Accueil » Les critiques » Critiques DVD » [Critique DVD] « Yann Piat, chronique d’un assassinat »
[Critique DVD]  « Yann Piat, chronique d’un assassinat »

[Critique DVD] « Yann Piat, chronique d’un assassinat »

Synopsis: Le 25 février 1994, Yann Piat est exécutée à bout portant par deux tueurs à moto. De ses premières victoires pour le FN en 1986 à son ambition affichée en 1994 de prendre la mairie de Hyères sous la bannière de l’UDF, Yann Piat a des méthodes et un discours qui dérangent à la fois les politiques, les affairistes, et le Milieu…

La fiche du Disque

Le film : "Yann Piat, chronique d'un assassinat"
De : Antoine De Caunes
Avec : Karin Viard, Penelope-Rose Leveque, Jean Benguigui
Sortie le : 17 avril 2012
Distribution : StudioCanal
Durée : 105 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de Disque : 1
Le film

A l’heure où nous nous apprêtons à aller voter, la sortie DVD de ce film ne manque pas d’à-propos. Certains y verront de l’opportunisme, personnellement j’y vois l’occasion de me rattraper : j’avais complètement zappé le sujet. A l’origine, il s’agit d’un téléfilm, intitulé «  Main basse sur la côte ». Devenu «  Yann Piat, chronique d’un assassinat », ce qui semble plus explicite sur les affaires qui au début des années quatre-vingt dix, salissaient la réputation du Sud de la France, et du Var en particulier.

Là où une jeune femme se battra quasiment seule contre tous afin de redorer le blason de la politique. Au point d’y laisser sa vie. Antoine de Caunes a beau nous prévenir en préambule que, bien que jugée, des zones d’ombres demeurent encore dans cette histoire, on se fait très vite une opinion quant à la réalité du terrain de là-bas.

Celui que foulent , main dans la main, mafieux et politiciens véreux , afin de mettre sous coupe réglée , les marchés les plus juteux, d’un agrandissement de l’aéroport de Hyères, à la construction d’un ensemble touristique haut de gamme.

Il est amusant de constater que de Caunes confie tous ses rôles de méchants à des gens comme Jean Benguigui, André Wilms ,ou Gérard Meylan. Quasiment des contre-emplois, mais ils le font bien.

Estampillé FN, Yann Piat connaît ses premières désillusions politiques, en contestant l’attitude de celui qu’elle prenait alors pour un père, Jean-Marie Le Pen. Elle demeure à droite, moins extrême, sauf dans sa ténacité à faire éclater chaque fois la vérité. Au début Karin Viard, dans le rôle-titre ne m’a pas semblé très à l’aise.Mais en prenant à bras le corps, comme l’aurait fait Mme Piat, ses dossiers et son personnage, la voici très convaincante sous la coupe d’un réalisateur qui ne rentre pas dans le lard de sa mise en scène.Ce n’est pas toujours bien dirigé, mais les événements sont assez forts, assez marquants pour nous emmener jusqu’au bout du combat de cette femme prisonnière d’un système érigé en place forte de la magouille nationale.

C’est une image du monde de la politique, peu flatteuse, qui semble avoir quelque peu disparu ces temps-ci, encore que du côté de Marseille, le PS a semble-t-il fort à faire avec quelques potentats locaux. Un coup à droite, et maintenant à gauche ?  …

Elle avait des discours et des méthodes qui dérangeaient. Elle sera assassinée sur une route de Var, à la fin du siècle dernier. Après Canal + , lundi, le voici en dvd

Vue d'ensemble des tests

Le film

Résumé : Un film qu’il est bon de se remettre en mémoire , de temps en temps, pour se dire que la politique a encore bien du chemin à faire , avant de se regarder dans la glace. Après un début hasardeux, le fond du sujet prend le devant sur la forme qui traîne les pieds.

Avis Bonus : Sans bonus, dommage

57

Yann Piat, chronique d'un assassinat (DVD) de Antoine De Caunes

Date de sortie du DVD : 17 April 2012

Format : Couleur, PAL

Studio : Studiocanal

Duree : 105 minutes

PRIX : EUR 9,80 (Prix de depart : ---)

4 commentaires

  1. Je n’avais jamais entendu parler de cette histoire , le film se laisse gentiment regarder ^_^

  2. je suis natif d Hyères et je peux vous dire que les personnage du film non seulement il leurs ressemble mais en Plus il colle bien a leurs attitudes.et a cette histoire Politico-Mafieuse
    Monsieur Antoine De Caunes oui on peux dire MONSIEUR
    car l faut vraiment les avoir bien accroché pour faire ce Genre Film documentaire
    sur cette Magnifique :) régions
    il faut vous dire que ça a toujours existé
    La devise : » tu ne peux grandir que si on le veux ou si tu paye bien  »
    Encore Chapeau Monsieur Antoine De Caunes

Laisser un commentaire