Accueil » A la une » « The Doors ».L’histoire de leur premier album. Critique dvd

« The Doors ».L’histoire de leur premier album. Critique dvd

Le premier album éponyme des Doors a été, et restera, un grand classique !

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "The Doors - Classic Albums"
De :
Avec :
Sortie le : 30/03/2017
Distribution : Eagle Vision
Durée : 88 minutes
Film classé :
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le documentaire
Les bonus

A l’occasion du 50ème anniversaire de la sortie du 1er album « The Doors », Eagle Vision réédite le film consacré à ce disque culte. Un documentaire qui demeure exceptionnel sur l’aventure d’un groupe qui à travers ce vinyle légendaire raconte déjà toute une histoire. Rappelée avec l’entrain des premiers jours par les membres du groupe célébrant tour à tour le génie de leur chanteur disparu, ses bizarreries qui faisaient son charme et son succès.

« Chaque fois que l’on montait sur scène on ne savait jamais à quoi s’attendre avec Jim, c’était très inquiétant, mais aussi très excitant ». Vidéo à l’appui, Morrison s’empare d’un délire plus ou moins mystique pour donner à « Break on Through » une autre direction que suivent sans broncher les musiciens, avant de retomber sur leurs pattes.

C’était vraiment les débuts…

Plusieurs titres sont ainsi revus et corrigés par la moulinette de l’ingénieur du son de l’époque Bruce Botnick avec un réel plaisir dans la voix et le regard quand il réécoute l’incontournable “Light my fire”, (premier n° 1, vendu à 1 million d’exemplaires en 3 semaines), “The End”, “Crystal Ship”, “Soul Kitchen”, ou encore “Break on Through”. Tous ces titres décryptés deviennent incroyablement complexes dans leur élaboration (mélange des rythmes, des sonorités, changement de ton …) avant de retrouver sur la table de mixage la magie d’une belle chanson.

Je ne retiendrai que ce riff de guitare à la façon d’un air de trompette à la James Brown, que rejoue des années plus tard tout aussi magiquement Robby Krieger. Toutes ses démonstrations musicales avec celles de  Ray Manzarek et John Densmore confirment que le son des Doors était vraiment quelque chose en marge de la musique. Ce que rappellent à leur façon leur manager Bill Siddons, l’ami et poète Michael McClure (Beat génération pas morte) ou Jac Holzman qui les fît entrer chez Elektra Records.

Quelques mois plus tard, mais toujours sans album

Ce directeur artistique n’aura pas l’attitude de ses nombreux prédécesseurs.  « On avait une démo acétate de « End of the night », brut de décoffrage, les maisons de disques écoutaient 20 secondes et comme à chaque titre d’ailleurs ils nous disaient non ça ne va pas le faire ».

Deux des frères Densmore abandonnent alors le projet ,laissant leur frangin John et les Doors  en quête d’un guitariste. Robby Krieger entame l’aventure : «  les premiers jours on se croyait aussi bon que les Stones ». Mais le travail ne les lâche jamais. Jour après jour ils remettent chaque titre sur la partition avant d’en être satisfaits. Un an plus tard, le quatuor entre en studio « et comme on n’avait pas les moyens ni le temps nécessaire on est resté une semaine ». Comme quoi le temps ne fait rien à l’affaire, encore moins l’argent.

« C’étaient des garçons intelligents, d’excellentes éducations » dit Jim Ladd légendaire DJ de Los Angeles. Mais ça on n’en a jamais douté.

Les Bonus

  • Robby Krieger joue les titres de l’album à la slide guitare et à la guitare flamenco. · Ray Manzarek explique et joue le solo de “Light my fire” (belle démonstration) · John Densmore explique ses techniques de batterie, avec parfois un exotisme inattendu. · On découvre l’histoire de “Moonlight Drive” retiré à la sortie de l’album et qui apparaît plus tard

 

 

A l'occasion du 50ème anniversaire de la sortie du 1er album "The Doors", Eagle Vision réédite le film consacré à ce disque culte. Un documentaire qui demeure exceptionnel sur l’aventure d’un groupe qui à travers ce vinyle légendaire raconte déjà toute une histoire. Rappelée avec l’entrain des premiers jours par les membres du groupe célébrant tour à tour le génie de leur chanteur disparu, ses bizarreries qui faisaient son charme et son succès. « Chaque fois que l’on montait sur scène on ne savait jamais à quoi s’attendre avec Jim, c’était très inquiétant, mais aussi très excitant ». Vidéo à l’appui, Morrison…
Le documentaire
Les bonus

Dans ce documentaire de la collection Classic Albums, il est donc question de revisiter le premier album des Doors. Par l’intermédiaire d’entretiens, de démonstrations musicales en studio, d’archives vidéo rares et d'extraits de concerts, ce film raconte en effet avec brio et simplicité la création et l’enregistrement de cet album révolutionnaire. Les membres du groupe partagent leurs souvenirs sur leurs débuts, et racontent leur quotidien avec Jim Morrison. D’autres points de vue sont apportés par de nombreux spécialistes qui ont approché de très près la bande à Jim. Rien que Bruce Botnick sur sa table de mixage, c’est merveilleux…

Avis bonus Des démos encore et toujours de belles surprises, magnifique !

User Rating: Be the first one !
The Doors - Classic Albums (DVD) de
Date de sortie du DVD : 7 April 2008
Format : DVD-Vidéo, PAL, Cinémascope
Studio : Eagle Vision
Duree : 88 minutes

PRIX : EUR 7,90 (Prix de depart : EUR 15,00)

Voir aussi

« Un homme intègre » de Mohammad Rasoulof. Critique cinéma

Prix Un certain regard Festival de Cannes 2017 Si l’Iran est à ce point perverti, …

Laisser un commentaire