Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Le Monde du silence » de Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle . Critique DVD

« Le Monde du silence » de Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle . Critique DVD

Synopsis: Les expéditions sous-marines du commandant Cousteau et de son équipe à bord de la "Calypso". 65 ans après on ne regarde plus la mer de la même façon.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Le Monde du Silence"
De : Jacques-Yves Cousteau, Louis Malle
Avec : Le commandant Cousteau et son équipage
Sortie le : 20 mai 2010
Distribution : TF1 Vidéo
Durée : 83 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Le premier documentaire sous-marin réalisé en 1956, avec les moyens du bord. Ceux de La Calypso, navire emblématique dont le nom est à jamais synonyme de celui du commandant Jacques-Yves Cousteau, véritable pionnier de ces expéditions dans les bas-fonds maritimes.

Le revoir aujourd’hui est un véritable coup de massue, quand on songe aux dernières productions du genre , qui privilégient le spectaculaire et l’esthétisme, dans un cadre documentaire à haute valeur écologique. Très loin des préoccupations de l’époque où je découvre effaré que pour recenser les différentes espèces de poissons, on ne trouve rien de mieux que de dynamiter les récifs alentours.

Le résultat est une bouillie de vertébrés, sur le dos , tapissant la mer de manière dégueulasse. Tout aussi stupide cette façon de harponner gaiement les cachalots, alors que la mort accidentelle d’un bébé cachalot ( il est passé sous le bateau ) suscite des commentaires éplorés de la part de l’équipage.Après quoi, certains cétacés seront assommés avant d’être passés à la hache. La critique de certaines attitudes, nous permet d’évaluer aujourd’hui la politique écologique à travers un reportage qui par essence, ne pourrait plus exister.

le monde du silence

Il en est d’ailleurs beaucoup question dans les excellents bonus, et quand on suggère à Cousteau de remonter le film différemment , il repousse la proposition. Louis Malle lui vient en aide quand il s’étonne que l’on crie au scandale alors que « le cinéma américain était déjà en ce temps-là d’une très grande violence, totalement gratuite ».

L’autre particularité du documentaire est de voir vivre au jour le jour l’aventure au grand large, dans une mise en scène qui prête à sourire (Louis Malle, co-réalisateur était alors étudiant ) , mais qui reflète bien la foi et le désir ardent de ces hommes pour mener à bien leur mission pédagogique,en Méditerranée, dans le Golf Persique, en Mer Rouge et dans l’Océan Indien.

Avec du matériel de fortune, pour plonger comme pour filmer, ( en 1956, il était novateur ) l’expédition ramène des images alors inédites des fonds sous-marins , en couleur, s’il vous plaît. On voit également les premiers scooters sous-marins, qui aujourd’hui pourront faire sourire, mais sans ces prototypes…

Les premiers robots sous marins apparaissent alors

Parmi les beaux chapitres, la découverte d’une épave anglaise, celui sur les tortues de mer, que l’on accompagne dans leurs pérégrinations entre terre et mer , alors que Cousteau et Malle deviennent lyriques quand ils s’attardent longuement sur le joli ballet des dauphins. On est loin  d’imaginer qu’un jour on les assassinera par centaines. Sur ce sujet «  The Cove » est récemment sorti en DVD  . A voir de toute urgence.

LES SUPPLEMENTS

Ils méritent le détour

  • « Du silence et des hommes » ( 50 mn ). Un reportage sur le reportage qui situe l’ampleur des exploits alors réalisés par l’équipe de La Calypso, dont un membre témoigne, aux côtés de André Laban fabricant de caméras, spécialement conçues pour le commandant Cousteau, que l’on retrouve au cours d’entretiens.Il souligne l’importance de la  démarche scientifique et technique , et fournit quelques anecdotes comme l’apparition d’un bidon BP ( mauvaise actualité à l’heure actuelle au large de La Nouvelle Orléans) au détriment d’un bidon Shell.Louis Malle  s’exprime également mais bizarrement en anglais. Il faut sauver le soldat français !
Assomé propre et net, des pratiques qui à l'époque ne soulevaient aucun commentaire
Assommé propre et net, des pratiques qui à l’époque ne soulevaient aucun commentaire

Le premier documentaire sous-marin réalisé en 1956, avec les moyens du bord. Ceux de La Calypso, navire emblématique dont le nom est à jamais synonyme de celui du commandant Jacques-Yves Cousteau, véritable pionnier de ces expéditions dans les bas-fonds maritimes. Le revoir aujourd’hui est un véritable coup de massue, quand on songe aux dernières productions du genre , qui privilégient le spectaculaire et l’esthétisme, dans un cadre documentaire à haute valeur écologique. Très loin des préoccupations de l’époque où je découvre effaré que pour recenser les différentes espèces de poissons, on ne trouve rien de mieux que de dynamiter les…

Review Overview

Le film
Les bonus

Il faut (re)découvrir les images de ces pionniers, pour qui à l’époque la pédagogie passait avant l’écologie. Attention, des scènes peuvent choquer, si, si….

User Rating: Be the first one !
Le Monde du Silence (DVD) de Jacques-Yves Cousteau, Louis Malle
Date de sortie du DVD : 20 May 2010
Format : Couleur, PAL
Studio : TF1 Vidéo
Duree : 83 minutes

PRIX : EUR 9,99 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Seule la terre » de Francis Lee. Critique cinéma

 Festival du film britannique de Dinard 2017-Hitchcock d’Or.- Dinard n’a aucun genre, sinon celui du …

Laisser un commentaire