Accueil » Aventure » « Star Trek » de Jeffrey Jacob Abrams. Critique DVD

« Star Trek » de Jeffrey Jacob Abrams. Critique DVD

Un Ovni que nos gamins tout là haut n'attendait pas

Synopsis: L'avenir de la galaxie va se retrouver entre les mains de deux êtres que tout oppose... Le jeune James Tiberius Kirk est un rebelle, une tête brûlée élevée dans une ferme de l'Iowa. Il ne lui manque qu'une cause pour se forger un destin. Spock a grandi sur la planète Vulcain. Doté d'un esprit remarquable et d'une grande détermination, il a du mal à trouver sa place parmi les siens car sa mère, humaine, lui a légué sa capacité à éprouver des émotions alors que celles-ci sont bannies par les Vulcains depuis très longtemps.

La fiche du DVD

Le film : "Star Trek, le film"
De : Jeffrey Jacob Abrams
Avec : Eric Bana, Simon Pegg
Sortie le : 12/04/2010
Distribution : Paramount Pictures
Durée : 122 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film

Piqûre de rappel .Quand Gene Roddenberry  imagine il y a une quarantaine d’années  son monde inter-galactique, ses héros sont plus intéressés par la découverte que par  la conquête. Visionnaire il réunit une jeune femme de couleur, un homme d’origine asiatique, un métisse-extraterrestre, un bellâtre américain  et deux personnages emblématiques :un docteur nonchalant et un ingénieur d’origine irlandaise.
Si je vous rafraîchis la mémoire  c’est que J.J. AbramsMission: Impossible III») revient lui aussi avec ce nouveau « Star Trek » à l’origine de l’Enterprise . Il dit avoir « toujours eu le sentiment qu’il manquait quelque chose, notamment du côté des finances. Ca manquait aussi de rythmes, ce n’était pas assez rock’n roll . »

De là à se la jouer grand seigneur , que nenni . A le voir se trémousser dans le making of comme un vrai gamin, on devine qu’il ne se prend pas au sérieux. Pas question de cracher dans la soupe, mais en y goûtant il y ajoute ses propres ingrédients, avec derrière la tête l’esprit de ce que fut «  La guerre des étoiles » (  » Star Wars  » ).

Star trek 5

Que vous soyez accros à Néro ou néophytes de la série  pas de souci vous saisirez sans difficulté l’histoire du jeune Kirk en quête d’un père qu’il n’a jamais connu et pourtant  auquel  il doit tout . Vingt ans plus tard, il rencontre le jeune Spock mi-vulcain, mi-terrien. Leur union, donnera naissance à l’Enterprise.

J.J. Abrams est dit-on de la vieille école . Tourner en studio même pour ce genre de film , ce n’est pas trop son truc. Alors il emmène toute sa petite équipe dans un bus afin de faire les repérages . Les prises en extérieur représentent 40 % du film , ce qui est énorme pour ce type de réalisation . «  On a effectivement limité au maximum les effets spéciaux et l’utilisation de l’écran vert » a l’air de se désoler le directeur de la photo .

Au bout du compte on ne s’en porte pas plus mal , même si «  l’impression d’avoir fait un cinéma à la John Ford» ( dixit Abrams ) ici ne signifie pas grand-chose .

Tout comme le bêtisier , monté comme un court métrage à la Jim Carrey. Je n’ai pas trop saisi l’humour .

Passons , il reste cette belle et nouvelle aventure inter-stellaire avec une affiche aussi attractive. Zachary Quinto ( Spock) qui peut nous faire oublier  Leonard Nimoy,  Chris Pine ( Kirk) , ou bien encore  Zoe Saldana , une vision d’Uhura, en sex-appeal qui ne laisse pas indifférent  les garnements de l’Enterprise !

Et moi non plus bien qu’une autre dame m’ait vraiment fasciné :Winona Ryder (la mère de Spock) . Après « Beetlejuice » , il lui a fallu affronter l’ «Alien »  de Jean-Pierre Jeunet , avant de sublimer sa passion pour un Pinocchio macabre dans « Édouard aux mains d’argent » . La voici désormais étoile parmi les étoiles du cinéma galactique.Un beau parcours, madame .

D’ailleurs quand vous demandez au réalisateur ce qu’il en pense , il assure le plus sérieusement du monde, que « les acteurs et les personnages sont si bons que ce serait merveilleux de les voir dans de nouvelles aventures… » ! Tiens, tiens, déjà une suite en perspective.

Les bonus

  • Scènes inédites, conception des costumes, histoire de la renaissance de la saga, le casting de la nouvelle génération d’acteurs, effets spéciaux, bêtisier….

Selon les versions vous trouverez un peu tout ça . Attention ça va décoller

Piqûre de rappel .Quand Gene Roddenberry  imagine il y a une quarantaine d’années  son monde inter-galactique, ses héros sont plus intéressés par la découverte que par  la conquête. Visionnaire il réunit une jeune femme de couleur, un homme d’origine asiatique, un métisse-extraterrestre, un bellâtre américain  et deux personnages emblématiques :un docteur nonchalant et un ingénieur d’origine irlandaise. Si je vous rafraîchis la mémoire  c’est que J.J. Abrams (« Mission: Impossible III») revient lui aussi avec ce nouveau « Star Trek » à l’origine de l’Enterprise . Il dit avoir « toujours eu le sentiment qu’il manquait quelque chose, notamment du côté des…

Review Overview

Le film

L’immensité spatiale n’a peut-être jamais aussi bien porté son étoile que dans cette saga. Peut-être l’une des plus grandes de la science-fiction du 20ème siècle : 11 films, 6 séries, et des millions d’adeptes à travers le monde. Et JJ Abrams remet le couvert…

User Rating: Be the first one !
Star Trek, le film (DVD) de J.J. Abrams
Date de sortie du DVD : 12 April 2010
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Paramount Pictures
Duree : 122 minutes

PRIX : EUR 7,39 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Le Bal des actrices » de Maiwenn. Critique dvd

L’air du temps, peut-être, et ce que ce film ravive aujourd’hui. J’ai revu « Le Bal …

Laisser un commentaire