Accueil » A la une » « A l’abordage » de Guillaume Brac. Critique cinéma

« A l’abordage » de Guillaume Brac. Critique cinéma

Synopsis: Paris au mois d’août. Un garçon rencontre une fille. Ils ont le même âge, mais n'appartiennent pas au même monde. Félix travaille, Alma part en vacances. Félix décide de la rejoindre à l'autre bout de la France. Par surprise. Il embarque son ami Chérif, en covoiturage avec Edouard. Evidemment, rien ne se passe comme prévu.

La fiche du film

Le film : "À l’abordage"
De : Guillaume Brac
Avec : Éric Nantchouang, Salif Cissé
Sortie le : 21/07/2021
Distribution : Jour2fête
Durée : 95 Minutes
Genre : Comédie
Type : Long-métrage
le film

Dans la filmographie de Guillaume Brac, c’est un devoir de vacances .Relaxes. Le sujet s’y prête. Des amours en goguette sur les bords de la Drome où Alma ne s’attend pas à voir débarquer Félix, rencontré un soir à Paris.

Mais le garçon est obstiné, peut-être amoureux. Le voici avec son copain Chérif sur un covoiturage bidonné pour être certain d’être pris. La couleur de leur peau peut-elle leur jouer un tour ? Edouard le chauffeur ,n’avance pas ce genre d’argument mais regrette d’avoir été embobiné. On lui avait annoncé des demoiselles…

 

Tout ce petit monde se retrouve au camping du village d’Alma ( Asma Messaoudene ), où commence une ronde des sentiments joliment orchestrée. Guillaume Brac brouille la carte du tendre . Son œil est pétillant

Chérif (Salif Cissé) qui n’attend rien côté cœur se prend d’affection pour un bébé, et sa maman.

Edouard (Edouard Sulpice) baptisé « chaton » à cause d’un surnom maternel, papillonne sans trop comprendre ce qui se passe. Félix (Éric Nantchouang)– le plus intrépide – voit bien que la situation lui échappe.

Le coup du maître-nageur peut-il lui être fatal ?

On ne sait pas trop . On ignore de la même façon sur quel pied danser à cette soirée karaoké qui rabiboche un peu tout le monde . Edouard se lâche et c’est très drôle, pour couronner cette aventure estivale aussi légère que revigorante.

Au passage, Guillaume Brac rappelle ce que peut-être la mixité raciale, sociale et culturelle. Félix et Alma ne sont pas vraiment du même monde et le monde risque de les séparer. Mais ils n’en font pas des tonnes surtout qu’à son réveil dans les bois Félix entend le chant d’une sirène. Il va à sa rencontre …

C’est quand même beau la vie .

Dans la filmographie de Guillaume Brac, c'est un devoir de vacances .Relaxes. Le sujet s’y prête. Des amours en goguette sur les bords de la Drome où Alma ne s’attend pas à voir débarquer Félix, rencontré un soir à Paris. Mais le garçon est obstiné, peut-être amoureux. Le voici avec son copain Chérif sur un covoiturage bidonné pour être certain d’être pris. La couleur de leur peau peut-elle leur jouer un tour ? Edouard le chauffeur ,n’avance pas ce genre d’argument mais regrette d’avoir été embobiné. On lui avait annoncé des demoiselles... https://www.youtube.com/watch?v=mbXHBNFf-Mk&ab_channel=gijonfilmfestival   Tout ce petit monde se retrouve…
le film

Il y a des films de bord de mer ( dernier en date «  Nana et les filles du bord de mer » ) , il y a des films de vacances. Dans la spontanéité, la fraîcheur et la fantaisie Guillaume Brac s’empare du genre avec un appétit qui rend immédiats les personnages et les situations qu’ils rencontrent. Un jeune homme est tombé amoureux d’une jeune fille qui le quitte tout simplement pour aller passer ses vacances dans sa famille, dans la Drôme. D’où sa surprise quand l’idylle débarque au village avec deux copains qui n’en demandent pas moins. Tout ce qui arrive est bon à prendre et le spectateur peut aussi se laisser prendre. Voire même surprendre.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Queimada » de Gillo Pontecorvo. Critique Blu-Ray

La révolte des esclaves aux Philippines fomentée par l'Empire Britannique : c'est toujours la même histoire !

Laisser un commentaire