Accueil » Les critiques » Critiques DVD » Yves Montand , de toujours . Olympia 81. Critique DVD

Yves Montand , de toujours . Olympia 81. Critique DVD

Synopsis: Retrouvez les grandes chansons de l’artiste sur scène, chez lui, en répétition, des documents personnels émouvants, des interviews, témoignages, ainsi que l’intégralité de son mythique concert de l’Olympia de 1981. Jamais édité à ce jour.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Yves Montand de toujours"
De : Divers
Avec : Yves Montand, Simone Signoret
Sortie le : 02 octobre 2012
Distribution : Editions Montparnasse
Durée : 240 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 2
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Octobre 2012 ( 3 ème )

Artiste polyvalent, chanteur de Music-hall, chanteur engagé à ses heures, comédien génial, Yves Montand est un des plus grands artistes français, avec ce charisme unique à même de conquérir l’Amérique. Voilà en peu de mots tout ce que renferment ces deux dvd aux images superbes, étonnantes et parfois même inattendues comme sur cette interprétation de « Un garçon dansait » où l’on voit que le monsieur est vraiment multi-cartes.
Cette séquence que je ne connaissais pas, (il danse à la manière des films des années 30, et joue la comédie), je me la suis repassée plusieurs fois. Trop drôle, trop fort, alors que les moments d’émotion ne manquent pourtant pas dans ce précieux coffret.
Une interview de Signoret par François Chalais (on y parle d’amour, bien évidemment), Montand évoquant Prévert ou accueilli par Francis Ford Coppola lors d’une émission de Drucker.Ce qui surprend dans ce premier opus c’est la manière d’enfiler les documents, sans fil rouge, ni chronologie particulière. Un patchwork en quelque sorte, mais quel bonheur.

Le voir ainsi répéter avec son pianiste dans sa maison, le retrouver dans le coin d’un bistrot chantonnant « C’est si bon » ou bien découvrir des versions différentes de ses plus grands titres, il n’y a vraiment rien à jeter.

Prenez « Mon manège à moi » accompagné par un big band. : Montand cabriole devant la caméra de Jean-Christophe Averty, dont on redécouvre à l’occasion le don qu’il avait de mettre en scène et en images les gens qu’il filmait.
Le second dvd est peut-être plus conventionnel dans sa mise en forme. Il s’agit du récital de 1981 à l’Olympia au cours duquel Yves Montand propose une trentaine de titres, dont certains se retrouvent dans le premier volume. Avec un autre regard, peut-être, une écoute différente, mais l’interprétation jamais ne faiblit. Ce « Luna park » que j’ai redécouvert à l’occasion en est l’exemple parfait.
« Mais cela ne m’empêche pas de chanter-Hidlele hidlele hideledele-Luna-Park est ma réserve de gaîté… »

 

  • DVD 1 : YVES MONTAND DE TOUJOURS / 2H04

1/ C’est si bon (1956) 2/ Mon pot’ le gitan (1974, réalisation Jean-Christophe Averty) 3/ Luna Park (1965, réalisation Jean-Christophe Averty) 4/ Mon manège à moi (1961) 5/ À bicyclette (Olympia 81) 6/ Idylle philoménale (1955) 7/ Les Feuilles mortes (réalisation Chris Marker) 8/ Le Chant des partisans (réalisation Chris Marker) 9/ Le Jazz et la java (1961, répétition, extrait de Cinq colonnes à la une) 10/ Le Temps des cerises (1958) 11/ C’était, c’était, c’était (1979) 12/ Quelqu’un 13/ Les Saltimbanques (1962) 14/ Sir Godfrey (1959) 15/ Dans les plaines du far west (1959) 16/ Just in Time (1961) 17/ Un garçon dansait (1974) 18/ Discorama : Yves Montand parle de Prévert (1964) ( 19/ Les Feuilles mortes (1963) 20/ Il fait des (1958) … 21/ Les Grands boulevards (1961) 22/ La Marie vison (1959) 23/ Syracuse (1963) 24/ Matilda (1974) 25/ À Paris (1961) 26/ Poème de Pierre Brasseur (1956) 27/ Le Carrosse (1958) 28/ L’Étrangère (1963) 29/ Ma Gosse, ma p’tite môme (1956) 30/ Battling Joe (1974) 31/ La Chansonnette (1962) 32/ Les Cireurs de souliers de Broadway (1965, réalisation Jean-Christophe Averty) 33/ Carole Amiel parle de sa rencontre avec Yves Montand (1998)

Avec la participation de :
François Chalais interviewe Simone Signoret (1959) – Bernard Pivot annonce A bicyclette (Apostrophes, 1983) Jacqueline Joubert présente la chanson de Jean-Baptiste Clément Le Temps des cerises (1958) – Michel Drucker et Francis Ford Coppola accueillent Yves Montand (1979) – Jacques ChazotPierre Tchernia (1959) – Catherine Allégret à propos du concert au Metropolitan Opera de New-York (1997) – Robert Beauvais (1974) – Guy Lux et Michel Sardou présentent Yves Montand (1976) – Claire Chazal annonce le décès d’Yves Montand (novembre 1991)

COMPLÉMENTS

Actualités françaises : le printemps à Paris (1951, Yves Montand dans les rues de Paris) / Montand – Signoret : sketch “Le Télégramme” (1963) / Montand – Serrault – Poiret : sketch “Le Vin d’honneur” (1959) / Montand – Constantine : Jean Nohain annonce un sketch autour de “L’homme et l’enfant” / Ballet de Tessa Beaumont et Max Bozzoni dansent sur la chanson d’Yves Montand “Quand tu dors près de moi” (1961).

  • DVD 2 : OLYMPIA 81 / 1H50

Captation 1981, Antenne2

1/ À pied 2/ Malgré moi 3/ L’Addition 4/ Ma Gigolette 5/ Battling Jo 6/ Je me souviens 7/ Casse-têtes 8/ Duke Ellington 9/ Sir Godfrey 10/ Le Chef d’orchestre est amoureux 11/ Dansons la rose (Rose de Picardie) 12/ Hollywood 13/ Les Bijoux 14/ L’Étrangère 15/ Luna Park 16/ Mon Frère 17/ Le Carrosse 18/ Les Mirettes 19/ Le Temps 20/ Le Chat de la voisine 21/ Le Télégramme 22/ La Chansonnette 23/ Sanguine 24/ Gilet rayé 25/ Clémentine 26/ À Bicyclette 27/ Dans ma maison 28/ Les Cireurs de souliers de Broadway 29/ Les Feuilles mortes 30/ Le Jardin 31/ À Paris

COMPLÉMENTS / AVANT-PROGRAMME

Interviews et interventions de France Roche, Eve Ruggeri et Patrick Poivre d’Arvor juste avant l’Olympia.
Journal télévisé du 23/08/1981 d’Antenne2 de 20h,
interviewé par France Roche, Yves Montand évoque son retour au Music-hall, la liberté incroyable que procure le fait de chanter, son rapport avec le public.
Journal télévisée de 13/10/1981 d’Antenne2 de 20h : France Roche en direct de l’Olympia.

Meilleur dvd Octobre 2012 ( 3 ème ) Artiste polyvalent, chanteur de Music-hall, chanteur engagé à ses heures, comédien génial, Yves Montand est un des plus grands artistes français, avec ce charisme unique à même de conquérir l’Amérique. Voilà en peu de mots tout ce que renferment ces deux dvd aux images superbes, étonnantes et parfois même inattendues comme sur cette interprétation de « Un garçon dansait » où l’on voit que le monsieur est vraiment multi-cartes. Cette séquence que je ne connaissais pas, (il danse à la manière des films des années 30, et joue la comédie), je me…

Review Overview

Le film
Les bonus

Un chanteur dans cette rubrique cinéma, mais aussi un comédien, un artiste multi-cartes qui en de nombreuses séquences aussi étonnantes que diverses nous donnent bien du plaisir, en compagnie de ses amies, de ses amours. Personnellement, je ne m’en lasse pas.

Avis Bonus : Des journaux télévisés à des extraits d’émissions TV, dont un succulent documentaire « Le printemps à Paris » où l’on suit l’artiste, en chansons, dans les rues de la capitale, là encore c’est du grand Montand.

User Rating: Be the first one !
Yves Montand de toujours (DVD) de Divers
Date de sortie du DVD : 2 October 2012
Format : Noir et blanc, Couleur, PAL
Studio : Editions Montparnasse
Duree : 240 minutes

PRIX : EUR 19,99 (Prix de depart : EUR 20,02)

Voir aussi

« Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch. Critique cinéma-dvd

Le retour de l'enfant prodigue aurait pu suffire à mon bonheur

Laisser un commentaire