Accueil » Comédies dramatique » « Tonka » de et avec Jean-Hughes Anglade. Critique cinéma

« Tonka » de et avec Jean-Hughes Anglade. Critique cinéma

Synopsis: Un sprinter, au faîte d’une grande carrière rencontre Tonka,d’origine indienne. Elle court le jour sur les pistes de Roissy parmi les avions et dort la nuit dans une énorme canette publicitaire au bord de l’autoroute. Dotée d’une vélocité et d’un charisme extraordinaires, Tonka va par amour redonner à cet homme le goût de courir.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Tonka "
De : Jean-Hugues Anglade
Avec : Jean-Hugues Anglade, Pamela Soo
Sortie le : 06 octobre 1999
Distribution : France Télévisions
Durée : 105 minutes
Film classé :
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

Ado, Jean-Hughes Anglade venait au Studio de la rue des Ursulines à Tours. Il y a fait ses plus belles découvertes : Eustache, Godard, Rohmer. « C’est ici que j’ai vu les films qui ont déterminé mes choix professionnels. »Désormais la boucle est bouclée. Le spectateur béat de l’ancienne nouvelle vague est passé « derrière » l’écran.
A Langeais ( Indre-et-Loire), la ville de son enfance, tout proche, une salle porte son nom. « Ca me fait évidemment très plaisir. Mais je crois que le plus important dans l’histoire c’est la création d’un nouveau lieu de vie consacré au cinéma. Qu’il porte mon nom ou pas, ça devient secondaire. »
Pour l’inauguration, les animateurs du lieu ont programmé son premier film de réalisateur « Tonka ». Il a écrit scénario et dialogues et interprète le rôle principal.

tonka-1

« Tonka » ? La rencontre improbable entre une sauvageonne de vingt ans d’origine indienne, exilée près des pistes de Roissy et un champion de haut niveau sur le déclin. L’un et l’autre s’aideront à retrouver un semblant de sincérité envers ce monde qu’ils ont rejeté.
Un premier film candide, et maladroit. Une histoire d’amour originale qui souffre sur la longueur d’un manque de crédibilité. Le dénouement totalement inattendu incite cependant à poursuivre l’aventure jusqu’au bout. Autre surprise, et certainement la plus belle : la rencontre avec une jeune comédienne Paméla Soo qui signe ici sa première apparition au cinéma.Elle est formidable.
« Ca n’a pas été sans mal, puisque plusieurs producteurs ont refusé de me suivre sur le projet, car elle n’était pas du tout connue. Pourtant le jour où je l’ai rencontrée par hasard dans un restaurant j’ai pensé que c’était tout à fait le personnage. »
L’idée du film s’inspire d’une image ramenée du tournage de « Nocturne Indien ». A deux heures du matin, une petite fille de dix-douze ans courait sur le périphérique de Bombay. J.H. Anglade aperçoit son visage. « Il y avait à la fois dans ses yeux une très grande solitude, mais aussi une incroyable rage de vivre. » Ce regard depuis, ne l’a plus quitté.

Ado, Jean-Hughes Anglade venait au Studio de la rue des Ursulines à Tours. Il y a fait ses plus belles découvertes : Eustache, Godard, Rohmer. « C’est ici que j’ai vu les films qui ont déterminé mes choix professionnels. »Désormais la boucle est bouclée. Le spectateur béat de l’ancienne nouvelle vague est passé « derrière » l’écran. A Langeais ( Indre-et-Loire), la ville de son enfance, tout proche, une salle porte son nom. « Ca me fait évidemment très plaisir. Mais je crois que le plus important dans l’histoire c’est la création d’un nouveau lieu de vie consacré au cinéma. Qu’il…

Review Overview

Le film

Il y a beaucoup de tendresse dans le premier film de Jean-Hughes Anglade qui ressemble plus à une fable qu’à une fiction. Un conte pour adolescent attardé, assez convenu. Une histoire gentille, qui serait crédible si la caméra et le scénario n’étaient pas au ras des pâquerettes, si le tout état filmé sur le mode du rêve éveillé, de l’utopie.

User Rating: Be the first one !
Tonka [VHS] (Cassette vidéo) de Jean-Hugues Anglade
Date de sortie du Cassette vidéo : 6 October 1999
Format : Couleur, Secam
Studio : France Télévisions
Duree : 105 minutes

PRIX : EUR 17,14 (Prix de depart : ---)

Voir aussi

« The Wall » de Doug Liman. Critique cinéma-Bluray

Un huis clos au grand air où l’air vient à manquer, haletant !

Laisser un commentaire