Accueil » Comédies » « Une pure affaire » de Alexandre Coffre. Critique cinéma

« Une pure affaire » de Alexandre Coffre. Critique cinéma

Synopsis: Une valise remplie de cocaïne ouvre de nouveaux horizons à un petit avocat...

La fiche du Blu-Ray

Le film : "Une Pure Affaire [Blu-ray]"
De : Alexandre Coffre
Avec : François Damiens, Pascale Arbillot
Sortie le : 05 juillet /201
Distribution : Bac
Durée : 88 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de Blu-Ray : 1
Le film

François Damiens est le comédien qui monte. Sorti des nimbes d’une caméra cachée, son rôle de comique est apparu avec finesse dans « L’arnacoeur ». Le César du meilleur second rôle aurait pu lui être attribué. Qu’importe le Belge poursuit sur sa lancée, avec un humour bien particulier qui n’en rajoute pas dans la simagrée, mais donne d’un clin d’œil la mesure de son talent.
« François est un poème. Quand il arrive quelque part, les gens ont envie de l’aimer. Il est naturel, provoque inéluctablement la sympathie » raconte Alexandre Coffre qui pour son premier long-métrage s’inspire de la nouvelle « Poudre » de Matthew Kneale.
Mais ça ne suffit pas à en faire un premier rôle . Pas pour le moment et surtout pas dirigé de cette façon par un réalisateur qui a oublié d’écrire ou de lire son scénario . Cette histoire qui sur le papier pouvait effectivement tenir quelques promesses est d’une indigence confondante.

Dans la peau du héros,François Damiens rêvait d’être avocat . Il n’est qu’un simple gratte-papier qui excelle dans les tâches les plus rébarbatives. Comme il doit se ressaisir, une valise pleine de cocaïne et un téléphone croulant sous les appels de clients, découverte  le soir de Noël lui procurent le plus beau des cadeaux. Il va pouvoir se relancer, enfin, c’est ce qu’il croit.
Et nous aussi , sauf que dès le début , les premiers échanges plus que faiblards font craindre le pire.

Ca va bien s’arranger une fois l’histoire en place, mais elle n’est jamais en place. Il y a pourtant plusieurs ressorts possibles : quand la famille découvre la nouvelle vie  du père, du mari, du gendre ,  quand les gangsters déboulent dans l’appartement ou bien les répercussions sur la vie professionnelle … . Mais non, chaque fois c’est un pétard mouillé .  Un peu de mise en scène aurait  pu sauver la donne, mais c’est du même tonneau que le scénario . La minceur d’une feuille de cigarette.

Encore débutant dans le domaine du cinéma, François Damiens dit éprouver quelques difficultés à prendre du recul par rapport à son personnage, notamment lorsqu’il doit jouer les méchants ou pendant les scènes de bagarre. « Je ne peux m’empêcher de penser au pire, si le cascadeur ne s’arrête pas à temps et m’éclate vraiment la gueule ! Je suis un trouillard, moi ! Je préfère les séquences où on se parle, où on oublie qu’on est dans un film, » plaisante-t-il. Nous aussi

François Damiens est le comédien qui monte. Sorti des nimbes d’une caméra cachée, son rôle de comique est apparu avec finesse dans « L’arnacoeur ». Le César du meilleur second rôle aurait pu lui être attribué. Qu’importe le Belge poursuit sur sa lancée, avec un humour bien particulier qui n’en rajoute pas dans la simagrée, mais donne d’un clin d’œil la mesure de son talent. « François est un poème. Quand il arrive quelque part, les gens ont envie de l’aimer. Il est naturel, provoque inéluctablement la sympathie" raconte Alexandre Coffre qui pour son premier long-métrage s’inspire de la nouvelle…

Review Overview

Le film

Vous l'aurez compris , je n'ai pas du tout aimé. Par indulgence, je n'ai pas parlé du reste du casting , et de bien d'autres choses encore qui m'ont fait regretter le ticket placé sur François Damiens . Mais je suis persuadé qu'il a du talent et qu'il nous en remettra une couche un autre jour .

User Rating: Be the first one !
Une Pure Affaire [Blu-ray] (Blu-ray) de
Date de sortie du Blu-ray :
Format :
Studio : Bac
Duree : minutes

PRIX : EUR 6,01 (Prix de depart : EUR 6,01)

Voir aussi

« Le Bal des actrices » de Maiwenn. Critique dvd

L’air du temps, peut-être, et ce que ce film ravive aujourd’hui. J’ai revu « Le Bal …

3 Commentaires

  1. Je ne comprend pas l’engouement pour ce film, qui est sans surprise et sans drôlerie donc tout à fait d’accord avec la critique. En revanche je ne peux pas laisser dire que Francois Damien est respecté depuis « l’arnacoeur ». Il avait souvent des seconds rôles plus ou moins développés dans lesquels il excellait (2006 : OSS 117,Dikennek, 2008 : JCVD : 3 très bon films, taxi …) . De plus, il a déjà tenu un premier rôle dans « La famille Wolberg » (2009).

Laisser un commentaire