Accueil » A la une » « The Climb » de Michael Angelo Covino. Critique cinéma

« The Climb » de Michael Angelo Covino. Critique cinéma

  • Sortie  : 29 juillet 2020 / 1h 38min
  • De : Michael Angelo Covino
  • Avec  :Kyle Marvin, Michael Angelo Covino, Gayle Rankin

L’histoire : Kyle et Mike sont deux meilleurs amis aux tempéraments très différents mais dont l’amitié a toujours résisté aux épreuves de la vie. Jusqu’au jour où Mike couche avec la fiancée de Kyle…Alors que leur amitié aurait dû être irrémédiablement rompue, un événement dramatique va les réunir.

Film

Kyle Marvin et Michael Angelo Covino ,co-scénaristes et réalisateur, ( mêmes prénoms que leurs personnages)  mélangent jusqu’à leur identité pour donner de leur fiction une vérité difficile à cerner. Il est question d’amitié masculine, forte, quasi indestructible, malgré des caractères complètement opposés.

La bonne pâte, altruiste dit sa maman, c’est Kyle toujours prêt à bien faire, à aider. Ce qu’encourage son ombre maléfique Michael, égocentrique au possible et toxique sous tension . A l’apparence paisible, il met toujours les pieds dans le plat.

A quelques jours du mariage de Kyle et Ava ( Judith Godrèche ) il lui révèle par exemple une liaison lointaine avec sa future femme. Les deux hommes grimpent alors une côte ardue des Alpes-Maritimes qui finit d’achever Kyle au bord de l’asphyxie.

Sur une idée de Michael, Kyle enterre pour la seconde fois sa vie de garçon qui vire au fiasco ..

Le couple typique du cinéma, fantaisiste, à la différence près que l’humour ténu, et plutôt rare cherche un dérivatif à ses illustres successeurs. Il questionne gentiment l’identité masculine, leurs relations particulières pour évoquer leur part d’homosexualité.

Kyle et Michael au stade de la chrysalide papillonnent cependant avec plus ou moins de bonheur dans une sphère familiale où Woody Allen trouverait de quoi se régaler. Les egos se télescopent et nos deux amis se rabibochent contre toute attente, avant que Michael ne reprenne son entreprise de destruction sentimentale.

Kyle a réussi a atteindre l’église pour son mariage, mais qui donc se pointe au fond … (Gayle Rankin, Kyle Marvin, Michael Angelo Covino )

Les deux hommes en question jouent parfaitement la partition qu’ils ont eux-mêmes écrite de manière presque subliminale, quand le reste de l’affiche tente de suivre leurs élucubrations sans se soucier d’un quelconque message .

Sinon de nous faire passer un agréable moment de cinéma à peine déjanté, mais sérieusement atteint par le syndrome de la culture française mise à toutes les sauces dans ses références cinématographiques et sa musique on ne peut plus kitch.

Sortie  : 29 juillet 2020 / 1h 38min De : Michael Angelo Covino Avec  :Kyle Marvin, Michael Angelo Covino, Gayle Rankin L'histoire : Kyle et Mike sont deux meilleurs amis aux tempéraments très différents mais dont l’amitié a toujours résisté aux épreuves de la vie. Jusqu’au jour où Mike couche avec la fiancée de Kyle…Alors que leur amitié aurait dû être irrémédiablement rompue, un événement dramatique va les réunir. Film :  Prix du jury du festival de Deauville 2019 Coup de cœur du jury  « Un certain regard » Cannes 2019 Kyle Marvin et Michael Angelo Covino ,co-scénaristes et réalisateur, ( mêmes prénoms que…
Le film

Sur le mode des couples masculins atypiques au cinéma le duo Marvin-Covino prend la tangente d’une comédie douce-amère dans laquelle l’amitié profonde qui unit Kyle et Michael peut être entachée par quelques écarts incommensurables. Et pourtant ils se rabibochent toujours, malgré le caractère impossible de Michael qui appuie sans cesse sur la tête de son ami, prêt à tout pardonner, prêt à tout accepter. Les deux hommes jouent parfaitement la partition qu’ils ont eux-mêmes écrite de manière presque subliminale, quand le reste de l’affiche tente de suivre leurs élucubrations sans se soucier d’un quelconque message . Sinon de nous faire passer un agréable moment de cinéma à peine déjanté

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

Les meilleurs DVD- Blu-Ray Juillet 2020

Après un mois de juin tiré par les cheveux ( des sorties différées, voire reportées) …

Laisser un commentaire