Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « L’échange » de Clint Eastwood . Critique DVD

« L’échange » de Clint Eastwood . Critique DVD

Synopsis: Los Angeles, 1928 : un samedi matin, dans une banlieue ouvrière, Christine dit au revoir à son fils Walter et part au travail. Quand elle rentre à la maison, Walter a disparu. Une recherche effrénée s'ensuit et, quelques mois plus tard, un garçon de neuf ans affirmant être Walter lui est restitué.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "L-Echange"
De : Clint Eastwood
Avec : Angelina Jolie, John Malkovich
Sortie le : 02 juin 2009
Distribution : Universal Pictures
Durée : 135 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

 » Gran Torino » ne m’a pas laissé un grand souvenir . Trop prévisible, paresseux , il enfonce des portes ouvertes . Il s’auto parodie, se répéte ! A la différence de  » L’échange » tourné en 2008 avec lequel le comédien-réalisateur poursuit avec maestria son exploration cinématographique .

Loin de tout ce qu’il avait fait ou joué jusque là , le voici remarquablement déterminé , au coeur d’une Amérique d’autrefois, qui malgré le décor, le sépia et l’ambiance des années 30, ressemble à s’y méprendre à celle d’aujourd’hui.

Ca se passe très exactement à Los Angeles en  1928. Quand  Christine dit au revoir à son fils Walter, ce matin-là, elle ignore qu’elle ne le reverra plus .  Ou s’il revient un jour accompagné par un policier , elle sait au fond d’elle-même que ce que Walter là n’est plus son fils . Un détail, une remarque, une façon de se tenir à table, et tout est chamboulé.

l'échange Angelina Jolie

En dire plus serait déflorer toutes les histoires que  » L’échange » suscite, autour de ce  drame familial, et cette  enquête policière qui pour aller au plus court, au plus vite, se voile la face. Le monde n’est pas très beau nous dit Clint Eastwood, mais il faut encore le répéter, et appuyer là où ça fait mal. Sa réalisation s’en ressent, nullement complaisante pour qui que ce soit, mais d’une telle rigueur, que l’évidence en émane.

Angelina Jolie succombe elle aussi  à la magie de cette caméra , loin des poncifs que la belle pouvait colporter . Aux côtés de  John Malkovich toujours aussi captivant , elle  participe discrètement, élégamment, au sacre de la vérité triomphante .Dans les Bonus, la comédienne relate cette histoire vraie , celle de Christine Collins et la manière dont elle a pu endosser ce costume de femme courageuse et obstinée . Avec en prime les coulisses du tournage .

" Gran Torino" ne m'a pas laissé un grand souvenir . Trop prévisible, paresseux , il enfonce des portes ouvertes . Il s'auto parodie, se répéte ! A la différence de " L'échange" tourné en 2008 avec lequel le comédien-réalisateur poursuit avec maestria son exploration cinématographique . Loin de tout ce qu'il avait fait ou joué jusque là , le voici remarquablement déterminé , au coeur d'une Amérique d'autrefois, qui malgré le décor, le sépia et l'ambiance des années 30, ressemble à s'y méprendre à celle d'aujourd'hui. Ca se passe très exactement à Los Angeles en  1928. Quand  Christine dit…

Review Overview

Le film
Les bonus

Christine dit au revoir à son fils, elle ignore qu'elle ne le reverra plus. Une histoire vraie que l'acteur-réalisateur transcende joliment.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Fête de famille » de et avec Cédric Kahn. Critique cinéma

Le titre et ses apparences. S’en méfier comme le prône la sagesse populaire mise à …

Laisser un commentaire