, Samuel Rovinski vit dans un autre monde que rien ne semble vouloir perturber, si ce n’est un clavier mal ordonné, une trompette mal embouchée. Ce monde, Victor l’ignore bien évidemment, lui dont la passion est le…

Review Overview

Le film
Le bonus

Après un premier film réalisé sur la pointe des pieds, « Angèle et Tony » , la réalisatrice trouve ses marques en compagnie des mêmes comédiens , Clotilde Hesme, et Gregory Gadebois . Dans des rôles bien différents, ils donnent le ton et la couleur à ce récit d’un apprentissage de la vie pour un jeune garçon qui découvrira l’existence de son père bien longtemps après sa naissance. La manière d’établir les rapports entre les deux hommes est déjà une façon de penser originalement l’écriture du scénario, relayée par une mise en scène tout aussi prévenante et réaliste, malgré les apparences. Alix Delaporte appartient désormais à la relève du cinéma français. Vivement la suite.

Avis bonus De courts essais du jeune Romain Paul ...

User Rating: Be the first one !
Le Dernier coup de marteau (DVD) de Alix Delaporte
Date de sortie du DVD : 19 August 2015
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Pyramide Vidéo
Duree : 79 minutes

PRIX : EUR 16,99 (Prix de depart : EUR 16,99)

Voir aussi

« Rock’n roll » de Guillaume Canet. Critique cinéma

L'auteur-réalisateur-interprète se flingue à tout va, il se fait trop de mal !