Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « L’Amérique en guerre » de John Ford, John Huston, Frank Capra . Critique dvd

« L’Amérique en guerre » de John Ford, John Huston, Frank Capra . Critique dvd

Synopsis: 7 décembre 1941, l'attaque de Pearl Harbour plonge dans le conflit mondial une Amérique qui n'est pas préparée à la guerre. Le général George C. Marshall, chef d'État-Major de l'armée, est chargé par Roosevelt de réveiller les américains. Et très naturellement, c'est vers Hollywood qu'il va se tourner...

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "L'Amérique en guerre"
De : John Ford, Frank Capra, William Wyler, John Huston
Avec : Capra Franck
Sortie le : 04 octobre 2011
Distribution : Editions Montparnasse
Durée : 802 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 6
Le film

Meilleur dvd Décembre 2011 ( 5 ème )

Imagineons Claude Lelouch, Jacques Audiard ou Olivier Marchal  en Afghanistan, à la demande du gouvernement français, histoire d’expliquer la raison de la présence française ! Grosso modo c’est ce que feront au cours de la seconde guerre mondiale, les plus grands cinéastes de l’époque comme John Ford, John Huston, ou Frank Capra. 17 films de propagande tournés sur une quinzaine d’années. De la prise du pouvoir par Hitler en 1933, jusqu’au procès de Nuremberg en 1946, ces films documentaires explorent la Seconde Guerre mondiale de A à Z.

Un chapitre est même consacré aux horreurs de la guerre, à ses conséquences psychologiques, à travers le témoignage de soldats souffrant de traumatismes. «  Avant j’avais toujours envie de m’amuser, et maintenant plus rien… » marmonne l’un d’entre eux. On assiste aussi à une séance d’hypnose où le patient revit le pilonnage de sa base par les japonais. Censuré jusqu’en 1980, « Que la lumière soit » est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs films jamais réalisés sur les dégâts collatéraux d’un tel conflit.

Au-delà des faits plus ou moins connus, des images imprimés dans de nombreux reportages,  ce coffret  nous rappelle certains événements à peine traités dans les livres d’Histoire, et qui pourtant auront un impact indéniable . Je pense par exemple à l’offensive italienne en Ethiopie, que  Haile Selassie I., alors à la tête de l’Empire  tentera d’endiguer lors d’un fameux discours prémonitoire. Il dira aux européens amorphes que leur indifférence leur coûtera très cher. Hitler et Mussolini vont peut après devenir des alliés…

Un  livret d’accompagnement « Hollywood s’en va-t-en guerre » de l’historien Frédéric Laurent, permet de comprendre le contexte de création de ces films, qui sont chaque fois, d’étonnants documents historiques, avec des images d’archives remarquables, des films d’actualité étonnants. On atteint peut-être des sommets avec l’utilisation des propres films de l’ennemi pour montrer la menace que leur désir de suprématie fait peser sur la liberté. C’est Capra qui à l’idée de « faire écouter à nos gars les nazis et les Japonais hurler leurs prétentions à être une race de seigneurs – et nos combattants sauront pourquoi ils sont en uniforme. »

Et si l’on se demande encore quel fut le véritable apport de ces cinéastes dans le dispositif américain, il suffit de se pencher sur l’attaque de Pearl Harbor vue par John Ford. Un documentaire reconstitué, engagé, réaliste, et tourné comme une fiction . Saisissant.

LES SIX DVD

 

DVD 1 – Les nazis prennent le pouvoir.De Frank Capra et Anatole Litvak

  • Pourquoi combattons-nous ? 1942 – 52 min. Oscar® du meilleur documentaire en 1943.L’objectif est de décrire et d’expliquer les événements qui ont poussé les États-Unis à entrer en guerre.

DVD 2 – L’Europe en guerre.De Frank Capra et Anatole Litvak

  • Diviser pour régner. – 1943 – 57 min. Ne désirant pas s’engager sur deux fronts à la fois, Hitler s’est concentré jusqu’alors sur le front de l’Est en réfutant toute hostilité envers la France et la Grande-Bretagne…

DVD 3 – La guerre devient mondiale.De Frank Capra et Anatole Litvak

  •  La bataille de Chine. – 1941 – 63 min. En envahissant la Chine, le Japon espère ensuite conquérir l’Asie toute entière.
  • La bataille de Russie.1942 – 82 min. Ce film qui présente aux américains leurs nouveaux alliés soviétiques décrit aussi les batailles de Leningrad et de Stalingrad

DVD 4 – La bataille du Pacifique

  • Pearl Harbor.De John Ford – 1943 – 33 min. Jugée trop « compatissante » envers les japonais, et coupée au montage par l’État-Major américain, cette reconstitution hautement réaliste reçut néanmoins l’Oscar® du meilleur documentaire en 1943.

  • Les Aléoutiennes.De John Huston – 1943 – 43 min. Sur les Îles Aléoutiennes l’aviation américaine effectue des raids contre le Japon.

  • La bataille de Midway.De John Ford – 1942 – 18 min. Oscar® du meilleur documentaire en 1943.Lors d’un bombardement, John Ford fut blessé au bras .

  • Sachez reconnaître votre ennemi : le Japon.De Frank Capra et Joris Ivens – 1945 – 62 min

DVD 5 – Le front européen

  • Le Memphis Belle, l’histoire d’une forteresse volante.De William Wyler – 1944 – 38 min. La dernière mission de bombardements sur l’Allemagne du « Memphis Belle » et de ses vétérans. Un des opérateurs de Wyler fut tué lors du tournage.
  • « Thunderbolt » de William Wyler et John Sturges – 1947 – 40 min. Les activités du 57e groupe de chasse de l’U.S. Air Force chargé de pilonner les lignes allemandes et d’ouvrir la route de Rome aux troupes alliées.

DVD 6 – L’épilogue

  • Que la lumière soit.De John Huston – 1946 – 56 min. Bouleversant témoignage sur les horreurs de la guerre censuré jusqu’en 1980
  • Les camps de concentration nazis.De George Stevens – 1945 – 57 min
  • Le procès de Nuremberg.1946 – 69 min. Le 20 novembre 1945 s’ouvrait à Nuremberg le plus grand procès de l’Histoire, celui des chefs militaires et dignitaires nazis. Tous sont accusés de crimes de guerre ou crimes contre l’humanité.
Meilleur dvd Décembre 2011 ( 5 ème ) Imagineons Claude Lelouch, Jacques Audiard ou Olivier Marchal  en Afghanistan, à la demande du gouvernement français, histoire d’expliquer la raison de la présence française ! Grosso modo c’est ce que feront au cours de la seconde guerre mondiale, les plus grands cinéastes de l'époque comme John Ford, John Huston, ou Frank Capra. 17 films de propagande tournés sur une quinzaine d’années. De la prise du pouvoir par Hitler en 1933, jusqu’au procès de Nuremberg en 1946, ces films documentaires explorent la Seconde Guerre mondiale de A à Z. Un chapitre est même consacré aux…

Review Overview

Le film

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« J’ai perdu mon corps  » de Jérémy Clapin. Critique cinéma

Grand Prix de la Semaine de la critique de Cannes 2019. — D’après « Happy hand » de …

Laisser un commentaire