Accueil » A la une » « Un Sac de billes » de Jacques Doillon. Critique Blu-ray

« Un Sac de billes » de Jacques Doillon. Critique Blu-ray

  • Date de sortie du DVD : 10 juillet 2019 . –
  • L’histoire : Sous l’occupation allemande, deux enfants juifs fuient Paris pour gagner le sud de la France, en zone libre.
  • Acteurs : Paul-Eric Schulmann, Richard Constantini, Joseph Goldenberg, Reine Bartève, Michel Robin
  • Réalisateurs : Jacques Doillon
  • Sous-titres : Anglais
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
  • Studio : Pathé
  • Durée : 99 minutes
  • Film :3/5
  • Bonus : 3.5 /5

D’après le roman autobiographie de Joseph Joffo  » Un sac de billes »

A l’origine, un roman autobiographique d’initiation, sympa, que le jeune réalisateur, Jacques Doillon adapte assez fidèlement. Pour un film d’apprentissage tout aussi engageant à l’intention de Joseph et Maurice, deux enfants juifs contraints de rejoindre leurs frères aînés en zone libre.

Un périple épique que le cinéaste entame tranquillement lors des présentations ( le père est mollasson au possible – Joseph Goldenberg-) avant que le duo ne s’engage dans la grande aventure.

Dominique Besnehard joue le moniteur …

Assez mou du genou , le récit trouve son rythme, sa raison d’être au fil d’un danger que l’innocence juvénile écarte rapidement. Maurice pense autant à la gaudriole qu’à se prévenir d’un avenir que son cadet entrevoit sereinement.

L’un découvre donc les femmes, et l’autre la vie à la campagne. Une France rurale qui résiste à sa façon et montre au citadin le sens de la vie et de la terre. Là où les bassesses de la guerre, les trahisons, les peurs, forgent le caractère de Joseph désormais aussi grand que son frère.

Avant de voir partir son fils pour la zone libre, le père lui rappelle qu’il est juif et qu’il n’y a aucune honte à cela.

Quand le piège allemand se referme sur leurs escapades, que l’aventure se corse, le récit prend une toute autre ampleur. Avec ce symbolique libraire collaborateur (Michel Robin) et sa fille Françoise  chez qui Joseph (Richard Constantini) trouve un refuge idéal et son premier amour.

Doillon ne filme plus à hauteur d’enfants  les contours d’un drame de l’Histoire, il y pénètre totalement en dénonçant les pratiques d’une milice qui sent venir sa fin. Et le début d’une autre vie pour Joseph et Françoise, du haut de leur adolescence et de tous leurs espoirs.

A l’occasion, Doillon évoque même des pratiques amoureuses qui ne s’autorisent pas encore au grand jour. Apprendre à embrasser, entre filles, raconte Françoise sans autre forme de malice que l’espoir des lendemains qui chantent. Une autre manière de réviser la grande Histoire.

LES SUPPLEMENTS

  • « Un sac de billes : l’état d’enfance » : entretiens avec Jacques Doillon, Dominique Besnehard, Kris ( auteur de la bande dessinée) et Richard Constantini.

Dominique Besnehard, raconte son histoire autour du film et c’est passionnant de revivre la genèse d’un projet que Doillon n’est pas certain de mener jusqu’au bout. Le film avait été proposé à Pialat par Richard Berri , mais Truffaut intervient pour Doillon qui venait de tourner «  Les doigts dans la tête » avec des adolescentes. 

Le jeune réalisateur demande à en savoir plus sur le roman et sur quelques contre-vérités. « Ce n’est pas Joffo qui a écrit ça, c’est son histoire mais je la veux réellement ».

Comme le libraire, collabo et milicien ne veut pas croire qu’il a hébergé un enfant juif, Joseph lui en fournit une preuve éclatante.

Il est surpris ensuite par le confort du tournage « pour la première fois j’avais des responsables pour tout, le son, la lumière, la déco, il suffisait de demander comme au restaurant .Et dix semaines de tournage. Je n’avais pas besoin de tant mais pour tourner avec les enfants on avait prévu large ».

Besnehard fait tous les repérages en mobylette , «  je n’avais pas le permis », et prend le rôle du moniteur . « C’est le meilleur directeur pour les enfants au cinéma » assure-t-il

  • Actualités Pathé d’époque :
    – Jeunesse de France (1939, 11′) : C’est trop court, ces mioches que l’on réconforte sous le signe de Vichy…
    – Accueil des enfants en Zone libre (1942, 1′)
Date de sortie du DVD : 10 juillet 2019 . - L'histoire : Sous l'occupation allemande, deux enfants juifs fuient Paris pour gagner le sud de la France, en zone libre. Acteurs : Paul-Eric Schulmann, Richard Constantini, Joseph Goldenberg, Reine Bartève, Michel Robin Réalisateurs : Jacques Doillon Sous-titres : Anglais Sous-titres pour sourds et malentendants : Français Studio : Pathé Durée : 99 minutes Film :3/5 Bonus : 3.5 /5 D'après le roman autobiographie de Joseph Joffo " Un sac de billes" A l’origine, un roman autobiographique d’initiation, sympa, que le jeune réalisateur, Jacques Doillon adapte assez fidèlement. Pour un film d’apprentissage tout aussi engageant à l’intention de Joseph et Maurice, deux enfants juifs contraints de…
Le film
Les bonus

Une adaptation du roman autobiographique de Joseph Joffo qui demeure très fidèle sur ce panorama de la France au moment de l’occupation. C’est à travers le parcours épique et héroïque de deux enfants juifs que se découvre totalement l’Histoire de cette période, dans un style d’apprentissage de la vie , et de l’initiation à l’amour. Sur le plan purement cinématographique Doillon expérimente encore son jeune savoir-faire, retenant surtout la valeur des témoignages enfantins au détriment d’une direction d’acteurs sans grande vigueur. Il filme beaucoup à hauteur d’enfants, et ça lui réussit

AVIS BONUS Pour la façon dont Besnehard et Doillon racontent leur film..

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Dernier amour » de Benoît Jacquot. Critique cinéma-dvd

Je n’ai jamais aussi peu compris un film pourtant très abordable …

Laisser un commentaire